Partagez | 

 La vie de William Katherina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageLa vie de William Katherina   Publié le : Lun 22 Juil 2013 - 19:58

Pour les commentaires ça sera ici : http://www.phoenixfictions-forum.com/t1240-vos-commentaires-sur-la-vie-de-william-katherina#27658/
C'est l'histoire d'un jeune homme né il y a bien longtemps à qui il est arrivé quelque chose. Une vie unique, étrange et exceptionnelle est ici racontée..


Dernière édition par Enough le Lun 22 Juil 2013 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :

Invité
Invité


MessageRe: La vie de William Katherina   Publié le : Lun 22 Juil 2013 - 19:58



INTRODUCTION


Se nourrir devait être fait, mais la nourriture devait avec beaucoup de risques être cherchée en ville. La mère de William s'en chargeait.
Elle fit comprendre à un moment donné à son fils et son mari qu'il fallait y aller plus souvent ou y aller à plusieurs, afin de pouvoir survivre plus longtemps.
C'était nécessaire.

Les 2 parents de William, le laissant seul à la maison, s'en allèrent chercher des vivres.

Le refuge où la mère de William allait avait été pris d'assaut par les ennemis de la Bulgarie.
Avait-elle été piégée par quelqu'un qui voulait leur couple ? Nous ne le saurons jamais.
Ils furent exécutés après avoir dit où était leur maison et leur fils, croyant qu'ils les laisseraient vivre.

L'armée arriva et prit William, l'amena dans une base, inconnue de tous.
N'était-elle pas spéciale pour être cachée, non connue ?
Ils l'enfermèrent dans une salle avec une chaise unique au milieu.
Les murs étaient en béton, très laids mais pas abîmés. Était-ce une salle prévue pour ce jour ?

Cette salle semblait blindée et impénétrable [...] Mais un bruit énorme se fit entendre, un bruit lointain mais facilement atteignable. Un bruit sec et violent. Cris de soldats se firent entendre. Après un silence de quelques secondes insoutenables, la porte blindée explosa comme une vulgaire porte en bois.

Trois personnes habillées étrangement mais n'ayant pas l'air méchantes entrèrent.
Elles ne venaient sûrement pas d'ici. Elles encerclèrent William dans un triangle effrayamment parfait.
La seule fille de ce groupe se mit à parler une langue, étrange soit-elle, semblable ou étant le latin.
L'atmosphère était lourd, le silence rompait, tout était étrange. Tout s'arrêta une seconde.

William se réveilla au milieu d'un champ qu'il ne connaissait pas. Au milieu de nul part.


Dernière édition par Enough le Lun 22 Juil 2013 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :

Invité
Invité


MessageRe: La vie de William Katherina   Publié le : Lun 22 Juil 2013 - 20:00

CHAPITRE 1


William se demandait ce qu'il faisait là. Il se leva et regarda autour de lui. Un champ entouré par d'autres champs, entourés eux par d'autres champs. Aucune vie à l'horizon. Il vit à une chose au milieu de ce vide. Il s'approchait prudemment et comprit qu'il n'y avait aucun danger.

C'était une mallette vraiment très vieille mais en bon état. Il la prit et l'ouvrit. Il y avait dedans trois vieux parchemins écrits dans sa langue. Il lit :

Premier parchemin : "Terre et mer vivaient mais le respect et l'harmonie n'était plus. Les dieux n'avaient pas envisagé une telle tournure du Monde. Inquiets pour leur peuple. Ils eurent à trouver une solution, qui fut : « l'humanité ne peut être égale, certains doivent être privilégiés et d'autres maudits. Les élevés battront misère et injustice, rabaissés battront retraite. » !

William ne comprenait pas ces lignes et donc commença le deuxième parchemin :
"Le choix des Dieux n'étaient pas des moindre en conséquences. La vie des humains changea totalement. De ceux qui étaient restés humains, de ceux qui ne l'étaient plus. La vie était meilleure pour les bons, dure pour ceux qui ne l'avaient pas mérité."

Il savait que ce n'était pas quelque chose de bon au fond de lui, avait peur de lire le troisième parchemin, beaucoup plus gros. Il fit quand même :
"Les Dieux étaient nature mais n'étaient pas prévention. Leur action d'avoir transformé les humains eurent d'horribles conséquences. L’espérance de la vie humaine baissa, conséquence de l'immortalité de certains êtres. Les humains ne pouvaient plus supporter le soleil, qui parfois les mettait en feu, conséquence de la peau imperméable de certaines créatures. Les humains ne pouvaient plus cueillir la précieuse plante de leur jardin, la verveine. De nombreuses maladies attaquaient les humains, provoquant une perte énorme de leur effectif. Pour certains, c'étaient l'assurance de leur évolution, pour d'autres, une malédiction."

