Partagez | 

 "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."

Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


Message"Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Lun 8 Avr 2013 - 14:34

Voilà voilà, je remercie beaucoup Hamtaro d'avoir pensé à moi pour la suite ! Excusez mon retard, je n'ai pas eu accès à internet plus tôt...

Mon profil d'auteur se trouve ici: http://www.phoenixfictions-forum.com/t529-edward-smith

Et je suis ouvert à toutes vos questions !

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Lun 8 Avr 2013 - 15:13

Ô mon cher et tendre époux passant sur le gril, huhuhu...

*Qu'est-ce qui t'a donné le goût de la littérature ? (Si toutefois c'est possible à discerner).

*Es-tu exigeant avec l'écriture de tes histoires ?

*As-tu déjà écrit une fanfiction ?

*Te souviens-tu de la première histoire que tu as écrite ? (hors rédaction d'écolier, of course). Peux-tu nous la résumer (ou nous la proposer sur le forum, si le goût t'en dit) ?

*L'histoire de ta vie en un mot.

*A la déchaaargeuh, à la déchaaargeuh, qu'est-ce qu'on voit ? Qu'est-ce qu'on voit ? ♫

*C'est quoi ta marque de chocolat préférée ?

*C'est quoi le plus mignon ? Le bébé blatte ou le bébé scorpion ?

*Combien pèse ta tête ?

*Quelles sont les dimensions de ta troisième vertèbre cervicale, processus épineux inclus ? (Réponse à fournir dans le système métrique).

(Question de confort pour toi vis-à-vis des deux semaines à venir : ai-je le droit de poser mes questions alakon ou préfères-tu du 100% sérieux ? T'as le droit de dire ''non'' ça me vexera point, c'est juste pour savoir si j'ai le droit de me lacher ou si je garde pour la prochaine victime).

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mar 9 Avr 2013 - 12:41

- Qu’est-ce qui t’a donné le goût de la littérature ? (Si toutefois c’est possible à discerner)

La question est évidemment difficile. Je vais tout de même tenter de chercher le plus loin possible pour te répondre… Je crois avoir toujours aimé lire dès la petite enfance, que ce soit à l’école ou ailleurs – je lisais les Gaffi avant tout le monde, expérience partagée par beaucoup -. J’en suis longtemps resté à de l’heroic-fantasy, de la science-fiction (très peu) et quelques romans jeunesses – j’adorais Christian Grenier, que j’avais pu voir face à face en classe de 6e, ainsi qu’Evelyne Brisou-Pellen et la série des Garin Trousseboeuf -. J’ai véritablement élargit mon « champs de lecture » au lycée, en seconde, lorsque j’ai commencé à lire pour moi des poètes comme Baudelaire ou Prévert. Je crois que plusieurs choses m’y ont poussé : d’abord j’étais passé de la volonté d’écrire des chansons – et j’étais mauvais – à une volonté d’écrire de la poésie – où je suis resté mauvais -, ou en tout cas d’écrire du texte pour de texte, entre autre à cause de mon approfondissement de la musique instrumentale que je considérais jusque-là comme assez secondaire finalement. Il y a eu aussi, de manière moins « artistique », le fait que ma professeure de l’époque m’y a encouragé en présentant la littérature académique sous un jour qui m’a passionné, en affirmant qu’il ne s’agissait pas simplement de vieux livres à poser sur une étagère pour faire cultivé mais bien d’une vie, de quelque chose de vivant dont l’accès est troublé par des siècles, et dont le défi est de trouver cette vie dans les œuvres. Mais c’est bien en classe préparatoire que j’ai eu, je crois, le sentiment que je devais écrire. Pour résumer donc, j’ai toujours eu le goût de lire, j’ai eu le goût d’écrire d’abord des chansons, puis des poèmes – et quelques récits en prose en réalité qui sont encore plus blâmables que mes poèmes de l’époque, et tous inachevés – à cause d’une volonté d’évoluer et d’une vision renouvelée de ce que serait la littérature, puis finalement il y a quelques années et né en moi un sentiment de « devoir d’écrire », en même temps qu’un sentiment de « devoir lire », ayant été confronté à des analyses profondes des œuvres qui ont achevé de me prouver qu’il y a avait quelque chose à trouver dans l’écriture et la lecture que je ne trouverai sans doute pas ailleurs. C’est ainsi que je le vois, mais peut-être ai-je omis des phénomènes inconscients qui m’y ont poussé… Je pense qu’il y a eu aussi cet espèce d’éloignement provoqué par la littérature qui sied aux enfants solitaires et un peu taciturne, qui permet à celui qui lit d’être un peu sauvé d’une une certaine monotonie de la vie, d’une incapacité au bonheur et à la satisfaction. Le tout est d’apprendre à rester en littérature tout en sortant de cette logique de pur éloignement, et j’apprends – et apprendrai sans doute – toujours.

- Es-tu exigeant avec l’écriture de tes histoires ?

Il m’est plus difficile de répondre à cette question que ce que j’avais prévu. Evidemment, d’instinct, par fierté, je voudrais répondre que oui, bien sur. Toutefois je m’interroge, car ma fâcheuse tendance à ne pas terminer mes textes, à les laisser trainer, parfois pourrir, est-elle due à mon exigence qui me force à réfléchir ces textes quitte à les abandonner ou plutôt une lassitude qui tiendrait à la négligence, à la paresse ? Je ne sais pas trop, pour tout t’avouer. Je crois être aussi exigeant que paresseux, ce qui revient à dire que je suis extrêmement exigeant – je te laisse le choix de déduire le corollaire -.

- As-tu déjà écrit une fanfiction ?

Eh bien tout dépend de ce que tu entends par là. Si tu pense simplement à « écrire », j’ai déjà posté le premier chapitre de la fanfiction la plus récente que j’ai écrite, « Pokémon alternative », et j’ai un certain passé de projets de fanfictions avortées, d’un ou deux chapitres en règles générales, sur Final Fantasy, Kingdom Hearts et Fire Emblem en particuliers. Si tu penses en revanche à des textes achevés, dans ce cas je n’en ai jamais écrit.

- Te souviens-tu de la première histoire que tu as écrite ? (hors rédaction d’écolier, of course). Peux-tu nous la résumer (ou nous la proposer sur le forum, si le goût t’en dit) ?

… Alors ça c’est la question qui tue. D’aussi loin que je me souvienne, mon premier grand projet remonte au collège, un récit fantastique pour lequel j’avais dessiné des mondes et des monstres, établit des systèmes de magie, écrit quelques personnages… C’était le premier d’une longue série de projets à jamais inachevés, la différence étant que j’en avais écrit le « premier chapitre » - que j’ai perdu depuis, c’était du manuscrit -. Je crois avoir gardé depuis une volonté d’écrire du fantastique. Néanmoins je m’arrête au bout de trois lignes à chaque fois que je m’y essaye, qu’il y ait eu cinq minutes ou deux ans de préparation avant cela.

- L’histoire de ta vie en un mot.

Citron.

- A la déchaaargeuh, à la déchaaargeuh, qu’est-ce qu’on voit ? Qu’est-ce qu’on voit ?

Je sens une référence qui m’échappe, j’ai peur de te décevoir en répondant à côté. Mais si je devais répondre, je dirais les œuvres complètes de Marc Lévi – ouh que c’est facile.

- C’est quoi ta marque de chocolat préféré ?

Lindt. De tous les chocolats « industriels » c’est celui qui je préfère, de très loin.

- C’est quoi le plus mignon ? Le bébé blatte ou le bébé scorpion ?

Ma petite amie dit bébé scorpion, je tendrais à être assez d’accord avec elle, c’est chou des petites pinces. Et puis un petit dard aussi, en plus il doit être moins nocif que le dard de l’adulte – mais là je te laisse me répondre, ton savoir biologique me fascinant au plus haut point.

- Combien pèse ta tête ?

Dans les 5 kilos, je crois. Eh non, rien d’exceptionnel dans mon cerveau j’en ai bien peur. Quoi que l’on dise d’Einstein qu’il avait le cerveau plutôt petit je crois…

- Quelles sont les dimensions de ta troisième vertèbre cervicale, processus épineux inclus ?

Hélas, je n’ai pas connaissance du système métrique dont tu parles… Eclaire-moi que je puisse répondre !

Un 50/50 comme tu viens de faire me plait bien. J’aime autant le sérieux que le rire, de fait un savant mélange des deux me convient plutôt bien !

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mar 9 Avr 2013 - 13:53

blabla avant les questions interviewantes réelles:
 

*Ton pitit rituel lorsque tu écris, si rituel il y a ?

*As-tu un livre préféré ? (Si je te demande de n'en choisir qu'un seul, oui je sais je suis d'une cruauté et d'un sadisme rarement égalés dans l'histoire de l'humanité).

*Quand tu écris de la poésie, essaies-tu d'approcher le style d'auteurs que tu aimes ou est-ce que plutôt tu tentes de faire quelque chose de plus ''personnel'' ?

*Le Poney rouge (John Steinbeck) ou La Jument verte (Marcel Aymé) ?

*Est-ce que tu te destines à une profession ayant rapport avec le monde de l'écriture ? (Désolé si ma question est d'une stupidité profonde je connais assez mal les branches prépas et la variété des débouchés).

*Quand tu te lances dans l'écriture d'une histoire longue, es-tu adepte du plan pré-écriture pour ordonner des idées, ou alors tu y vas comme ça vient dans ta tête quitte à reprendre des choses par la suite ?

*Une citation qui te ''ressemble'' (ou à défaut que tu aimes beaucoup) ? Explicite ton choix.

*Ta position préférée... Pour dormir, hem ?
Es-tu de ceux qui se roulent en boule pour se souvenir combien c'était cool d'être un embryon ?

*Ta petite amie est-elle au courant que tu es polygame ?

*Tu préfères les bananes pas tout à fait mûres ou celles qui sont limite blettes ?

*Tu rêvais d'un autre monde ?

*Si tu devais décerner le prix Pokemon-like à un animal existant vraiment, lequel tu choisirais ? (Le cochon d'Inde, velu ou glabre, est interdit car il a déjà eu son heure de gloire pendant 2 semaines. L’ornithorynque, le concombre ''cochon'' de mer et l'axolotl aussi parce que sinon c'est trop facile).

*Si le plastique c'est fantastique, le caoutchouc c'est comment ?

*John Lemon ou George Harissa ?

*Ga bu, zo ?

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mar 9 Avr 2013 - 15:31

Aucune ironie quant à ton savoir biologique, je suis réellement impressionné !

*Ton pitit rituel lorsque tu écris, si rituel il y a ?

Je ne m'en connais pas... Je me ferme juste de l'extérieur à ce moment-là, ce qui peut me rendre assez irritable lorsqu'on me sort du processus d'écriture. En dehors de cela je ne crois pas avoir de rituel à proprement parler.

*As-tu un livre préféré ? (Si je te demande de n'en choisir qu'un seul, oui je sais je suis d'une cruauté et d'un sadisme rarement égalés dans l'histoire de l'humanité).

... C'est effectivement d'une cruauté sans borne... Mais si je devais choisir, je choisirais les Alcools d'Apollinaire. Et je passe de suite à la question suivante, mon cerveau me hurlant déjà de nuancer...

*Quand tu écris de la poésie, essaies-tu d'approcher le style d'auteurs que tu aimes ou est-ce que plutôt tu tentes de faire quelque chose de plus ''personnel'' ?

On peut souvent déceler des procédés d'écritures qui ressemblent fortement aux auteurs que je lis sur le moment de l'écriture de mes poèmes, et certains sont devenus "permanent" - Apollinaire, Aragon, Cendrars... -. Toutefois, c'est le plus souvent indépendant de ma volonté, et j'essaye d'accéder à ma propre voix.

*Le Poney rouge (John Steinbeck) ou La Jument verte (Marcel Aymé) ?

J'ai honte, je n'ai lu ni l'un ni l'autre... Mais je dirais Steinbeck, parce que je l'aime bien - de la maigre expérience que j'en ai du moins.

*Est-ce que tu te destines à une profession ayant rapport avec le monde de l'écriture ? (Désolé si ma question est d'une stupidité profonde je connais assez mal les branches prépas et la variété des débouchés).

Ta question n'est pas stupide... Le soucis étant plutôt de savoir ce que tu entends par "métier ayant un rapport avec l'écriture". Pour le moment je n'envisage pas grand chose... Au mieux décrocher les diplômes de l'enseignement pour écrire à côté de cela en imposant mon rythme petit à petit. Tout cela est encore flou...

*Quand tu te lances dans l'écriture d'une histoire longue, es-tu adepte du plan pré-écriture pour ordonner des idées, ou alors tu y vas comme ça vient dans ta tête quitte à reprendre des choses par la suite ?

Ahem. Déjà, ça n'arrive pas souvent... Ensuite j'ai tenté les deux méthodes. J'ai tenté la première pour Café Noir, ce fut un échec. Je tente la seconde pour mon nouveau projet... Qui vivra verra.

*Une citation qui te ''ressemble'' (ou à défaut que tu aimes beaucoup) ? Explicite ton choix.

Encore une question bien difficile ! Je pense à l'instant à deux vers d'Eugène Guillevic dans son Art poétique: "Le poème/nous met au monde", parce que j'aime cette idée de naissance apportée par la poésie. L'idée contient d'abord une sorte d'éloignement - comme si avant le poème nous n'étions pas encore né, dans un hors du monde -, puis donne une promesse d'atteindre un monde véritable par cette naissance apportée par le poème, associée à l'idée d'une origine - question qui peut hanter l'homme -, d'un "matin du monde" dirait François Cheng - et Quignard quand même.

*Ta position préférée... Pour dormir, hem ?
Es-tu de ceux qui se roulent en boule pour se souvenir combien c'était cool d'être un embryon ?

Effectivement j'en fais parti... Freud trouverait sans doute cela très intéressant. Moi je trouve juste ça chiant quand je suis dans un sac de couchage, je me sens tout serré après.

