Partagez | 

 Commentaire sur Le Mélancolique (G)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageCommentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 11:57

Alors... Comment faire passer ce texte sans passer pour un allumé, un type extrêmement prétentieux ou un mauvais auteur ? Pour tout dire, je me le demande encore.

Ce texte est d'une prétention extrême, et j'en ai bien conscience. Je crois que jusqu'ici je n'ai jamais écrit quelque chose d'aussi "extrême" dans sa forme et sa "thématique". Il s'agit donc de la non-pièce de théâtre sur laquelle j'avais dis que je travaillais. J'ai fini, d'ailleurs par m'auto-censurer, je l'avais prévue beaucoup plus longue, beaucoup plus délirante sur la fin. Néanmoins, une nouvelle idée m'est venue et j'ai préféré la laisser mourir... Une prétention extrême je vous dis.

Alors que dire ? Je sais bien que ce texte ne plaira pas à tout le monde, j'imagine même qu'il ne plaira à personne, sans trop m'avancer. J'espère pourtant que vous lui donnerez sa chance, en gardant en mémoire que comme d'habitude mon objectif premier n'est pas de raconter une histoire mais que, cette fois, il est même difficile d'en trouver une... Pour ceux qui aiment habituellement ce que je fais je les rassure, je travailles actuellement sur une suite à Croisements qui sera largement moins prise de tête et pleine de prétention.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 13:17

Après avoir lu ce texte, la première chose qui me vient à l'esprit est : wouah !

Je suis un peu perdue, je ne saurai qualifiée l'impression que j'ai eu à la lecture.

J'aime énormément la façon dont c'est raconté. La façon dont tu attribues des envies et sentiments aux pièces.
Citation :
Une cuisine, elle fera en tout cas des efforts pour y ressembler.
Je crois que je vais te piquer celle-là ! Avec ton autorisation, bien sûr ! :-°

Citation :
de shampoings noirs voir dorés
Meuh ! Voire, ce serait mieux, non ? J'ai repéré plusieurs coquilles qui se sont glissées ça-et-là, tu devrais relire d'ici quelques jours pour corriger.

Citation :
Il n’y aura toujours pas l’endroit.
Cette phrase répétée, plus que la description ensuite, m'a donné l'impression d'avancer. De traverser les autres, physiquement, en essayant de l'atteindre... C'est juste : wouah !

Citation :
Le mélancolique, étendu sur le sol. Il dormira. On ne meurt pas au théâtre.
Ah, je sais pas, c'est ma préférée...

Question : qui est ELLE ?

Citation :
Un énorme miroir qui montrera à la salle ce qu’elle est. Il y aura beaucoup de vide dans ce miroir.
L'intérêt d'une pièce, devant une salle vide ?
J'ai l'impression qu'il y a beaucoup à réfléchir derrière ton texte...

Wouah !

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 13:40

D'abord je suis vraiment ravi - soulagé ? - de voir que malgré la prétention du texte quelqu'un puisse se laisser emporter par la narration et en ressorte quelque chose de positif, vraiment, merci beaucoup ! Je vais m'atteler à répondre à tes commentaires.

"Je suis un peu perdue, je ne saurai qualifiée l'impression que j'ai eu à la lecture."

Alors je suis pour la pluralité des lectures, des effets produits sur le lecteur, tout ça... Mais lorsque que quelqu'un me dit qu'il a ressenti exactement ce que je voulais, je dois avouer que ça fait très plaisir. Merci beaucoup, encore une fois !

"Je crois que je vais te piquer celle-là ! Avec ton autorisation, bien sûr !"

Oh mais plagie-moi je t'en prie, c'est un honneur ! Un jour les cuisines qui pensent domineront le monde !

"Meuh ! Voire, ce serait mieux, non ? J'ai repéré plusieurs coquilles qui se sont glissées ça-et-là, tu devrais relire d'ici quelques jours pour corriger."