"Les espèces étaient : vampires, loups-garous, sorcières. Les sorcières représentaient la nature, en la contrôlant mais étaient considérée elles aussi comme une malédiction par l'humanité et les Dieux. Les vampires étaient immortels mais les loups-garous pouvaient les mordre, provoquant une morsure insoignable et mortelle après quelques heures.
Une autre conséquence était que chaque espèce avait son "chef", une version évoluée d'eux-mêmes. Pour certains, c'était une bénédiction. Le vampire premier, immortel pour de vrai, insensible aux morsures, le loup-garou premier, immortel lui aussi et la première sorcière, immortelle comme ses 2 confrères."

"Le peu d'humains qu'il restait allaient mourir. Cependant, la sorcière première effectua un rituel extrêmement puissant changeant le destin du monde. Chaque créature magique mourra, les 3 chefs y compris, la sorcière s'était sacrifiée. Les humains reprirent leur avantages, et purent revivre comme avant mais comme dit la nature, chaque action, même bénéfique soit-elle, a une conséquence, une balance. 3 sosies magiques seraient créés 600 ans plus tard, n'ayant pas de pouvoirs mais pouvant les reprendre à tout moment en se mettant dans l'exacte position du triangle maudit là où la sorcière première à sacrifier des millions de créatures magiques. Chaque créature reviendrait à la vie dans ces 3 sosies, leur conférant des pouvoirs inimaginables, dépassant ceux des dieux. Découvrant ces légendes, ils firent et devinrent des dieux immortels invoqués sur la terre condamné à errer pour l'éternité avec aucun moyen de mourir."

"Toute action peut-être enlevée, par une conséquence obligatoire. Tout peut se changer mais à quel prix ? Les 3 chefs vivant sur terre depuis 1 millénaire ne pouvaient plus attendre, ne voulaient plus vivre. Cette malédiction devait s'arrêter. Ils décidèrent de créer un sort des plus complexes jamais créé. La formule étant : maledicto supremo clausuris, homo damnatur electos ex omnibus pati et absconsionem sine recursu tribus maledicta terra in aeternum."

William réalisa que c'était ce qu'il avait entendu le moment avant d'arriver ici. Il, malgré la peur, continua sa lecture :

"la malédiction des suprêmes s'arrête, un humain est choisi parmi tous les siens, condamné à endurer les 3 malédictions et à érer sans recours possible à jamais sur la terre. C'est la traduction de cette formule. La formule non-traduite s'écrit partout sur la terre, dans les champs, dans les mines, les océans, les maisons, les rochers. Lorsque les humains arrivèrent à traduire, de nombreuses recherches furent faites mais en vain, aucun résultat. Jusqu'à ce que la formule s'efface et laisse place à : "l'enfant choisi sera né le premier jour du premier mois de l'année 512."

William savait que c'était sa date d'anniversaire et compris alors que cet évènement venait de se passer et qu'il était l'enfant. Il s'arrêta quelques minutes mais continua à lire :

"Les humains devront le trouver avant les 3 chefs, afin de le tuer s'ils ne veulent pas un dieu immortel sans mort possible."

William comprit que les chefs avaient réussi et avait terminé le parchemin. Il s'énerva et découvrit dans cette mallette, une poche bien cachée avec un vulgaire parchemin sale :

"Bonjour William. J'espère que tu as compris ce qu'il s'est passé sinon il est inutile de continuer à lire. Nous sommes désolés que ça soit toi mais l'éternité sur terre est une malédiction et par égoïsme nous avons préféré qu'une seule personne en souffre que nous trois. Nous savons que nous nous avons eu le choix et que toi tu ne l'as pas vraiment et tu n'as pas à nous comprendre pour ce que nous avons fait. Cependant, tu l'as quand même d'une certaine façon. Tu vas pouvoir choisir comme nous l'avons fait. Bois la fiole présentée dans la poche en face de celle où tu as trouvé ce parchemin ou termine ta vie maintenant et condamne toutes les âmes que nous t'avons envoyé au néant, à l'enfer éternel car la nature ne permettra pas que tu meures sans conséquences, l'immortalité est une malédiction que n'a pas à s'arrêter. Nous avons provoqué certains à vivre pour toujours, assumons que cette malédiction de solitude ne s'arrête pas."

William trouva la fiole et réfléchit...
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :

Contenu sponsorisé


MessageRe: La vie de William Katherina   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

La vie de William Katherina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Dietrich, William] Les pyramides de Napoléon
» [Boyd, William] Un Anglais sous les tropiques
» Irish William (nouvelles)
» Aliens - William Hudson
» Interview de William "Massena" Rohr par AlexG
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Fictions Originales :: Fictions :: SF / Fantastique / Fantasy-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015