*Ta petite amie est-elle au courant que tu es polygame ?

Oh oui, et elle semble bien le vivre ! Toutefois, je devrais bien aborder un jour le sujet de notre mariage...

*Tu préfères les bananes pas tout à fait mûres ou celles qui sont limite blettes ?

Les pas tout à fait mûres, très clairement. Celles-là j'en mangerais des dizaines.

*Tu rêvais d'un autre monde ?

Où la terre serait plate. Et carrées. Pour justifier qu'on la représente sur des cartes plates et carrées.

*Si tu devais décerner le prix Pokemon-like à un animal existant vraiment, lequel tu choisirais ? (Le cochon d'Inde, velu ou glabre, est interdit car il a déjà eu son heure de gloire pendant 2 semaines. L’ornithorynque, le concombre ''cochon'' de mer et l'axolotl aussi parce que sinon c'est trop facile).

Hum... Mes connaissances zoologiques avoisinent le zéro absolu... Je dirais peut-être le Dragon de Comodo. J'ai toujours trouvé ces bestioles terriblement impressionnantes, et elles me font penser à quelques lézards bien bourrins du jeu...

*Si le plastique c'est fantastique, le caoutchouc c'est comment ?

C'est choubidou !

*John Lemon ou George Harissa ?

Georges Harissa - même si ma vie est "citron". Je suis un personnage énigmatique.

*Ga bu, zo ?

Meu !

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mer 10 Avr 2013 - 2:49

À mon tour ! (je n'ai pas l'art de Vinou pour mener les interviews, pardonne mon manque d'humour ! )

- On a déjà plus ou moins abordé le sujet, mais : pourquoi écris-tu de la poésie en particulier ?

- Un auteur qui t'a marqué ? (pas spécialement ton préféré, mais un que tu ne pourras décidément jamais oublié...)

- Lindt fait énormément de chocolats... Tu préfères lequel ?

- Est-ce qu'on peut aborder n'importe quel thème en poésie ? Tes préférences ?

- Lis-tu du théâtre aussi ? Tes préférences ?

-
Citation :
J’en suis longtemps resté à de l’heroic-fantasy, de la science-fiction
C'est fini-fini, ou tu peux encore te laisser tenter ? Par quoi ? Plutôt Harry Potter ou plutôt Tolkien ? Asimov fait-il partie de tes divinités à vénérer tous les soirs ?

-
Citation :
Pour justifier qu'on la représente sur des cartes plates et carrées.
Ne dénigre pas le travail des cartographes, s'il te plaît. As-tu une idée de la prise de tête que c'est, de représenter une sphère sur un plan, carré ? Connais-tu ces cartes un peu bizarres, toujours plates certes, mais qui tentent de respecter les proportions de la sphère justement ? Tu t'es déjà amusé à créer une carte pour un projet fantasy ?

- Thé ou café ?

- Tu trouves pas que le cochon d'Inde, c'est, genre, le truc le plus mignon du monde ?

- Encore plus qu'un bébé scorpion ?!

- Montre-nous à quoi ressemble un poème made in Mr Smith en construction ! (oui, je veux la photo de la feuille toute raturée avec des flèches et des gribouillis partout...)

- LE truc que tu emmènes avec toi sur une île déserte ?

- Souviens-toi.... ?

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mer 10 Avr 2013 - 10:52

blablabla:
 

*Peux-tu expliquer l'amour que tu portes aux Alcools, si toutefois tu as cerné en quoi ce recueil te plait tant ?

*Tu préfères écrire sur des choses qui ressemblent à la vie IRL ou inventer d'autres univers ?

*A quoi ressemble le type de commentaires que tu aimerais recevoir sur tes écrits ?

*Est-il plus facile selon toi de décrire un lieu ou un personnage ? Pourquoi ?

*Plutôt action ou récit contemplatif ? A lire ? A écrire ?

*T'es-tu déjà ''investi'' dans une histoire ? (Je veux dire écrire plus que pour le simple fait d'écrire, je ne sais pas si c'est compréhensible mais bon... Tu me taperas si tu ne comprends pas).

*Pratiques-tu le headbanging avec toute la jouissance inhérente à ta fantasmagorique chevelure bouclée ?

*On échange de cheveux ?

*Aimes-tu les bandes dessinées (manga/comics inclus, c'est d'la BD) ? Une BD ou un auteur en particulier ?

* TOP ! Je suis atteint de tétraphocomélie prononcée, j'ai un gros bide assorti d'un excès de viscères et un double menton proéminent. Je suis tellement une blague de la nature que j'ai même pas le même nombre de doigts devant et derrière. On me trouve toujours mignon malgré mon syndrome polymalformatif manifeste, et j'ai même pas l'excuse d'être originaire de Tchernobyl. Je suis censé être une proie pour à peu près 99% de la faune (voire de la flore) sud-américaine, ce qui ne m'empêche pas d'avoir pullulé alors que je suis pas du tout foutu pour la fuite et que ma discrétion vocale laisse franchement à désirer. J'ai un goût exquis voisin du halouf une fois grillé au barbac (tu peux cependant me consommer sans modération dans le respect de la foi musulmane car je ne suis point haram). Je pousse un mini-caddie de chez Carrouf' plein de légumes pour faire comme si j'aimais la bouffe diététique alors que tout en ma physionomie porte à penser le contraire. Si tu te nourris avec moi je viendrais hanter tes artères coronaires en me matérialisant sous forme de cholestérol.
Je suis je suis ?
(Indice pour vous à la maison : https://s3.amazonaws.com/ymp/16104386671326199164.jpg ).

*Un dragon de Comodo VS un cochon d'Inde, qui gagne ?

*Si tu étais Mike (le poulet sans tête), qu'est-ce qui te ferait le plus chier ? Ne pas pouvoir porter de chapeau ou avoir du mal à faire tenir tes écouteurs ?

*Le plus beau cadeau à offrir à l'élu de ton cœur : un sublime collier en intestin grêle de taupe ou un subtilement odorant bouquet de rafflésies ?

*Franchement, lequel a le plus de gueule : Vader-pony ou my leper pony ?

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mer 10 Avr 2013 - 13:40

Hamtaro a écrit:
À mon tour ! (je n'ai pas l'art de Vinou pour mener les interviews, pardonne mon manque d'humour ! )

Roh mais si, j'ai bien ris aussi pour certaines de tes questions, et elles sont souvent intéressantes !

- On a déjà plus ou moins abordé le sujet, mais : pourquoi écris-tu de la poésie en particulier ?

Je ne me souviens plus ce que j'ai déjà dit à ce sujet… Néanmoins, ce qui le vient dans l'instant, c'est que j'aime la précision, la liberté de forme laissée par la poésie. Je ne renonce pas à l'envie d'écrire de la prose, y compris de la prose longue, et n'en dénigre pas les qualités de langage - inutile de me parler de Flaubert et de sa recherche de la phrase juste pendant plusieurs mois. Toutefois, j'ai une sensibilité particulière à la qualité évocatrice du rythme, en particuliers, des sons qui me parait convenir plus à la poésie qu'à un autre genre. Mais pour être honnête je m'essaye - et me rate - un peu à tout.

- Un auteur qui t'a marqué ? (pas spécialement ton préféré, mais un que tu ne pourras décidément jamais oublié...)

La facilité me dirait de reparler d'Apollinaire, mais ce serait reprendre les Alcools une nouvelle fois. Du coup, dans un contexte plus contemporain, je dirais François Cheng, dont le parcoure, la prose et la poésie sont une véritable source d'inspiration, au moins en ce qui concerne la ténacité dont il faut faire preuve pour continuer à écrire, pour ne pas céder au découragement. Je conseille à cet égard Le Dialogue, qui retrace son parcoure et qui donne quelques unes de ses réflexions sur la langue, ainsi que le Dit de Tian-yi qui, du peu que j'en ai lu, me semble son meilleur roman. L'Eternité n'est pas de trop est également très bon à mon sens, belle fable amoureuse chinoise, rencontre passionnante de la langue française et d'une pensée chinoise qui s'illustre dans une entrevue entre le personnage principal et deux voyageurs, premiers émigrants européens en Chine.

- Lindt fait énormément de chocolats... Tu préfères lequel ?

Les Lindor. C'est juste merveilleux, fondant, riche… Ca me donne faim. Je vais en chercher un en bas. Et moi qui devait manger moins…

- Est-ce qu'on peut aborder n'importe quel thème en poésie ? Tes préférences ?

Bien sur, et en littérature en générale. Je suis de ceux qui sont convaincus que ni la violence, ni la déviance sexuelle, ni la banalité, ni l'exceptionnellement immoral ne doit être "censuré". Tout est un problème de langage, tout est un problème du "comment dire". Non pas que la langue doit chercher à apaiser l'ampleur de l'horreur d'un sujet dans une sorte "d'auto-censure" par la langue, mais plutôt que la recherche du comment dire devrait prendre le pas sur le sujet en lui-même. C'est ce qui différencie la littérature du reportage par exemple: en effet, pourquoi écrire un roman sur l'excision par exemple, qui aura souvent des données inexactes, déviées par la langue du récit, au profil d'un reportage sur le même sujet qui aura la possibilité d'être plus riche en termes d'information pure ? La réponse que j'y apporte, c'est que le "comment dire" est totalement minimisé dans une telle démarche, qu'elle manque d'un souffle qui est propre à la littérature et qui est porteur d'un humanité profonde, d'une subjectivité nécessaire. Bien entendu, il y a des thèmes plus "bankable" que d'autres, dans une logique très bassement commerciale et finalement peu pertinente - quoique, un texte sans lecteur est-il encore un texte ? -… Tu me questionnes sur mes préférences, tout dépend de ce que tu entends par là. En termes d'écriture, je crois que c'est très clair: il y a l'amour, mais plus exactement le sujet de l'attirance, le thème de l'autre qu'il faut intégrer, que l'on souhaiterait "posséder" tout en se rendant compte de la seule possibilité d'en habiter une image, une construction. Il y a aussi, plus largement, la mélancolie d'être incapable, peut-être, d'intégrer le monde et de s'y intégrer en tant qu'être humain, cette impression d'être "en-dehors" des choses qui se confronte à une double volonté d'être, justement, "en-dehors", et la mélancolie d'être dans les choses. En lecture tout m'intéresse, cela est très variable. Toutefois je m'intéresse d'abord à la langue, et il serait difficile de dégager un "thème" à la plupart de la poésie que je lis en vérité.

- Lis-tu du théâtre aussi ? Tes préférences ?

Oui, il m'arrive de lire du théâtre. J'aime les grands classiques, Molères, Racine et Corneilles en particuliers, Shakespeare également, mais l'une des pièces préférées demeure Agatha de Marguerite Duras, qui ne conviendra sans doute pas à tout le monde, mais qui me semble d'une beauté terrifiante. Oh, et Apollinaire a aussi écrit Couleur du temps, qui est très belle.

-
Citation :
J’en suis longtemps resté à de l’heroic-fantasy, de la science-fiction
C'est fini-fini, ou tu peux encore te laisser tenter ? Par quoi ? Plutôt Harry Potter ou plutôt Tolkien ? Asimov fait-il partie de tes divinités à vénérer tous les soirs ?

Pour le moment c'est véritablement fini. Mais mes études y sont pour quelque chose, je compte tenter Asimov lorsque le temps me le permettra enfin. Sinon, j'avoue avec un peu de honte avoir lu J.K. Rowlings plus que Tolkien… Mais nous sommes servis de traductions globalement exécrables du second, et lorsque mon anglais a été suffisamment bon j'étais déjà ailleurs en terme d'intérêt… Cela me frustre, pacte que la démarche de Tolkien est tout simplement passionnante, et révolutionnaire pour la littérature académique française.

-
Citation :
Pour justifier qu'on la représente sur des cartes plates et carrées.
Ne dénigre pas le travail des cartographes, s'il te plaît. As-tu une idée de la prise de tête que c'est, de représenter une sphère sur un plan, carré ? Connais-tu ces cartes un peu bizarres, toujours plates certes, mais qui tentent de respecter les proportions de la sphère justement ? Tu t'es déjà amusé à créer une carte pour un projet fantasy ?

Mais j'admire les cartographes ! C'était en réalité une référence à une Saga mp3… Mais les cartographes m'ont toujours fascinés compte tenu de mon absence total de talent en la matière. Oui je connais ces cartes, et je les préfère au modèle "classique" - les deux portent un nom précis qui m'échappe - parce qu'on y perçoit mieux les proximités territoriales à mon sens, même si, hélas, le Pacifique s'y fait largement mouché… La pertinence est plus grande en terme terrestre que maritime je dirais. Oui, je l'ai déjà fait, mais je n'en parlerais pas, car ayant lu ton interview, je me sens tout petit devant tes connaissances en termes de logique de morphologie…

- Thé ou café ?

Thé. J'adore le thé. Je ne bois que ça. Et je tuerai toute personne qui me dira que le thé ça fait lopette.

- Tu trouves pas que le cochon d'Inde, c'est, genre, le truc le plus mignon du monde ?

J'en ai eu plusieurs ! Il est vrai que c'est chou un cochon d'Inde quand même… Mais j'ai tendance à bien aimer les rongeurs.

- Encore plus qu'un bébé scorpion ?!

Au risque de provoquer le divorce oui, très clairement. Des petites quenottes c'est quand même plus chou qu'un dard en formation.

- Montre-nous à quoi ressemble un poème made in Mr Smith en construction ! (oui, je veux la photo de la feuille toute raturée avec des flèches et des gribouillis partout...)

Voilà un exemple que j'ai retrouvé…
https://i.servimg.com/u/f72/11/02/00/89/00110.jpg
En réalité je note très peu de choses. Je peux rester au dessus d'une page pendant des heures, parfois grattant une guitare, et ne rien écrire. Du coup mes brouillons sont souvent propres… Certains sont même sans ratures. Toutefois je n'ai plus de brouillons en ce moment, travaillant sur ordinateur.