Je t'avouerais bien volontiers que l'accord de "voir" est l'une de ces règles qui m'échappent totalement en français... Je me suis pourtant relu, mais je fais toujours des centaines de fautes. A se demander ce que je fais en prépa littéraire, vraiment. J'essayerai de reprendre tout cela lorsque ma colle d'histoire sera passée - qui, justement, me rend EXTRÊMEMENT "mélancolique" - ...

"Cette phrase répétée, plus que la description ensuite, m'a donné l'impression d'avancer. De traverser les autres, physiquement, en essayant de l'atteindre... C'est juste : wouah !"

Pour tout te dire, je me demandais quelle réaction attendre des lecteurs qui liraient cette répétition. Je suis heureux que l'effet te plaise, et espère qu'il en sera de même pour d'autres...

"Ah, je sais pas, c'est ma préférée..."

Tu veux parler de la phrase ? Si c'est le cas ça me fait plaisir que tu es une "phrase préférée", ce n'est pas tous les jours qu'on me le dit !

"Question : qui est ELLE ?"

Il y a plusieurs réponse à ta question comme à toutes les question: celle du savant et celle du poète. J'embrasse quiconque comprendra la référence. Du point de vue biographique - et donc assez peu intéressant, tu en conviendras - il s'agit de la même jeune fille qui m'a inspiré pour écrire mon poème en prose "Elle arrive toujours..." - d'ailleurs là aussi elle s'appelle Elle -. D'un point de vue symbolique... Mon humble intention étant d'en faire l'allégorie de l'amour déçu, contemplatif. D'en faire un personnage très générique, laissant une impression bizarre, comme si on s'attendait à ce qu'elle soit le personnage central de la pièce - après tout avant l'arrivé du Mélancolique elle est l'unique personnage - mais que, finalement, il n'en était rien, qu'à peine arrivé au milieu de la pièce elle était déjà partie, faisant une brève apparition plus tard, que la salle trouve incertaine par ailleurs. Comme un amour qu'on penserait unique et qui, finalement, disparait dans l'oublie et dans la mélancolie, dans le non sens. Du oins c'est ainsi que je la vois. Mais ce texte, plus que mes autres textes, essaye d'ouvrir le champs des possibles... Alors libre à chacun d'y voir qui il veut, ce qu'il veut. Au fond je n'essaye que d'être auteur, pas gourou.

"L'intérêt d'une pièce, devant une salle vide ?"

Bonne question, n'est-ce pas ?

"J'ai l'impression qu'il y a beaucoup à réfléchir derrière ton texte..."

Hum... Je dirais qu'il invite à réfléchir en tout cas, en tout cas je me suis efforcé à le faire paraître comme cela. Ensuite, je laisse le lecteur libre de pousser sa réflexion ou de se laisser porter par le texte - voir de s'y ennuyer -.

Merci encore pour ce commentaire encourageant !

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 14:47

Citation :

Citation :
Le mélancolique, étendu sur le sol. Il dormira. On ne meurt pas au théâtre.

Ah, je sais pas, c'est ma préférée...

Oui, je parlais de la phrase. Surtout On ne meurt pas au théâtre. Je sais pas, comme si on parlait d'un jeu d'enfant... Allons, ce n'est qu'un jeu, personne ne meurt pour de vrai. Ça sonne triste...

Arf, excuse-moi, j'ai beaucoup de mal à trouver mes mots pour exprimer ce que j'en pense... !

C'est dire l'effet "chamboulant" qu'a ce texte sur moi !

Citation :
Mon humble intention étant d'en faire l'allégorie de l'amour déçu, contemplatif.

Oh, je ne l'ai pas du tout perçu comme ça

Citation :
Je t'avouerais bien volontiers que l'accord de "voir" est l'une de ces règles qui m'échappent totalement en français...
Euh, il ne s'agit pas d'accord, voire est un mot invariable qu'on peut remplacer par même.
Ex : il est bleu foncé, voire noir. On entend souvent "voire même", ce qui est une horrible faute, puisque c'est une répétition... Certains ne comprennent d'ailleurs même pas ce que ça veut dire, puisqu'ils l'écrivent "voir même", ce qui ne veut rien dire...