- LE truc que tu emmènes avec toi sur une île déserte ?

Je n'aime pas cette question, elle me semble un peu étrange en terme de logique… Mais je dirais la Recherche du Temps perdu, comme ça je l'aurais finalement lu et pourrait entrer en master sans subir les brimades de mes professeurs.

- Souviens-toi.... ?

L'été dernier ? Remember ? Souviens-toi prodigue ? Esto memor ?

@Vinou

*Peux-tu expliquer l'amour que tu portes aux Alcools, si toutefois tu as cerné en quoi ce recueil te plait tant ?

Ca me parait assez compliqué… Je suis très sensible à la musicalité de ses vers, j'aime leur accessibilité et surtout j'aime cette volonté de modernité qui s'appuie très ouvertement sur un vaste passé poétique. Apollinaire, à mon sens, permets de retrouver toute la poésie du moyen-âge au romantisme, en investissant ces genres d'une voix nouvelle qui est la sienne. Je pense qu'un poète comme Apollinaire manque à notre génération en réalité. Les Alcools est simplement le lieu où ces qualités se retrouvent le mieux à mon sens - suivit de très prêt par le Guetteur mélancolique -, et qui comporte des poèmes qui sont pour moi de véritables chef-d'oeuvre: Marie, La chanson du Mal-aimé, 1909...

*Tu préfères écrire sur des choses qui ressemblent à la vie IRL ou inventer d'autres univers ?

Mon problème avec cette question est que j'ai souvent eu l'impression que la qualité des univers alternatifs était ce qu'ils disaient de notre monde. A cela il faut ajouter que "ressembler à la vie réel" ne me semble pas un objectif très intéressant de l'écriture. Ce que j'écris est le plus souvent ancré dans un univers "réaliste". Toutefois, je ne pense pas non plus que ce que j'écris ressemble véritablement à un univers réel. Je sacrifie volontiers de la cohérence au profil de la subjectivité d'un narrateur par exemple.

*A quoi ressemble le type de commentaires que tu aimerais recevoir sur tes écrits ?

Un qui le dise que mon texte a changé sa vision de la littérature, de la vie… Une preuve que mon texte ait eut un effet. Je pense que c'est le meilleur commentaire que je pourrais recevoir.

*Est-il plus facile selon toi de décrire un lieu ou un personnage ? Pourquoi ?

Ni l'un ni l'autre. Tout dépend de ce que le texte recherche. La description "objective" est de toute façon un exercice impossible - ce qui n'exclue pas la possibilité qu'elle soit un objectif intéressant -. Je cherche personnellement à abandonner l'exercice de description "scolaire" qui est finalement peu utile à l'effet d'un texte sur un lecteur à mon sens.

*Plutôt action ou récit contemplatif ? A lire ? A écrire ?

J'aime les deux, mais j'imagine être plutôt dans le "contemplatif" en écriture et en lecture. L'action chez Duras n'est pas tout à fait présente… Enfin, sauf peut-être dans le langage.

*T'es-tu déjà ''investi'' dans une histoire ? (Je veux dire écrire plus que pour le simple fait d'écrire, je ne sais pas si c'est compréhensible mais bon... Tu me taperas si tu ne comprends pas).

Je ne comprends pas très bien… Pourrais-tu me donner un exemple ? Mais je ne te frapperai pas mon mari enfin !

*Pratiques-tu le headbanging avec toute la jouissance inhérente à ta fantasmagorique chevelure bouclée ?

Oui, oui oui oui, et oui !

*On échange de cheveux ?

Désolé, mais il s'agit de l'unique parti de mon anatomie que j'apprécie. En plus les cheveux lisses me donnent un air de prof de philo.

*Aimes-tu les bandes dessinées (manga/comics inclus, c'est d'la BD) ? Une BD ou un auteur en particulier ?

Vaste sujet si on intègre les mangas… La réponse est oui donc. Je n'aime pas trop les Comics. En revanche j'aime beaucoup la BD (Franquin, Boulet, Uderzo…) et les mangas (Akamatsu, CLAMP, Kaori Yuki, Inio Asano…). Je pourrais en parler longtemps, pour être honnête… Je suis évidement ardent défenseur de la dimension artistique de la BD, au même titre que le jeu vidéo.

* TOP ! Je suis atteint de tétraphocomélie prononcée, j'ai un gros bide assorti d'un excès de viscères et un double menton proéminent. Je suis tellement une blague de la nature que j'ai même pas le même nombre de doigts devant et derrière. On me trouve toujours mignon malgré mon syndrome polymalformatif manifeste, et j'ai même pas l'excuse d'être originaire de Tchernobyl. Je suis censé être une proie pour à peu près 99% de la faune (voire de la flore) sud-américaine, ce qui ne m'empêche pas d'avoir pullulé alors que je suis pas du tout foutu pour la fuite et que ma discrétion vocale laisse franchement à désirer. J'ai un goût exquis voisin du halouf une fois grillé au barbac (tu peux cependant me consommer sans modération dans le respect de la foi musulmane car je ne suis point haram). Je pousse un mini-caddie de chez Carrouf' plein de légumes pour faire comme si j'aimais la bouffe diététique alors que tout en ma physionomie porte à penser le contraire. Si tu te nourris avec moi je viendrais hanter tes artères coronaires en me matérialisant sous forme de cholestérol.
Je suis je suis ?
(Indice pour vous à la maison : https://s3.amazonaws.com/ymp/16104386671326199164.jpg ).

Un pinceau. Facile.

*Un dragon de Comodo VS un cochon d'Inde, qui gagne ?

Hum… Tout dépend du cochon d'Inde. Celui-ci a peut-être sa chance: http://3.bp.blogspot.com/-uRevEenjx-4/TzllB5C2SrI/AAAAAAAABsk/u0uAG4eftfE/s1600/bc777457fd6f7d0384d35303f46baf0f-d4mglpk.jpg

*Si tu étais Mike (le poulet sans tête), qu'est-ce qui te ferait le plus chier ? Ne pas pouvoir porter de chapeau ou avoir du mal à faire tenir tes écouteurs ?

… Wow. Alors ça c'est une question difficile pour moi… Je pense cependant que le pire serait les écouteurs.

*Le plus beau cadeau à offrir à l'élu de ton cœur : un sublime collier en intestin grêle de taupe ou un subtilement odorant bouquet de rafflésies ?

… Je penche pour la première solution qui au moins ne la tuera pas.

*Franchement, lequel a le plus de gueule : Vader-pony ou my leper pony ?

Vader-pony. Il explose la classe quand même...[/quote]

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edofanart
Maîtresse fouetteuse

Messages : 3681
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : pour les courageux... C'est ici.
Localisation : Dans un rouleau de printemps

Disponibilité : Restreinte

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Jeu 11 Avr 2013 - 10:50

Non mais comment on fait pour passer après Vinou pour les questions ?

* Tu aimes le thé, lequel en particulier ?

* C'est fun un cochon d'Inde, mais que penses-tu du rat ? (attention, je suis une grande fan de ses petites bêtes )

* Ta chérie sait-elle que Vinou tente de la tuer ou de lui refiler des viscères par ton intermédiaire ? Si oui, comment a-t-elle réagit ?

Citation :
*A quoi ressemble le type de commentaires que tu aimerais recevoir sur tes écrits ?

Un qui le dise que mon texte a changé sa vision de la littérature, de la vie… Une preuve que mon texte ait eut un effet. Je pense que c'est le meilleur commentaire que je pourrais recevoir.
* Si ce commentaire venait d'une personne complètement cinglée (comme ma belle-mère, que tu ne connais pas mais qui en tient une couche... ^^), ça te ferait quand même plaisir ?

* Si je te dis Lindt = Beuuuuurk ! Tu réponds ?

*Est-ce que tu te rends compte qu'un cochon d'Inde armé d'une mitraillette a peu de chance de se retrouver face à un Dragon de Comodo ?

* Si tu entends quelqu'un dire qu'il va allumer le cochon, tu penses à quoi ?

_________________________________________________
Bras droit de la dictatrice è_é
Bras gauche et soeur de Dam-Vinou, le chinois fourbe. Gỏi cuốn tôm est mon nom !
Tôi có bàn tay đầy ngón tay --- Ebi desu !


Dernière édition par Edofanart le Jeu 11 Avr 2013 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://jaakunakokoro.forums-actifs.com/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Jeu 11 Avr 2013 - 11:52

Spoiler:
 

*Je crois que c'est toi qui m'a dit un jour que tu ne faisais pas lire de tes écrits à tes proches. Pourquoi ? Pudeur ou autre ?

*Quel est celui de tes textes que tu aimes le plus ? Et pourquoi celui-là en particulier ?

*Quelle qualité d'écriture te manque et que tu aimerais avoir ? (Interdit de répondre « le talent », je te vois venir dans le dénigrement de ton oeuvre).

*Le sentiment humain qui te semble le plus difficile à transcrire par les mots ? Et le plus facile ?

*Aimes-tu la poésie chinoise ?

*Veux-tu que je te récite un poème chinois lors de nos épousailles, ô mon tendre promis ?

* « Sade après une nuit d'orgie
Regardait d'un air attendri
Sa compagne un peu abîmée
Qui gisait sur le lit défait.
Lorsque soudain de ses plaies béantes
Sortit une odeur dégoûtante
Tandis que de chaque blessure
Suintait un peu de moisissure.
Moralité : martyr, c'est pourrir au pieu. » (auteur qui m'est sorti de la tête, lu dans un Fluide Glacial d'avant guerre et j'ai jamais retrouvé la référence... Si quelqu'un se souvient).
Ton avis sur ce poème ?

*Highway to hell ou Stairway to heaven ?

*Encornet, c'est une insulte ?

*Métamère c'est une insulte ?

*Que doit-on river à un Reuri afin d'éviter qu'il ne bourjoufle ? (Indice : le beugnard même zomblé n'est pas réglementaire).

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Jeu 11 Avr 2013 - 13:54

Edofanart a écrit:
Non mais comment on fait pour passer après Vinou pour les questions ?

Ah ça il place effectivement la barre haute... Mais tout le monde peut tenter sa chance, tu t'en sors bien !

* Tu aimes le thé, lequel en particulier ?

J'aime surtout les thé orientaux, majoritairement indiens. Mais j'aime aussi beaucoup les thés "à la française", avec toutes sortes de fruits séchés... Ma grande découverte en Inde étant le Chaï, qui est fait avec du lait et qui, contrairement à mes attentes, est délicieux.

* C'est fun un cochon d'Inde, mais que penses-tu du rat ? (attention, je suis une grande fan de ses petites bêtes )

Je n'en ai jamais eu, mais contrairement à pas mal de gens je trouve ça plutôt mignon...

* Ta chérie s'est-elle que Vinou tente de la tuer ou de lui refiler des viscères par ton intermédiaire ? Si oui, comment a-t-elle réagit ?

Je préfère préserver sa conscience sensible. Hélas, la révélation devra arriver un jour...

Citation :
*A quoi ressemble le type de commentaires que tu aimerais recevoir sur tes écrits ?

Un qui le dise que mon texte a changé sa vision de la littérature, de la vie… Une preuve que mon texte ait eut un effet. Je pense que c'est le meilleur commentaire que je pourrais recevoir.
* Si ce commentaire venait d'une personne complètement cinglée (comme ma belle-mère, que tu ne connais pas mais qui en tient une couche... ^^), ça te ferait quand même plaisir ?

Tout dépend de ce que tu entends par "cinglé". S'il s'agit d'une attitude simplement déviante par rapport à une "norme", alors oui, j'en serais fier. S'il s'agit d'un tueur en série... Je ne sais pas comment je réagirais.

* Si je te dis Lindt = Beuuuuurk ! Tu réponds ?

Oh qu'importe ! Quel chocolat préfères-tu ? Qu'est-ce qui te déplait chez Lindt ?

*Est-ce que tu te rends compte qu'un cochon d'Inde armé d'une mitraillette a peu de chance de se retrouver face à un Dragon de Comodo ?

Ce n'est qu'une question de statistique ça. Ca arrive bien plus souvent que les chiffres ne veulent te le faire croire.

* Si tu entends quelqu'un dire qu'il va allumer le cochon, tu penses à quoi ?

... J'imagine qu'il fait cuire un porc. L'autre sens qui me vient me étant légèrement moins appétissant... enfin tout dépend du point de vue.

@ Vinou

* Heu... Par exemple écrire quelque chose en hommage à quelqu'un, ou t'essayer à quelque chose d'autobiographique, plus ou moins... Enfin quelque chose qui n'a pas qu'une dimension de ''divertissement'' (c'est pas vraiment ça parce qu'à mon avis tu n'écris jamais que pour occuper ton temps, mais je trouve pas de mot correct pour retranscrire mon idée).

Non, il est clair que je n'ai jamais considéré l'écriture, ni la musique, comme un divertissement. Toutefois oui, j'ai déjà écrit des choses "en hommage à quelqu'un" - des poèmes amoureux purement dédiés, ce qui était une erreur, et un pour un ami proche -, et mes poèmes et mes récits comportent des éléments autobiographiques. Je ne m'en cache pas, je n'en fait juste pas la fonction première de ce que j'écris. Je considère juste que ces éléments me sont nécessaires puisqu'ils participent à ma compréhension du monde.

*Je crois que c'est toi qui m'a dit un jour que tu ne faisais pas lire de tes écrits à tes proches. Pourquoi ? Pudeur ou autre ?