Citation :
Alors je suis pour la pluralité des lectures, des effets produits sur le lecteur, tout ça... Mais lorsque que quelqu'un me dit qu'il a ressenti exactement ce que je voulais, je dois avouer que ça fait très plaisir. Merci beaucoup, encore une fois !

Euh... ben, de rien ! (j'ai même pas fait exprès )

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 14:56

"Euh, il ne s'agit pas d'accord, voire est un mot invariable qu'on peut remplacer par même.
Ex : il est bleu foncé, voire noir. On entend souvent "voire même", ce qui est une horrible faute, puisque c'est une répétition... Certains ne comprennent d'ailleurs même pas ce que ça veut dire, puisqu'ils l'écrivent "voir même", ce qui ne veut rien dire..."



Je vais me pendre, je reviens.

"Oui, je parlais de la phrase. Surtout On ne meurt pas au théâtre. Je sais pas, comme si on parlait d'un jeu d'enfant... Allons, ce n'est qu'un jeu, personne ne meurt pour de vrai. Ça sonne triste..."

Il y a de cela en effet, je suis ravis que la phrase te plaise !

"Oh, je ne l'ai pas du tout perçu comme ça "

Ça n'a pas d'importance, en réalité. Ou plutôt mon interprétation n'a pas plus de valeur que la tienne. Je serais ravie d'entendre la tienne d'ailleurs !

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 15:04

Citation :
Je vais me pendre, je reviens.

Oh non, pardon ! je voulais pas être méchante, c'était juste un constat (arf, je suis toujours super directe dans mes propos, ça me joue des tours...)

Citation :
Je serais ravie d'entendre la tienne d'ailleurs !

Eeuuuuuuuuuuuuuuuuh...

Je vais aller faire dodo y réfléchir et je reviens répondre demain, ok ? :-°

Parce que là... non @@

En tout cas, une chose est sûre, il faut que tu arrêtes de déprécier ton travail comme ça !

...

Oh ! Mais j'ai compris, c'était une manipulation en fait ! Tu fais exprès de dire que c'est mauvais, et du coup, on trouve forcément ça bon !! Mais c'est digne d'un Serpentard, ça !



Oui, monsieur. Pardon, monsieur. Je vais me coucher...

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le : Dim 29 Jan 2012 - 15:17

"Oh non, pardon ! je voulais pas être méchante, c'était juste un constat (arf, je suis toujours super directe dans mes propos, ça me joue des tours...)"

Ne t'en fais pas, je sais très bien que tu ne disais pas cela méchamment ! Mais disons qu'étant sensé suivre des études littéraires ça me fait mal de me rendre compte que ce genre de choses basiques m'échappent encore.

"En tout cas, une chose est sûre, il faut que tu arrêtes de déprécier ton travail comme ça !

...

Oh ! Mais j'ai compris, c'était une manipulation en fait ! Tu fais exprès de dire que c'est mauvais, et du coup, on trouve forcément ça bon !! Mais c'est digne d'un Serpentard, ça ! "

Parfaitement. Je ne suis qu'un vil manipulateur qui fait passer tous mes écrits pour mauvais, comme cela je dominerai le monde ! \o/
...
Bon, le truc c'est que ça marche moyen, j'ai l'impression d'avoir fait ça depuis que j'écris et je suis toujours pas maître du monde. Il doit y avoir une faille.

En tout cas réfléchis-y si tu veux pour ton interprétation, ne te sens aucunement obligée. Et surtout repose-toi, pas comme l'imbécile qui préfère répondre aux messages qu'il reçoit plutôt que d'avancer dans sa colle pour mardi et pour laquelle il n'a rien...

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageRe: Commentaire sur Le Mélancolique (G)   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

Commentaire sur Le Mélancolique (G)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Commentaire sur : Je t'aime comme tu es
» Commentaire Graziella
» Commentaire sur Coup de foudre à East City
» Lettre curieuse et commentaire vendeur bizarre ....
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Fictions Originales :: Commentaires :: Nouvelles et textes courts-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015