Il y a plusieurs raison... C'est d'abord une liberté. Faire lire à un proche un de ses textes, c'est prendre le risque du désaccord le plus profond qui soit, de voir une vision du monde et de la littérature se faire "réfuter" par quelqu'un que l'on croyait pourtant connaitre, dont on pensait avoir un point comment dans notre vision de ce que sont les choses. De fait, lorsqu'un texte est lu par un proche, on a tendance à se censurer pour atteindre une sorte de consensus... C'est surtout pour cela que je ne veux pas faire lire ce que j'écris à ma petite-amie par exemple, qui sait quels désaccords cela pourrait engendrer. Il y a aussi un manque d'intérêt. Le proche, dans le cas inverse à celui que je viens d'évoquer, est bon publique. Il va chercher à éviter le conflit, et en général va plutôt flatter qu'oser se lancer dans une critique objective du texte qu'il a sous les yeux. C'est sans compter de plus que l'auteur du texte attend de lui qu'il le félicite, affirmer le contraire est pour moi d'une mauvaise foi sans borne. De fait à mon sens, la meilleur critique vient d'un œil neutre, ou bien d'une relation qui s'est établit justement dans la lecture de textes, comme c'est le cas pour notre communauté.

*Quel est celui de tes textes que tu aimes le plus ? Et pourquoi celui-là en particulier ?

Vraiment, vraiment difficile comme question, j'ai tendance à être critique sur mes textes. Je pense qu'en poème je choisirais Géhennem, qui est le seul poème qui me satisfasse en termes d'images, de structures, de rythme. Pour la prose, je pense pour l'instant à Tout restait à dire, mais je compte bien le détrôner par ce projet que j'essaye désespérément d'accomplir.

*Quelle qualité d'écriture te manque et que tu aimerais avoir ? (Interdit de répondre « le talent », je te vois venir dans le dénigrement de ton oeuvre).

Le talent. Plus sérieusement, je pense à la maitrise parfaite de l'orthographe, de la grammaire, de la syntaxe, afin de pouvoir les contourner sans honte.

*Le sentiment humain qui te semble le plus difficile à transcrire par les mots ? Et le plus facile ?

Je pense chaque sentiment également complexe, et je crois que celui qui affirme que la "transcription" - la recréation plutôt - d'un sentiment est plus facile que celle d'un autre se trompe, tout simplement. Il m'est sans doute plus facile de parler d'amour que de joie, par exemple, ayant été plus amoureux que joyeux dans ma vie. Toutefois, la sensation de facilité est en réalité due à cette expérience qui se fait assurance. Le difficile est de porter cette expérience à une sorte de "subjectivité universelle", cela est valable pour tous les sentiments, et l'exercice est chaque fois également difficile.

*Aimes-tu la poésie chinoise ?

Grâce à François Cheng je m'y familiarise un peu. Je suis un fanatique de poésie orientale, plutôt japonaise il est vrai, mais je dois avouer que ma connaissance des poèmes chinois s'avère assez mince, et je ne saurait les différencier qu'en terme formel... Je n'ai lu que quelques poèmes des Tang tout au plus.

*Veux-tu que je te récite un poème chinois lors de nos épousailles, ô mon tendre promis ?

Avec plaisir ! Et je te répondrai par les Fiançailles d'Apollinaire !

* « Sade après une nuit d'orgie
Regardait d'un air attendri
Sa compagne un peu abîmée
Qui gisait sur le lit défait.
Lorsque soudain de ses plaies béantes
Sortit une odeur dégoûtante
Tandis que de chaque blessure
Suintait un peu de moisissure.
Moralité : martyr, c'est pourrir au pieu. » (auteur qui m'est sorti de la tête, lu dans un Fluide Glacial d'avant guerre et j'ai jamais retrouvé la référence... Si quelqu'un se souvient).
Ton avis sur ce poème ?

C'est plutôt amusant. Je ne sais pas si la rupture de l'octosyllabe aux vers 5 et 10 est volontaire, mon interprétation en serait assez simple, peut-être pourrait-elle être plus profonde. Il y aurait peut-être - peut-être - comme une mélancolie grinçante, un cynisme un peu désespéré paradoxalement, comme une sorte de réponse à l'épicurisme de Sade dans un terrifiant Memento mori des plus... Ragoutant. Digne de Fluide Glacial en tous cas !

*Highway to hell ou Stairway to heaven ?

Stairway to Heaven. No offense à AC/DC dont la discographie se défend bien, mais Led Zepplin étaient des Dieux, de véritables légendes du rock. Ils ont apporté un son unique et une approche de la composition hors du commun.

*Encornet, c'est une insulte ?

Tout dépend si on aime le calamar (j'ai vérifié sur Google, mais je savais déjà de quoi il s'agissait !)

*Métamère c'est une insulte ?

... Là j'ai cherché sur Google et n'ai rien compris, donc oui je prends ça pour une insulte.

*Que doit-on river à un Reuri afin d'éviter qu'il ne bourjoufle ? (Indice : le beugnard même zomblé n'est pas réglementaire).

Il faut lui fraclousser la dragène ?

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edofanart
Maîtresse fouetteuse

Messages : 3681
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : pour les courageux... C'est ici.
Localisation : Dans un rouleau de printemps

Disponibilité : Restreinte

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Jeu 11 Avr 2013 - 15:50

Citation :
Citation :
Edofanart a écrit:
Non mais comment on fait pour passer après Vinou pour les questions ?

Ah ça il place effectivement la barre haute... Mais tout le monde peut tenter sa chance, tu t'en sors bien !
Merci

Citation :
* Ta chérie s'est-elle que Vinou tente de la tuer ou de lui refiler des viscères par ton intermédiaire ? Si oui, comment a-t-elle réagit ?
* Pourras-tu me pardonner cette affreuse erreur d'orthographe ? (pour ma défense, je suis malade (encore ), et je venais de me réveiller, m'enfin quand même...)

* Tu dis trouver les rats mignons (merci ! ), donc, si on te jette dans une fosse avec 300 rats, tu les aimera toujours autant ?

* Je constate que tu ne connais pas le phénomène "belle-mère d'Edofanart" (veinard !), donc pour être plus explicite, je vais remplacer "cinglée" par "personne réellement stupide et méchante qui n'a d'autre but dans la vie que de détruire celle des autres", ou "tueur en série", ça peut le faire aussi et je repose la même question... Ah non, tu y as répondu... **sort**

Citation :
Citation :
* Si je te dis Lindt = Beuuuuurk ! Tu réponds ?

Oh qu'importe ! Quel chocolat préfères-tu ? Qu'est-ce qui te déplait chez Lindt ?
* Bon, et si je dis Jeff de Bruges ?

Citation :
Ce n'est qu'une question de statistique ça. Ca arrive bien plus souvent que les chiffres ne veulent te le faire croire.
* Insinuerais-tu que je suis manipulée par la matrice ?

Citation :
... J'imagine qu'il fait cuire un porc. L'autre sens qui me vient me étant légèrement moins appétissant... enfin tout dépend du point de vue.
* Pouvez-vous éclairer ma lanterne mon cher ? (ou "justifiez votre réponse" )

* Bon, et si je t'avoue que tu as tout faux avec l'histoire du cochon ? (en fait, il s'agit de ça : http://i2.cdscdn.com/pdt2/i/n/k/1/700x700/ipigpink/rw/ipig-rose.jpg)

* Vinou souhaite jouer les poètes à votre mariage, si je vous propose une interprétation très personnelle de l'hymne à l'amour, est-ce que vous me ferez évacuer de la salle par des pompiers ? (on risque de prendre mon chant pour un cris agonisant )

Citation :
Il va chercher à éviter le conflit, et en général va plutôt flatter qu'oser se lancer dans une critique objective du texte qu'il a sous les yeux.
* Veux-tu que je te prête mon copain ? Il a un don particulier pour me dire que j'écris de la merde, il pourrait peut-être t'aider

* Comme mon chéri a plus grand chose sur le cailloux, ne crains-tu pas qu'il tente de te voler tes cheveux lui aussi ?

* Penses-tu que cet acte maléfique pourrait réveiller l'instinct de survie de Vinou et provoquer une bagarre pour la victoire des poils ?

Je vais aller me coucher, ça vole pas haut là <_<

_________________________________________________
Bras droit de la dictatrice è_é
Bras gauche et soeur de Dam-Vinou, le chinois fourbe. Gỏi cuốn tôm est mon nom !
Tôi có bàn tay đầy ngón tay --- Ebi desu !
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://jaakunakokoro.forums-actifs.com/

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Ven 12 Avr 2013 - 4:24

Mr Smith a écrit:
Oui, je l'ai déjà fait, mais je n'en parlerais pas, car ayant lu ton interview, je me sens tout petit devant tes connaissances en termes de logique de morphologie…
Mais non, t'inquiète ! T'es loin d'être tout seul Si je vous montre la première version de ma carte, ça va vous faire rire... (mais j'étais au lycée, j'y connaissais rien *PAF*)

-> Une photo de ton œuvre ? *nyark nyark*

Citation :
j'ai tendance à bien aimer les rongeurs.
Les ratooooooons !! Sérieux, jetée dans une fosse de 300 ratons, moi, j'aurai peur de les écraser... C'est hyper trop intelligent, un raton. J'aime les ratons.

-> Tu aimes les ratons ? *Tous en chœurs !*

Citation :
Toutefois je n'ai plus de brouillons en ce moment, travaillant sur ordinateur.
Tu viens de détruire mon image du "poète"...

-> Est-ce que tu as une "méthode" pour écrire un poème ? Est-ce qu'il vaut mieux commencer par réfléchir à ce qu'on veut dire, ou à la forme, au rythme, etc. ? Tes conseils pour un débutant ?

-> T'es-tu déjà essayé au haïku ? L'art de tout dire en peu de mots, c'est beau, non ?

Citation :
- LE truc que tu emmènes avec toi sur une île déserte ?
Je n'aime pas cette question, elle me semble un peu étrange en terme de logique…
Je parlais pas forcément d'un bouquin, ça peut être n'importe quoi...

-> Alors, tu emmènes quoi ?

- Le thé, ça fait tapette ? On te l'a déjà dit, ou c'était pour plaisanter ?

- Si je dis que j'ai de la facilité pour décrire un sentiment alors que je ne l'ai jamais ressenti de ma vie, je suis arrogante ou idiote ? Est-ce que tu me liras quand même pour voir si je mens ou pas ? (le "je" est hypothétique, bien sûr...)

- Grenouille ou escargot ?

- Si quelqu'un dans la rue t'accoste en criant "Ne nourrissez pas les phoques !", tu lui réponds ? Si oui, tu dis quoi ? (XD)

- Si tu vas camper dans une tente de luxe et que tu découvres par hasard une petite souris dans la caisse de bois, est-ce que tu hurles comme cette pouf***** ou est-ce que tu es plus intelligent que ça ? (C'est décidé, je veux que ce soit Florent qui gagne... )

- Si tu ne comprends pas de quoi je parle, est-ce que tu connais l'émission Top Chef ? Qu'est-ce que tu en penses ?

- La nouvelle saison de Grimm a commencé. Est-ce que tu trouves pas le concept absolument génial ? À moins que tu préfères Once upon a Time ? Tu t'es déjà intéressé à la Psychanalyse des contes de fées ? Tu trouves pas ce type absolument hypocrite alors qu'il a fait tant de mal en parlant de l'autisme ?

- En parlant de l'autisme, tu connais le Cube ? Et le dernier, à quatre dimensions, tu l'as trouvé bon ?

- Est-ce que tu aimes l'association chocolat-menthe ? Tes préférées ?

- Est-ce qu'une chanson, ça se travaille un peu comme un poème ?

- Si je te dis qu'un ver de terre est une succession de métamères, et que je t'insultais de "métamère", est-ce que c'est comme si je disais "morceau de ver de terre" ? Tu te sens quand même insulté ?

- Et si je dis "Mais, ta mère !", tu te sens comment ?


Ok...

Vinou, je te défie d'aller encore plus bas niveau connerie... !

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Ven 12 Avr 2013 - 10:55

Edofanart a écrit:
ça vole pas haut là <_<
T'es pas ma soeur pour rien (May way viens chanter à notre mariage ! Et ramène Pedro et Manuel tant qu'on y est :-° ).
Ah juste pour dire : je ne vois pas ton image sur l'histoire du cochon, là... Tu peux reposter un lien s'teuplé ? 0:)

@Mon cher mari à la chatoyante chevelure mordorée :

*Le lieu dans lequel tu es le plus à l'aise pour écrire ? Et question parallèle : arrives-tu à écrire si il y a du monde autour de toi qui peut lire par-dessus ton épaule ?

*Autre question dans la même lignée : comme je sais que tu maîtrises l'english (mais peut-être d'autres langues, je n'ai pas souvenir que tu en aies parlé) est-ce qu'il t'arrive d'écrire dans une langue autre que le français pour ''limiter'' les risques qu'on puisse lire ce que tu fais ?

*As-tu du mal à reprendre un texte, ou à le réécrire après un certain temps ? Par ''peur'' de dénaturer le souvenir du texte original, que tu voudrais laisser intact pour plus de naturel mais que tu trouves quand même raté par exemple... (Ouah punaise encore une question que tu risques de ne pas comprendre, mon cerveau te demande pardon).

*Aimes-tu les ''langues'' argotiques ?

*Il faut beaucoup lire pour savoir écrire. Que penses-tu de cette phrase ?

*Es-tu du genre à te laisser abattre au moindre échec (littéraire ou non) ou à tenter au mieux de te réjouir des petits riens ? (Car là est la voie du milieu et de la sagesse, petit scarabée).

*Tang... Les frères Tang ou la dynastie ?

*Tu préfères les Tang ou les Nguyen ?

*Tu mets une apostrophe à Nguyen ? (Att...ation à c'que tu vas dire).

*T'aimes bieng les insectes et apparentés (bébés scorpions compris) ? Allez, j'suis sûr que quand t'étais pitit t'as fait comme n'importe quel autre gosse à essayer de chopper ces connasses de sauterelles ou ces raclures de papillons qui bougent pas pour te narguer et te sautent à la gueule dès que tu vas les pécho.

*Tu préfères être une reine dans une colonie de fourmis, ou dans une colonie de rats-taupes nus ?

*Souffres-tu de carpophobie ? Que ressens-tu à la vue d'une banane un peu trop mûre ? Angoisse ? Terreur ?..

*Freddy Mercury ou Monsieur Esclave ?

*Comment peut-on aimer manger des huîtres alors que l'animal en lui-même n'a pas de goût ? (Autant boire de l'eau de mer après avoir molardé dedans avec une bonne bronchite pour la texture, sans déconner).

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Ven 12 Avr 2013 - 14:04

* Pourras-tu me pardonner cette affreuse erreur d'orthographe ? (pour ma défense, je suis malade (encore ), et je venais de me réveiller, m'enfin quand même...)

Je suis très mal placé pour te reprocher ce genre d’erreurs d'inattentions, au cas où tu ne l'ai pas remarqué...

* Tu dis trouver les rats mignons (merci ! ), donc, si on te jette dans une fosse avec 300 rats, tu les aimera toujours autant ?

Hum. Tout dépend de leur réaction... S'ils ont faim ça risque de poser un problème.

* Je constate que tu ne connais pas le phénomène "belle-mère d'Edofanart" (veinard !), donc pour être plus explicite, je vais remplacer "cinglée" par "personne réellement stupide et méchante qui n'a d'autre but dans la vie que de détruire celle des autres", ou "tueur en série", ça peut le faire aussi et je repose la même question... Ah non, tu y as répondu... **sort**

Effectivement, je reste sur mes positions !

Citation :
Citation :
* Si je te dis Lindt = Beuuuuurk ! Tu réponds ?

Oh qu'importe ! Quel chocolat préfères-tu ? Qu'est-ce qui te déplait chez Lindt ?
* Bon, et si je dis Jeff de Bruges ?

D'abord je ne suis pas fan de chocolats Belges - je les trouve trop gras souvent -. Ensuite, je ne suis pas certain que la comparaison soit valable... Jeff de Bruges reste plus "artisanal" à mon sens que Lindt qui réussi à faire de la production de masse en restant d'une certaine qualité. Je répondrais dans ce cas que je préfère de loin la chocolaterie à côté de chez moi !

Citation :
Ce n'est qu'une question de statistique ça. Ca arrive bien plus souvent que les chiffres ne veulent te le faire croire.
* Insinuerais-tu que je suis manipulée par la matrice ?

Tu aurais du prendre la pilule bleue...

Citation :
... J'imagine qu'il fait cuire un porc. L'autre sens qui me vient me étant légèrement moins appétissant... enfin tout dépend du point de vue.
* Pouvez-vous éclairer ma lanterne mon cher ? (ou "justifiez votre réponse" )

Disons que cette réplique aurait pu se trouver dans un des premiers films de Stalone. Des tous, tous premiers.

* Bon, et si je t'avoue que tu as tout faux avec l'histoire du cochon ? (en fait, il s'agit de ça : http://i2.cdscdn.com/pdt2/i/n/k/1/700x700/ipigpink/rw/ipig-rose.jpg)

... Je n'aurais pas imaginé. Je pense qu'une histoire de robot-cochon pour prendre le contrôle du monde serait passé devant.

* Vinou souhaite jouer les poètes à votre mariage, si je vous propose une interprétation très personnelle de l'hymne à l'amour, est-ce que vous me ferez évacuer de la salle par des pompiers ? (on risque de prendre mon chant pour un cris agonisant )

Je suis intéressé par ta version ! De coup je te donne mon autorisation moi aussi !

Citation :
Il va chercher à éviter le conflit, et en général va plutôt flatter qu'oser se lancer dans une critique objective du texte qu'il a sous les yeux.
* Veux-tu que je te prête mon copain ? Il a un don particulier pour me dire que j'écris de la merde, il pourrait peut-être t'aider

Seulement si son avis est pertinent, car si j'accepte la critique je défend mon bout de gras jusqu'au bout.

* Comme mon chéri a plus grand chose sur le cailloux, ne crains-tu pas qu'il tente de te voler tes cheveux lui aussi ?

Il faudra me tuer pour que je les cède. Malheureusement, ma faible constitution physique me laisse incertain quant à ma possibilité de survivre...

* Penses-tu que cet acte maléfique pourrait réveiller l'instinct de survie de Vinou et provoquer une bagarre pour la victoire des poils ?

Si cela se produit, j'amène le pop-corn !


@ Hamtaro


[quote="Hamtaro"]
Mr Smith a écrit:
Oui, je l'ai déjà fait, mais je n'en parlerais pas, car ayant lu ton interview, je me sens tout petit devant tes connaissances en termes de logique de morphologie…
Mais non, t'inquiète ! T'es loin d'être tout seul Si je vous montre la première version de ma carte, ça va vous faire rire... (mais j'étais au lycée, j'y connaissais rien *PAF*)

-> Une photo de ton œuvre ? *nyark nyark*

Euh... Désolé, mais alors pour retrouver ça je devrais fouiller dans des milliards de cartons, et je n'ai ni le temps ni la volonté pour le faire... Navré.

Citation :
j'ai tendance à bien aimer les rongeurs.
Les ratooooooons !! Sérieux, jetée dans une fosse de 300 ratons, moi, j'aurai peur de les écraser... C'est hyper trop intelligent, un raton. J'aime les ratons.

-> Tu aimes les ratons ? *Tous en chœurs !*

Ben oui plutôt ! Enfin je ne suis pas très très animaux, mais ils ne me dérangent pas !

Citation :
Toutefois je n'ai plus de brouillons en ce moment, travaillant sur ordinateur.
Tu viens de détruire mon image du "poète"...

-> Est-ce que tu as une "méthode" pour écrire un poème ? Est-ce qu'il vaut mieux commencer par réfléchir à ce qu'on veut dire, ou à la forme, au rythme, etc. ? Tes conseils pour un débutant ?

Je n'ai pas de conseil, parce qu'il n'y en a pas. Lisez de la poésie, cherchez ce qui vous convient le mieux. Peut-être que la langue prendra chez vous le pas sur le sujet, peut-être que ce sera l'inverse... Je suis moi-même débutant. Il n'y a pas de méthode pour écrire un texte qui soit objective, certains hurleraient en voyant le peu de temps que je passe sur certains poèmes et mon irrégularité à écrire... Tant pis, s'ils trouvent un autre rapport à l'écriture j'en suis ravi.

-> T'es-tu déjà essayé au haïku ? L'art de tout dire en peu de mots, c'est beau, non ?

Vaguement. Mais le haïku est plus difficile, et moins pertinent je trouve, en nos langues. Cependant c'est indéniablement beau, j'aime beaucoup, même si je reste cantonné aux traductions, hélas...

Citation :
- LE truc que tu emmènes avec toi sur une île déserte ?
Je n'aime pas cette question, elle me semble un peu étrange en terme de logique…
Je parlais pas forcément d'un bouquin, ça peut être n'importe quoi...

-> Alors, tu emmènes quoi ?

Le problème est le même... Tout dépend de ma perspective de survie sur l'île. S'il n'y a pas d'espoir, autant amener du papier et un stylo, j'aurais une échéance pour écrire quelque chose.

- Le thé, ça fait tapette ? On te l'a déjà dit, ou c'était pour plaisanter ?

Oh on me l'a dit... Je ne bois pas du tout de café, mais j'adore le thé. Il parait que ce n'est pas assez "viril". Enfin, pour le crédit que j'accorde à la virilité...

- Si je dis que j'ai de la facilité pour décrire un sentiment alors que je ne l'ai jamais ressenti de ma vie, je suis arrogante ou idiote ? Est-ce que tu me liras quand même pour voir si je mens ou pas ? (le "je" est hypothétique, bien sûr...)

Eh bien cela dépend. Si tu cherches véritablement à ce que ton texte ait une valeur imitative de ce sentiment je te pose la question: comment peux-tu savoir que ton texte correspond à ce sentiment, et qu'il n'est pas un simple amas de clichés à propos de ce sentiment ? Je pense en réalité que la justesse d'un sentiment tient à sa singularité, que l'amour, la haine, la tristesse sont véritablement des valeurs de "subjectivité universelle" que chacun peut ressentir mais qu'aucun ne ressent de la même façon. Mais cherchant à rester humble, je t'accorderais le bénéfice du doute et lirait ton texte pour voir ce qu'il en est.

- Grenouille ou escargot ?

Grenouille. Je n'aime pas trop les choses gluantes et rampantes, désolé...

- Si quelqu'un dans la rue t'accoste en criant "Ne nourrissez pas les phoques !", tu lui réponds ? Si oui, tu dis quoi ? (XD)

Ce monsieur me semble intéressant. Je pense engager une conversation passionnante avec lui sur les tenants et les aboutissants de ce projet.

- Si tu vas camper dans une tente de luxe et que tu découvres par hasard une petite souris dans la caisse de bois, est-ce que tu hurles comme cette pouf***** ou est-ce que tu es plus intelligent que ça ? (C'est décidé, je veux que ce soit Florent qui gagne... )

Euh... Je pense que j'y survivrais ? Je serais sans doute un peu surpris.

- Si tu ne comprends pas de quoi je parle, est-ce que tu connais l'émission Top Chef ? Qu'est-ce que tu en penses ?

Non, mais si cela ressemble au peu que tu viens de décrire, j'assimile ça à un des multiples concepts de télé-réalité, et je suivrais Astier en disant que c'est un divertissement intellectuellement dangereux. Mais encore une fois, j'accorde le bénéfice du doute. J'ai vu un peu de Masterchef, et c'était débile.

- La nouvelle saison de Grimm a commencé. Est-ce que tu trouves pas le concept absolument génial ? À moins que tu préfères Once upon a Time ? Tu t'es déjà intéressé à la Psychanalyse des contes de fées ? Tu trouves pas ce type absolument hypocrite alors qu'il a fait tant de mal en parlant de l'autisme ?

... Je ne connais ni l'un ni l'autre désolé, je suis un peu coupé du monde extérieur depuis deux ans... Par contre j'ai lu un peu de psychanalyse sur les contes de fée, et mes rapports à la psychanalyses n'étant pas au beau fixe, particulièrement lorsqu'elle se mêle à la littérature, autant te dire que je trouve cela d'une relative stupidité.

- En parlant de l'autisme, tu connais le Cube ? Et le dernier, à quatre dimensions, tu l'as trouvé bon ?

Je ne connais absolument pas désolé...

- Est-ce que tu aimes l'association chocolat-menthe ? Tes préférées ?

... J'ai l'impression d'être rabat-joie mais je déteste ça...

- Est-ce qu'une chanson, ça se travaille un peu comme un poème ?

Hum... Pas facile comme question, et tout dépend de ce que tu entends par là. Les paroles d'une chansons par exemple sont un peu différentes d'un poème - certains diront complètement -, dans la mesure où les mots n'ont pas à posséder un rythme propre ou une texture sonore particulière, puisque la musique lui apportera ça - on fera exception du rap, évidement -. Le langage du poème doit être porteur de son propre rythme, de sa propre "musique", et il est peut-être en cela plus "difficile" puisque ce rythme doit être "intériorisé" dans le texte. Toutefois, si tu considères "écrire une chanson" comme en composer la mélodie et la musique également, alors il y a une sorte de procédé similaire, la différence étant que le rythme et la musique sont en quelque sorte des normes "externes" au texte, qui vont s'ajouter à lui et lui donner de la valeur. D'ailleurs il y a d'excellentes chansons au texte très mauvais lorsqu'il est pris à part si on le considère poétiquement, en particulier dans le rock. Mais parfois dans une chanson la trop grande qualité du texte peut presque être handicapante. D'aucun pourrait dire que Brassens, pour exemple, est meilleur poète que musicien, la musique s'éclipsant presque totalement derrière une qualité textuelle non négligeable. L'approche en cela est donc totalement différente, peut-être pourra-t-on finalement être plus "lache" dans l'écriture d'un texte de chanson si la qualité mélodique vient compléter celle du texte. En poésie en revanche on pourrait presque dire que la qualité musicale est la qualité du texte.

- Si je te dis qu'un ver de terre est une succession de métamères, et que je t'insultais de "métamère", est-ce que c'est comme si je disais "morceau de ver de terre" ? Tu te sens quand même insulté ?

J'imagine que oui... Et je me sentirais légèrement vexé, mais serait pris par l'intelligence de l'insulte.

- Et si je dis "Mais, ta mère !", tu te sens comment ?

... disons que je serais passé de la fac de science à une émission de télé-réalité. Dur.

@ Vinou

*Le lieu dans lequel tu es le plus à l'aise pour écrire ? Et question parallèle : arrives-tu à écrire si il y a du monde autour de toi qui peut lire par-dessus ton épaule ?

Ma chambre, tard le soir. Et quitte à ce que cela surprenne, oui je le peux. J'ai des réactions assez violentes lorsqu'on lit ce que j'écris par dessus mon épaule, donc le fait ne se répète pas souvent, et si je suis lancé dans l'écriture le monde autour de moi pourrait s'écrouler. Ce qui, en cours, peut être assez problématique au fond.

*Autre question dans la même lignée : comme je sais que tu maîtrises l'english (mais peut-être d'autres langues, je n'ai pas souvenir que tu en aies parlé) est-ce qu'il t'arrive d'écrire dans une langue autre que le français pour ''limiter'' les risques qu'on puisse lire ce que tu fais ?

Non. Mis à part mes textes de chansons - parce que je trouve que la musicalité de la langue anglaise se prête mieux à la musique rock - je n'écris rien en anglais, tout simplement parce que ma maitrise de la langue me semble insuffisante pour rédiger un texte de qualité dans cette langue plus complexe qu'on ne le dit en France - où, de toute façon, la langue française est considéré comme une sorte de divinité supérieure et indépassable -.

*As-tu du mal à reprendre un texte, ou à le réécrire après un certain temps ? Par ''peur'' de dénaturer le souvenir du texte original, que tu voudrais laisser intact pour plus de naturel mais que tu trouves quand même raté par exemple... (Ouah punaise encore une question que tu risques de ne pas comprendre, mon cerveau te demande pardon).

J'ai du mal à le reprendre en effet, assez souvent. Cependant ce n'est pas pour ce que tu décrit: c'est simplement que ma pensée prend souvent un tour tellement différent de l'origine du texte qu'il n'y aurait pus de cohérence entre le début et la fin du texte. En réalité, il faudrait que je puisse écrire tous les jours pour écrire quelque chose de long... Ce qui m'est impossible.

*Aimes-tu les ''langues'' argotiques ?

Tout dépend lesquelles. Elles ont des richesses pour certaines.

*Il faut beaucoup lire pour savoir écrire. Que penses-tu de cette phrase ?

Bien sur. Je pense que peu de gens trouveront des auteurs excellents n'ayant lu presque rien. D'ailleurs pourquoi écrire sans lire ? Est-ce que l'on ne ramènerait pas l'écriture à quelque chose de totalement fermé à visée uniquement d'exutoire ? Cela ne me parait pas souhaitable. Cependant, ce que l'on oublie souvent, c'est qu'après avoir lu, il faut intégrer cette lecture, puis la quitter... Et c'est là que l'exercice se corse.

*Es-tu du genre à te laisser abattre au moindre échec (littéraire ou non) ou à tenter au mieux de te réjouir des petits riens ? (Car là est la voie du milieu et de la sagesse, petit scarabée).

Je me laisse abattre au moindre échec, clairement. Mais je me relève un jour après, comme ça. Parfois lorsque je ne réussi pas à écrire quelque chose je passe des mois sans rien écrire. Lors de mon premier échec sentimental je me suis refusé pendant des années à m'engager avec une fille. Et puis un jour ça revient. Les psychanalystes me trouveraient assez intéressant j'imagine, dommage qu'ils ne m'intéressent plus.

*Tang... Les frères Tang ou la dynastie ?

La dynastie il me semble, mais je peux me tromper...

*Tu préfères les Tang ou les Nguyen ?

Je ne connais pas les seconds, navré...

*Tu mets une apostrophe à Nguyen ? (Att...ation à c'que tu vas dire).

Euh... Le seul Nguyen que j'ai connu n'en avait pas, donc non.

*T'aimes bieng les insectes et apparentés (bébés scorpions compris) ? Allez, j'suis sûr que quand t'étais pitit t'as fait comme n'importe quel autre gosse à essayer de chopper ces connasses de sauterelles ou ces raclures de papillons qui bougent pas pour te narguer et te sautent à la gueule dès que tu vas les pécho.

Oui oui, j'ai bien fait ça. Mais je ne les porte pas beaucoup dans mon cœur quand même, désolé...

*Tu préfères être une reine dans une colonie de fourmis, ou dans une colonie de rats-taupes nus ?

D'instinct je dirais les rats-taupes, j'aime rester mammifère...

*Souffres-tu de carpophobie ? Que ressens-tu à la vue d'une banane un peu trop mûre ? Angoisse ? Terreur ?..

Mes relations avec les fruits sont plutôt bonnes. Une banane trop mûre me donne surtout envie d'en trouver une moins mûre.

*Freddy Mercury ou Monsieur Esclave ?

Freddy Mercury. Freddy MOTHERFUCKING Mercury.

*Comment peut-on aimer manger des huîtres alors que l'animal en lui-même n'a pas de goût ? (Autant boire de l'eau de mer après avoir molardé dedans avec une bonne bronchite pour la texture, sans déconner).

Certains mangent des fromages chimiques qui ne sentent que le plastique. Les gens n'ont pas de goût mon cher mari.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edofanart
Maîtresse fouetteuse

Messages : 3681
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : pour les courageux... C'est ici.
Localisation : Dans un rouleau de printemps

Disponibilité : Restreinte

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mar 16 Avr 2013 - 10:35

Nan, j'ai pas remarqué que tu faisais particulièrement d'erreurs... C'est que ça doit pas être choquant

Mon copain n'a absolument pas le sens critique et n'a aucun argument (je le vois regarder mon écran, en fronçant les sourcils là ), il sait dire que c'est nul... Dans ce cas, je te prête ma belle-mère <_<

@Vinou : le cochon C'est le Ipig. J'en ai un, c'est super fun et on se tape de bons fou-rire avec ^^

* Si je te dis que j'ai encore trouver le moyen de louper ton concert, tu va pendre par les pieds ? (tu peux, je suis trop bête, sur ce coup, c'est entièrement ma faute, je suis dégoûtée ) Bon, mais comme vous avez cartonné, je vais tenter de choper le troisième (ouais, je vais y arriver ! \o/)

* Si j'ai bien compris, si tu te retrouves avec 300 rats en manque de mamours, tu ne vas pas te mettre à hurler ? Et si on te jette dans une fosse avec ma belle-mère ? (sachant qu'actuellement, elle à les 2 bras dans le plâtre, la tête ouverte et des côtes cassées <_<). Penses-tu y survivre (rien qu'avec l'odeur ) ?

* Bon, j'ai pas pris un bon exemple de chocolat, effectivement. Si on compare de l'industriel, je te dis Kinder ! Et Lindt = Toujours beeeeeeurk !
Dans ce cas, quel Kinder préfères-tu ? (attention, je suis fan de Kinder, surtout le Kinder chocolat qui permet de bons délires avec hyde dedans (pitiémedemandezpasdedétails xD)

* Pop-corn salés ou sucrés ?

* Je pense que les dentistes sont en réalité des commerciaux qui ont en plus un penchant pour le sadisme, tu ne crois pas ?


Citation :
Citation :
Toutefois je n'ai plus de brouillons en ce moment, travaillant sur ordinateur.

Tu viens de détruire mon image du "poète"...
* Comment vis-tu le fait d'avoir détruit le rêve du Hamster ? :-°

* Alice aux pays des merveilles ou Babar ?

* Que penses-tu de Winny l'ourson et de ses copains drogués ?

* N'est-ce pas prendre les enfants pour des idiots ?

_________________________________________________
Bras droit de la dictatrice è_é
Bras gauche et soeur de Dam-Vinou, le chinois fourbe. Gỏi cuốn tôm est mon nom !
Tôi có bàn tay đầy ngón tay --- Ebi desu !
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://jaakunakokoro.forums-actifs.com/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Mer 17 Avr 2013 - 10:59

@Edochoue : il est magnifique ce cochon. On dirait moi mais en plastique, surtout le groin. Très belle imitation
Par contre, Winnie l'ourson excuse-moi mais il est carrément malsain --> https://www.youtube.com/watch?v=JAs4edeYUJY (Perso je recrache mon cerveau par le nez à "touffue et violette aussi"...).

@Mon mari <3

*Au-delà du niveau littéraire, arrives-tu à t'intéresser à des écrits ''simples'' ?

*Ce que tu recherches le plus dans tes lectures ?

*Aimes-tu être lu ou proposes-tu tes textes à la lecture plutôt pour avoir des avis ? (Pas vraiment des conseils car il me semble que tu m'avais dit y a un moment -à très juste titre xD- que nous humbles forumeurs n'aurions pas grand chose à t'apporter à ce niveau).

*Est-il difficile pour toi de proposer un texte à la lecture ?

*T'aimes pas les insectes ? Même les bébés ? Franchement... C'est pas la plus mignonne créature du monde ça : http://sadhillnews.com/wp-content/uploads/2010/09/maggot.jpg ? (Ce qui prouve quand même une fois de plus l'irréfutable magie de la microscopie électronique à balayage, mais je digresse).

*Tu t'es déjà fait bombardé avec des électrons ?

*M'aimeras-tu toujours même en découvrant que j'ai bronzé des mains ?

*Tu me fais un bô dessin ?

question avec des grosses images, en spoiler c'est moins agressif pour tes noeils:
 

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Jeu 18 Avr 2013 - 12:25

@ Edofanart

* Si je te dis que j'ai encore trouver le moyen de louper ton concert, tu va pendre par les pieds ? (tu peux, je suis trop bête, sur ce coup, c'est entièrement ma faute, je suis dégoûtée ) Bon, mais comme vous avez cartonné, je vais tenter de choper le troisième (ouais, je vais y arriver ! \o/)

Ahah non bien sur, mais comment sais-tu que nous sommes passé au troisième tour ? La prochaine étape sera le 25 mai au Petit Bain si tout se passe bien !

* Si j'ai bien compris, si tu te retrouves avec 300 rats en manque de mamours, tu ne vas pas te mettre à hurler ? Et si on te jette dans une fosse avec ma belle-mère ? (sachant qu'actuellement, elle à les 2 bras dans le plâtre, la tête ouverte et des côtes cassées <_<). Penses-tu y survivre (rien qu'avec l'odeur ) ?

Hum... Je pense que je paniquerais un peu. Quant à ta belle-mère je ne sais trop que dire... J'ai déjà survécu à des profs à l'haleine horrible donc...

* Bon, j'ai pas pris un bon exemple de chocolat, effectivement. Si on compare de l'industriel, je te dis Kinder ! Et Lindt = Toujours beeeeeeurk !
Dans ce cas, quel Kinder préfères-tu ? (attention, je suis fan de Kinder, surtout le Kinder chocolat qui permet de bons délires avec hyde dedans (pitiémedemandezpasdedétails xD)

... Oui alors désolé, mais Kinder, mais si c'est bon, c'est au chocolat ce que le Yaourt aromatisé framboise est à la framboise. Ça y ressemble au goût, ça peut être très bon, mais ça cache assez mal le fait que ça n'en est pas vraiment. Mais j'aime bien les kinder maxi.

* Pop-corn salés ou sucrés ?

Sucrés. Je trouve que salés ça a encore plus un goût de carton.

* Je pense que les dentistes sont en réalité des commerciaux qui ont en plus un penchant pour le sadisme, tu ne crois pas ?

Je pense que les médecins en grande partie peuvent être classés dans cette catégorie. Qui peut trouver cool d'ouvrir un type en deux dans le cas du chirurgien sérieusement si ce n'est un sadique aux penchants meurtriers ?

Citation :
Citation :
Toutefois je n'ai plus de brouillons en ce moment, travaillant sur ordinateur.

Tu viens de détruire mon image du "poète"...
* Comment vis-tu le fait d'avoir détruit le rêve du Hamster ? :-°

Oh je ne pense pas avoir détruit son rêve. C'est juste que la poésie est aussi une texture visuelle. Or, ce que je publie se fait sur informatique... Si je faisais tout à la main j'aurais bien du mal à rendre certains effets qui tiennent purement à la mise en page.

* Alice aux pays des merveilles ou Babar ?

Hum... Pas facile. Mais je pense plutôt Alice aux pays des merveilles.

* Que penses-tu de Winny l'ourson et de ses copains drogués ?

J'aime bien Bourriquet. Il est cool, et particulièrement tragique finalement. Je pense qu'il y a plus à voir dans Winnie l'ourson qu'on ne le croit.

* N'est-ce pas prendre les enfants pour des idiots ?
[/quote]

C'est plutôt drôle, mais c'est un peu comme dire que Pokémon c'est du combat de coq. Ce n'est finalement qu'un constat triste de s'apercevoir que l'on a oublié ce qu'était l'enfance.

@ Vinou

*Au-delà du niveau littéraire, arrives-tu à t'intéresser à des écrits ''simples'' ?

Je ne comprends pas bien ta question... Je ne sais pas ce qu'est un écrit "simple". Pourrais-tu préciser ce que tu entends par là ?

*Ce que tu recherches le plus dans tes lectures ?

Qu'il m'apporte quelque chose. Cela peut paraître vague, mais je cherche dans une lecture une vision du monde qui me serait encore étrangère afin de renouveler ma propre vision du monde et de moi-même. Or je suis intimement persuadé que la littérature, mais peut-être l'art en général, est la seule chose capable d'apporter pleinement une vision du monde à un autre individu.

*Aimes-tu être lu ou proposes-tu tes textes à la lecture plutôt pour avoir des avis ? (Pas vraiment des conseils car il me semble que tu m'avais dit y a un moment -à très juste titre xD- que nous humbles forumeurs n'aurions pas grand chose à t'apporter à ce niveau).

Tu me fais passé pour un élitiste ! Je ne dis absolument pas que vous n'avez rien à m'apprendre. Je pense même aujourd'hui que, dans l'absolu, personne n'a rien à apprendre à personne en littérature, si ce ne sont les textes. Réfléchissez: combien de fois vous retrouvez-vous à ne pas savoir quel conseil véritablement donner à un auteur en dehors d'indications très strictement formelles - orthographe, mise en page - ou tellement vagues qu'elles en deviennent une sorte de subjectivité déguisée - un "style lourd", une "intrigue peu surprenante", des "personnages clichés" - ? Toutefois, malgré cela, j'aime à recevoir des avis, parce que comme dit j'aimerais moi aussi que mes textes portent une vision du monde particulière, apportant un regard nouveau sur le monde et sur mon lecteur. J'aime être lu parce que je pense qu'un texte qui n'est pas lu est un texte mort, mais j'aime autant recevoir des avis, ou plutôt des "ressentis" de lecture qui prouve la portée et la vie de mon texte.

*Est-il difficile pour toi de proposer un texte à la lecture ?

Oui. A vrai dire il est difficile pour moi d'écrire un texte parce que je le pense souvent trop mauvais pour être digne d'être lu.

*T'aimes pas les insectes ? Même les bébés ? Franchement... C'est pas la plus mignonne créature du monde ça : http://sadhillnews.com/wp-content/uploads/2010/09/maggot.jpg ? (Ce qui prouve quand même une fois de plus l'irréfutable magie de la microscopie électronique à balayage, mais je digresse).

Euh. Non désolé. Ça me fait penser à une poupée gonflable des Floyds quand ils jouaient The Wall en live.

*Tu t'es déjà fait bombardé avec des électrons ?

... Je n'aime pas ces question pièges scientifiques. Ce n'est pas la manière dont on produit l'énergie nucléaire ça ? Enfin si j'étais un proton ?

*M'aimeras-tu toujours même en découvrant que j'ai bronzé des mains ?

Nous étions très clair là-dessus pourtant Vinou... Tout est fini entre nous.

*Tu me fais un bô dessin ?

Euh... Désolé, en fait je suis en plein concours, je jongle un peu (et en plus suite à une erreur je passe une épreuve d'allemand au lieu de l'anglais donc j'essaye de limiter les dégâts)... Mais une prochaine fois je m'y essayerai si tu veux !

question avec des grosses images, en spoiler c'est moins agressif pour tes noeils:
 

Tommy, les Who sont plus fort que South Park désolé.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edofanart
Maîtresse fouetteuse

Messages : 3681
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : pour les courageux... C'est ici.
Localisation : Dans un rouleau de printemps

Disponibilité : Restreinte

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Sam 20 Avr 2013 - 10:43

Citation :
* Si je te dis que j'ai encore trouver le moyen de louper ton concert, tu va pendre par les pieds ? (tu peux, je suis trop bête, sur ce coup, c'est entièrement ma faute, je suis dégoûtée ) Bon, mais comme vous avez cartonné, je vais tenter de choper le troisième (ouais, je vais y arriver ! \o/)

Ahah non bien sur, mais comment sais-tu que nous sommes passé au troisième tour ? La prochaine étape sera le 25 mai au Petit Bain si tout se passe bien !
Parce que je lis à travers touaaaaaaa !
Non, blague à part, je suis le groupe sur Faaacebook ^^

Allez, je suis pas très productive aujourd'hui, mais on va tenter quelques questions quand même ^^

* Pourquoi plaquer Vinou ? Juste pour une histoire de bronzage, c'est trop triste !

* As-tu déjà, et malgré toi, déclenché une avalanche de publications cochonnes sur un site communautaire ?

* Si oui, comment as-tu fait ?

* L'un de mes chats est une rayure... Qu'est-ce que tu lui dirais pour le consoler de ne pas être tacheté ?

* Est-ce qu'il y aura bientôt de nouvelles chansons à écouter sur le Myspace de Cherry Stone ? *w*

* Si tu pouvais faire un duo avec un chanteur célèbre, ça serait... ?

* Si tu pouvais séquestrer un écrivain pour lui faire cracher ses moindres secrets, pensées et visions afin de mieux comprendre ses oeuvres, qui serait ta victime ?

* Est-ce que tu trouves que le Coca et le Coca Zéro ont vraiment le même goût ?

* J'ai acheté une paire d'escarpins noirs en 38, ils sont trop petits, tu les veux ?

(comment ça mes questions sont stupides ? Mais nooon ! ^^)

@Vinou, J'adore ce cochon ! Je regrette pas de l'avoir, c'est vraiment trop marrant x)
Pour Winny, je connais cette chanson, moi je bugg à "pointer vers le ciel" ou un truc comme ça

_________________________________________________
Bras droit de la dictatrice è_é
Bras gauche et soeur de Dam-Vinou, le chinois fourbe. Gỏi cuốn tôm est mon nom !
Tôi có bàn tay đầy ngón tay --- Ebi desu !
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://jaakunakokoro.forums-actifs.com/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Sam 20 Avr 2013 - 10:48

Edward Smith a écrit:
Tu me fais passé pour un élitiste !
Oula je crois qu'on s'est mal compris... J'éclaircis parce que je sens que tu as mal pris ma question. Je faisais référence à ce que tu m'as dit une fois en réponse de commentaires, je n'ai plus la formulation exacte en tête mais c'était en gros (si je n'ai pas compris de travers) que tu ne venais pas chercher ici des conseils ''formels'' pour t'améliorer (ce qui est tout à fait légitime comme remarque parce qu'ici à moins que je ne me trompe personne n'est un ''pro'' en littérature).
Y avait rien d'élitiste ou je ne sais quoi dans ma question, j'étais juste curieux de connaître mieux ta démarche en tant qu'auteur de venir chercher des conseils auprès de gens moins ''expérimentés'' que toi (hem... Tu vois, moi je suis tellement pas expert que je trouve même pas les bons mots pour dire ma pensée. Ca pue un peu, je te l'accorde).
Bref, rien d'élitiste ou quoi là-dedans, ne te méprend pas...
Voilà voilà, excuse-moi si je pose mes questions de façon maladroite, y avait rien de méchant dans mon intention.

Désolé aussi je suis un peu HS pour les questions intelligentes :/
Juste une qui me vient : peux-tu développer ce que tu entends par "un texte non lu est un texte mort" ? (J'suis pas trop d'accord alors j'aimerais savoir ton point de vue ).

EDIT : ouh putaing le système anti-poussage a marché, Edo c'est quoi cette violence de poster en même temps que moi ?
Le cochon fait quoi en fait ? Il sert d'enceinte pour ton lecteur ? (Il fait grouink ? xD).

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Sam 20 Avr 2013 - 12:55

Un texte "non lu" sera toujours au moins lu par son auteur, donc il ne sera jamais tout à fait mort... agonisant, à la limite.

Bon, sinon, une question intelligente...

* Est-ce que tu as déjà écrit quoi que ce soit sous l'influence d'une substance quelconque ? (À la manière de ce cher Baudelaire...)

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Sam 20 Avr 2013 - 15:31

@ Edofanart

* Pourquoi plaquer Vinou ? Juste pour une histoire de bronzage, c'est trop triste !
C'est un long traumatisme impliquant François Bayrou, une canette de Coca, une flûte à bec et un zèbre. Ne questionne pas ma décision.

* As-tu déjà, et malgré toi, déclenché une avalanche de publications cochonnes sur un site communautaire ?
Ah non tiens... Des camarades l'ont fait par contre. C'était assez amusant.

* Si oui, comment as-tu fait ?
Comme il ne s'agit pas de moi je vais répondre de tête pour un de mes amis, mais ça remonte... Je crois qu'il avait abordé un sujet du type "quelle fille vous plait dans les jeux vidéos", et que la population à peine pubère du forum disposait d'une bibliothèque témoignant assez explicitement de leur rapport passionnel à ces jeunes filles aussi affriolantes qu’irréelles.
(Par ailleurs, j'aimerais pousser un cri de colère pour tous les dessinateurs et dessinatrices qui essaient de dessiner un personnage féminin de fiction de façon à le rendre sexy. Arrêtez avec ces histoires de 105Z en tour de poitrine. Ça ne rend pas la fille plus sexy, ça la rend juste gravitationnellement contestable.)

* L'un de mes chats est une rayure... Qu'est-ce que tu lui dirais pour le consoler de ne pas être tacheté ?
Que les rayures ça amincie - et ce n'est pas moi qui le dit, mais un porteur de menhirs -.

* Est-ce qu'il y aura bientôt de nouvelles chansons à écouter sur le Myspace de Cherry Stone ? *w*
Si seulement... Hélas d'ici à ce que nous ayons l'opportunité d'enregistrer nos chansons en qualité studio... Sauf si nous remportons le Fallenfest ! (Ouh la pub mal placée...)

* Si tu pouvais faire un duo avec un chanteur célèbre, ça serait... ?
... Mort ou vivant ? Dans son état actuelle ou dans sa jeunesse ? La question est dans tous les cas très très difficile... Dans les vivants et en l'état, je dirais Matthew Bellami, parce qu'il a tout de même une très belle utilisation de sa voix. Dans les toujours vivants mais plus jeunes, Robert Plant sans doute... Quoi que même aujourd'hui il se défend pas trop mal. Et dans les morts, Freddie Mercury. Toutefois, il y en a des tonnes d'autres avec qui je ferais bien un duo (James Hetfield, Myles Kennedy, Ozzy Osbourne, Paul McCartney, Elvis Presley, Sean Harris, Zack De la Rocha... Ok j'arrête.)

* Si tu pouvais séquestrer un écrivain pour lui faire cracher ses moindres secrets, pensées et visions afin de mieux comprendre ses oeuvres, qui serait ta victime ?
Si j'ai le choix, aucun. Parce que je pense que ma vision de lecteur a autant d'importance que sa vision d'auteur. Mais si je dois choisir... Encore une fois, s'il en faut un vivant je dis François Cheng. Si j'ai droit au morts, Apollinaire bien sur.

* Est-ce que tu trouves que le Coca et le Coca Zéro ont vraiment le même goût ?
Euh... Non. Je n'aime pas plus le coca que cela, mais le Zéro me donne la nausée.

* J'ai acheté une paire d'escarpins noirs en 38, ils sont trop petits, tu les veux ?
Ah désolé, je fais du 42, mais ils plairont peut-être à ma petite-amie !

@ Vinou

Ne t'en fais pas, j'étais ironique j'avais très bien compris ! Je trouvais juste assez amusant que l'on puisse mal interpréter ce que tu disais (et la faute énorme que tu as souligné en me citant prouve que mon élitiste serait bien mal placé par ailleurs...)
Mais ne te flagelle pas comme cela pour tes questions ! Parfois une pensée est si éloignée d'une autre sur un sujet qu'elle ne comprends pas pleinement les questions que l'autre lui pose... Je suis toujours intéressé par ce que tu entends par "texte simple" !

* Juste une qui me vient : peux-tu développer ce que tu entends par "un texte non lu est un texte mort" ? (J'suis pas trop d'accord alors j'aimerais savoir ton point de vue ).

Comme je le disais, je cherche d'abord dans la littérature une vision du monde, une manière de concevoir le réel - même s'il s'agit de réfuter sa réalité et d'affirmer que "la vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature" comme ce bon Marcel -. De fait, un texte qui n'est pas lu n'a pour moi pas lieu d'être. Je répondrais ainsi à Hamtaro dans cette remarque: je n'ai pas besoin de partager avec moi-même ma vision du monde. Je n'ai même pas besoin d'écrire pour concevoir ce que je pense du monde ou de moi-même, c'est là plutôt un travail qui vient après l'écriture. Peut-être me dira-t-on que la relecture d'un texte écrit par soi-même peut nous dire des choses sur notre vision du monde que nous ne savions pas, qui nous étaient inconsciente avant d'être remises en littérature. Ce à quoi je répondrais que cela n'est vrai que pour les textes écrits il y a un certains temps, au moment où vous n'êtes plus tout à fait cette personne qui a écrit le texte. Vous vous rapprochez du lecteur "objectif" - disons plutôt "extérieur" - en ce que vous n'êtes plus aussi proche de cette vision du monde que vous ne l'étiez à cet instant de l'écriture. Mais au moment où vous l'écrivez, quelle valeur a pour vous la lecture de ce texte ? Au mieux une valeur personnelle, elle vous donne une vision de vous-même, éventuellement. Écrire pour soi n'est pas, à mon sens, écrire de la littérature: c'est faire une thérapie, chercher à se comprendre, c'est un procédé qui aurait trait à la psychologie. Et c'est un trait nécessaire à la littérature, ne nous voilons pas la face, personne n'écrit que pour les autres à part le politique. La littérature arrive justement à la synthèse du psychologique et du politique: destinée au lecteur seul elle n'est plus littérature, mais destinée uniquement à soi-même elle n'en est pas encore. C'est du moins ce que je pense. Je ne dis pas qu'un texte sans lecteur est sans valeur: je dis en revanche qu'il est mort en tant qu’œuvre littéraire, parce qu'il n'a pas d'emprise sur le monde et qu'il n'est réduit qu'au remède psychologique, ce qui est en-deçà de la littérature. C'est du moins ce que je pense.

@ Hamtaro

* Est-ce que tu as déjà écrit quoi que ce soit sous l'influence d'une substance quelconque ? (À la manière de ce cher Baudelaire...)

Je ne bois jamais d'alcool et n'ai jamais pris aucune drogue, donc non. J'imagine que je dois passer pour un vieux puritain, mais j'ai mes raisons. Par ailleurs, en étant tout à fait honnête, je pense que tous les écrivains qui ont écrit sous l'influence de stupéfiant se sont tous réveillé le lendemain, ont froncé les sourcils devant la bouillie incompréhensible qu'ils avaient écrit puis l'ont remanié, surtout Baudelaire - ou alors il ne devait pas trop être HS vu la cohérence de ses écrits. Sauf Henri Michaux. Lui je veux bien croire que ses écrits n'aient pas été retouché d'un poil. Et je ne parle que des écrivains: je pense qu'en revanche un grand nombre de stars du rock ont conservé intact ce qui leur été sorti de la tête sous l'emprise de la drogue. D'où certaines... Inégalités dans leurs œuvres - oui j'aime beaucoup la musique des années 60 et 70, mais force est de constater que Jimi a eu deux ou trois faiblesses -.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edofanart
Maîtresse fouetteuse

Messages : 3681
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : pour les courageux... C'est ici.
Localisation : Dans un rouleau de printemps

Disponibilité : Restreinte

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Sam 20 Avr 2013 - 17:06

Citation :
* Pourquoi plaquer Vinou ? Juste pour une histoire de bronzage, c'est trop triste !
C'est un long traumatisme impliquant François Bayrou, une canette de Coca, une flûte à bec et un zèbre. Ne questionne pas ma décision.
u_u Tu m'intéresse là
Citation :
(Par ailleurs, j'aimerais pousser un cri de colère pour tous les dessinateurs et dessinatrices qui essaient de dessiner un personnage féminin de fiction de façon à le rendre sexy. Arrêtez avec ces histoires de 105Z en tour de poitrine. Ça ne rend pas la fille plus sexy, ça la rend juste gravitationnellement contestable.)
Je t'aime !
Sans parler qu'elles devraient être déformées par une super scoliose <_<
Citation :
* L'un de mes chats est une rayure... Qu'est-ce que tu lui dirais pour le consoler de ne pas être tacheté ?
Que les rayures ça amincie - et ce n'est pas moi qui le dit, mais un porteur de menhirs -.
Tu as le droit à un "Maouh" tout ronronneux comme réponse du chat rayé (bon, il a lâché un bonbonne de gaz à la croquette avec, au secours ! Sale bête !)
Citation :
* Est-ce qu'il y aura bientôt de nouvelles chansons à écouter sur le Myspace de Cherry Stone ? *w*
Si seulement... Hélas d'ici à ce que nous ayons l'opportunité d'enregistrer nos chansons en qualité studio... Sauf si nous remportons le Fallenfest ! (Ouh la pub mal placée...)
de la pub ? Où ça ?
25 mai, je note :-°
Citation :
* Si tu pouvais faire un duo avec un chanteur célèbre, ça serait... ?
... Mort ou vivant ? Dans son état actuelle ou dans sa jeunesse ? La question est dans tous les cas très très difficile...
Ah oui, j'y avais pas pensé ^^
Mais parmi toutes tes réponses, je ne vois pas hyde... POURQUOI ? (fais attention, je suis une fan dangereuse )
Citation :
Écrire pour soi n'est pas, à mon sens, écrire de la littérature: c'est faire une thérapie, chercher à se comprendre, c'est un procédé qui aurait trait à la psychologie. Et c'est un trait nécessaire à la littérature, ne nous voilons pas la face, personne n'écrit que pour les autres à part le politique.
Merci !

Heu... Si on passait aux questions, sinon je vais me faire fouetter par un modo (et je suis quoi moi ? Mais noooon !)

* Ta copine chausse du 38 ?
Enfin, du 37 vu la taille de ces saloper*** d'escarpins **sort**

* C'est une idée ou tu n’apprécie guère de talent de Henri Michaux ?

* J'ai regardé Moon Child ce soir, et je comprends toujours pas comment ils ont pu faire durer plus de deux heures un film qui approfondie aussi mal les personnages alors que c'est visiblement le but de l'histoire... Si on peut considérer qu'il y ai une histoire. Pourtant, j'ai encore regarder ce film... Je comprends pas. Je suis lente à la détente ou tu penses pareil ?

* Je demande ça, mais as-tu déjà regardé Moon Child ?

* Est-ce que tu as des envies de meurtre envers les consoles de jeux vidéo ?

* Faisais-tu parti de ces enfants qui regardent le même dessin animé 650 fois dans le mois au point que le magnétoscope dévore la bande de la cassette pour abréger les souffrances de tout le monde ? (Noooon ! Ma cassette des ratons-laveurs ! )

* As-tu un magnétoscope chez toi ? (attention, objet de collection !)

Il est 1h du matin... Faut aller dormir, c'est nul ! (et c'est pas une question...)

@Vinou, oui, le cochon, c'est bien une enceinte ^^ Et le son est pas mal pour un petit bordel comme ça. et non, il fait pas "grouink", dommage ^^

_________________________________________________
Bras droit de la dictatrice è_é
Bras gauche et soeur de Dam-Vinou, le chinois fourbe. Gỏi cuốn tôm est mon nom !
Tôi có bàn tay đầy ngón tay --- Ebi desu !
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://jaakunakokoro.forums-actifs.com/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Dim 21 Avr 2013 - 1:36

Edward Smith a écrit:
Arrêtez avec ces histoires de 105Z en tour de poitrine. Ça ne rend pas la fille plus sexy, ça la rend juste gravitationnellement contestable.)
Je proteste, c'est gravitationnellement contestable uniquement si seuls les boobs sont volumineux. Si l'ensemble du corps est proportionnel au 105Z, ça tient debout. Maintenant reste à trouver un jeu où les designers ont osé l'originalité de mettre une nana dont le tour de taille excède au moins un peu le diamètre des vertèbres (où vont les viscères, bordeldemerde)...

@Mon mari :

Par texte simple j'entends un texte écrit par quelqu'un qui ne maîtrise pas formellement la littérature, qui ne fait pas de recherche de style particulier ou de construction recherchée. Heu... J'suis pas clair je crois.

*Pour rebondir sur le micro-débat (sur le ''texte non lu = dead'') : un texte ''exutoire'' ne peut donc pas trouver grâce à tes yeux ? Si tu écris un texte pour te vider la tête, ne peux-tu pas le trouver aussi bon qu'un autre que tu aurais écrit pour simplement écrire ? Est-ce que cette ''valeur personnelle'' qu'on peut porter sur nos propres textes c'est pas au fond la meilleure valeur...

*Quelle est la mort la moins rock'n'roll : noyé dans son propre vomi à 27 ans, les artères bouchées par 15L de plaques d'athérome à 42 ans, ou ne pas être sûr d'être mort décapité dans un accident de voiture ?

*Une brouette tonkinoise pour me faire pardonner le coup de la flûte à bec chez François Bayrou ?

*Moon child ou xeroderma pigmentosum ?

*Puisqu'on en est à ce point intime sur ce forum : t'as pas une paire de basket taille 42 en rab' à me passer ? Les miennes rendent l'âme mais ça me les broute d'aller en racheter...

@Edo : vaut mieux qu'il fasse pas grouink en fait, sinon j'aurais exigé une vidéo pour preuve (mais ça aurait été bien comme concept, un ''grouink'' régulier pour marquer le tempo... Tu peux faire une discothèque porcine, grouink grouink grouink grouink grouink ! ).

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le : Dim 21 Avr 2013 - 2:33

@ Edofanart

* Ta copine chausse du 38 ?
Enfin, du 37 vu la taille de ces saloper*** d'escarpins **sort**
En fait je n'en sais rien pour être honnête... Mais je crois que ce doit être dans ces eaux là. Je lui demanderai du coup !

* C'est une idée ou tu n’apprécie guère de talent de Henri Michaux ?
Mince, je n'ai pas été très clair... Ce n'est pas du tout que je n'apprécie pas le travail d'Henri Michaux. Au contraire, j'aime beaucoup certains de ses écrits - lisez "Ecce Homo" dans Épreuves, exorcismes si vous en avez l'occasion, c'est magnifique je trouve. Cependant Henri Michaux écrivait à une époque où l'on prônait la liberté totale du texte vis-à-vis de son auteur, ce qui est une idée intéressante mais qui, comme toutes les idées, se fait sa propre critique lorsqu'elle est poussée à l'extrême. Dans le cas de Michaux, la prise de substances hallucinogènes comme processus créateur était un moyen de ne plus rien à voir avec son texte, à le libérer de sa volonté propre. Et pour être honnête, cela a le même résultat que pour Jimi Hendrix: parfois c'est juste sublime, mais parfois c'est sans intérêt. Toutefois, nous n'aurons jamais la preuve que ni l'un ni l'autre ne retouchaient leurs textes/chansons écrites sous LSD... Toutefois, en comparaison à d'autres écrivains qui écrivaient beaucoup sous l'influence de substances diverses (Alcools pour Apollinaire, ironie, l’absinthe pour Charles Baudelaire), je dirais qu'Henri Michaux semble être le plus "proche" du texte original sorti sous l'influence de la drogue. Ce qui peut mener à de très bonnes choses, et j'apprécie beaucoup Henri Michaux qui a dans son œuvre des textes plus faibles comme beaucoup d'auteurs - je serais bien de mauvaise foi si j'affirmais que tout se valait chez Duras par exemple -.

* J'ai regardé Moon Child ce soir, et je comprends toujours pas comment ils ont pu faire durer plus de deux heures un film qui approfondie aussi mal les personnages alors que c'est visiblement le but de l'histoire... Si on peut considérer qu'il y ai une histoire. Pourtant, j'ai encore regarder ce film... Je comprends pas. Je suis lente à la détente ou tu penses pareil ?
Je... Ne sais pas ce que c'est désolé. Je dois le noter sur ma liste de films à regarder de 5 kilomètres ou vu l'idée que tu en as tu me conseilles d'éviter ?

* Je demande ça, mais as-tu déjà regardé Moon Child ?
Eh non... Je suis nul en cinématographie.

* Est-ce que tu as des envies de meurtre envers les consoles de jeux vidéo ?
Oh mon Dieu. Ne me demande pas de parler de ce que l'industrie du jeu vidéo est en ce moment. Ces histoires de DLC me donnent envie de casser des murs à main nu sur une musique de Maximum the Hormon. Et Nintendo avec sa 3DS à la mauvaise 3D qui file la migraine ou sa Wii U à la manette à double écran à deux francs peut aller se pendre. Heureusement qu'on a vu la PS4 lors de la dernière conférence de Sony ! ... Ah non pardon, on a juste vu des simulations de ce que la console pourrait faire et des annonces de licences dont on se doutait déjà sans jamais voir la console. Franchement, et pourtant je me serais tué il y a quelque années pour penser cela, mais à ce tarif là autant avoir un bon ordinateur jeu aujourd'hui qu'une console de salon... Et je suis pourtant totalement de l'école console de salon hein.

* Faisais-tu parti de ces enfants qui regardent le même dessin animé 650 fois dans le mois au point que le magnétoscope dévore la bande de la cassette pour abréger les souffrances de tout le monde ? (Noooon ! Ma cassette des ratons-laveurs ! )
Oh oui... Je me souviens de Balto Chien des neiges entre autre, des Il était une fois la vie et de ma cassette de Pokémon... Je pense qu'elles sont mortes depuis.

* As-tu un magnétoscope chez toi ? (attention, objet de collection !)
Surement dans nos affaires inutilisées, de là à ce qu'il soit en état de marche...

@ Vinou

Par texte simple j'entends un texte écrit par quelqu'un qui ne maîtrise pas formellement la littérature, qui ne fait pas de recherche de style particulier ou de construction recherchée. Heu... J'suis pas clair je crois.

*Pour rebondir sur le micro-débat (sur le ''texte non lu = dead'') : un texte ''exutoire'' ne peut donc pas trouver grâce à tes yeux ? Si tu écris un texte pour te vider la tête, ne peux-tu pas le trouver aussi bon qu'un autre que tu aurais écrit pour simplement écrire ? Est-ce que cette ''valeur personnelle'' qu'on peut porter sur nos propres textes c'est pas au fond la meilleure valeur...

Cela tombe bien, parce que tes deux questions se rejoignent. Je n'ai pas du être assez clair: un texte "exutoire" peut avoir de la valeur littéraire. Cela n'a absolument rien à voir avec un texte non lu, puisque si je me trouve avec un texte "exutoire" entre les mains c'est bien que je suis amené à le lire, et donc que je me confronte à une vision du monde au sein du texte. Cette "valeur personnelle" dont tu parles cependant me semble une facilité narcissique, désolé... Cela me rappelle toute la mauvaise autofiction qui brandissait - et brandit encore - la pancarte du "ceci me concerne, vous n'avez rien le droit d'en dire, vous ne pouvez pas le critiquer -. De plus, qu'est-ce que cette valeur personnelle ? Est-ce que cela ne signifie pas l'obligation, pour le lecteur, de connaître toute la vie de l'auteur pour savoir si le texte est bel et bien "personnel" ? C'est un peu triste dans ce cas, c'est mettre en soupçon toute la littérature, et se retrouver à faire du Sainte-Beuve en faisant des parallèles entre biographie et texte à chaque instant. Pourtant si vous prenez pour exemple de Seigneur des Anneaux, qu'est-ce qui fait sa valeur la plus importante ? Qu'il y ait dans l'histoire d'amour entre Aragorn et Arwen une possible corrélation avec une histoire d'amour qu'aurait vécu Tolkien, ou l'élaboration de cet immense monde dont la cohérence essaye de se faire pleine ? La plus grande valeur de La Recherche du Temps perdu est-ce que Marcel soit effectivement Marcel Proust ou que Marcel Proust ait écrit cette "cathédrale" littéraire qui nous donne la vision pleine d'une temporalité longue, trainante, arrivant finalement à un retour sur soi ? A vrai dire, à moins que l'auteur ne le signifie, je ne sais jamais si un texte n'avait qu'une valeur d'exutoire ; et de ce fait je ne le juge pas moins bon qu'un texte qui aurait une prétention littéraire. La littérature arrive parfois à pénétrer le texte exutoire presque inconsciemment, parce qu'un travail sur la langue est aussi un travail sur l'esprit, et qu'une recherche pleine et véritable de "comment exprimer ce que je ressens dans sa façon pleine" c'est peut-être déjà faire de la littérature. Cependant sa valeur n'est pas dans l'acte de vouloir se vider la tête, qui lui n'est que pure psychologie.

*Quelle est la mort la moins rock'n'roll : noyé dans son propre vomi à 27 ans, les artères bouchées par 15L de plaques d'athérome à 42 ans, ou ne pas être sûr d'être mort décapité dans un accident de voiture ?
Hum. Je pense à la seconde quand même. 42 ans ce n'est pas Rock N Roll, c'est mourir de cela vers 80 ans, en ayant survécu à tous ses critiques, que ça devient Rock N roll. Par contre tu t'es inspiré de la mort de quelqu'un pour la dernière ? Parce que je ne vois pas qui - enfin j'en connais des rockeurs morts dans un accident de voiture/d'autocar, mais là ça ne me dis rien ?

*Une brouette tonkinoise pour me faire pardonner le coup de la flûte à bec chez François Bayrou ?
Hummm... Ça ne se refuse pas.

*Moon child ou xeroderma pigmentosum ?
... Je ne connais ni l'un ni l'autre... Je suis incuuuuuuuuulte...

*Puisqu'on en est à ce point intime sur ce forum : t'as pas une paire de basket taille 42 en rab' à me passer ? Les miennes rendent l'âme mais ça me les broute d'aller en racheter...
Oh oui je dois bien avoir ça, je ne met presque jamais de baskets donc je dois bien en avoir qui trainent. elles sont moches par contre je pense.

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageRe: "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

"Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» "Le comptoir d'un café est le parlement du peuple."
» Parfums "Comptoir Sud pacifique" prix kc
» Comptoir Forestier
» Conversation de comptoir
» Prix médaille Parlement de Bretagne de Rennes
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Le café littéraire-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015