Partagez | 

 Prologues et légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Pierrot
Tache d'encre

Messages : 10
Masculin Inscrit le : 18/01/2016

MessagePrologues et légendes   Publié le : Mar 19 Jan 2016 - 13:14

Prologues et légendes
Rien n'est encore tout à fait fixe. Des paysages se dessinent, et des personnages s'animent. Tout vient doucement, mais voyez par vous mêmes!

Avant tout: le lien à la page des commentaires: Commentaire de "Prologues et légendes"

Rating: 13+, puisque c'est essentiellement tiré de mon imagination, de ce qui me plaît, que c'est pas des bisounours et qu'il peut y avoir de la violence, de l'amour, et que je ne veux pas me limiter parce que j'ai mis "ouvert à tous".

Cette fiction se déroulera sous forme de "mini-fictions", de quelques chapitres, peut-être même un seul, selon les sujets, mais auront toutes un lien: le même univers. La main-fiction commencera lorsque toutes les légendes importantes auront été écrites, que je serai à l'aise à l'écrit, et que je me sentirai prêt. Voici pour la forme de cette fiction. Puisqu'il n'y a pas de résumé intéressant à faire, pourquoi ne pas nous plonger dans ce monde...

Si vous deviez découvrir ce monde, et que je devais vous préparer à ce qui vous y attend, je résumerai simplement que vous devriez oublier la notion de temps. Que vous devriez oublier la notion de normal, et d'anormal. Oublier les lois physiques et mathématiques qui dictent que ce qui flotte est plus léger que l'air, et que l'eau va toujours au fond du verre. Oublier aussi que les dragons n'existent que dans les livres, et que les anges s'opposent aux démons dans des livres sacrés. Oublier que l'homme n'a aucun contrôle sur la terre, l'air, le feu ou l'eau, et qu'il est le seul peuple doté d'intelligence sur terre. Il se pourrait que vous ne compreniez pas. Alors je vous invite à visiter par vous-mêmes cet endroit qui m'est si cher.

En vous souhaitant une bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pierrot
Tache d'encre

Messages : 10
Masculin Inscrit le : 18/01/2016

MessageNotre arrivée dans la cité du ciel   Publié le : Mar 19 Jan 2016 - 14:49

Ce petit extrait du voyage de deux jeunes héros au travers du continent. Tout deux ont été contraint de quitter leur terre natale et une fée dont les doigts tisse le destin les a conduit l'un à l'autre.

La cité du ciel. Île géante flottant à des centaines de mètres au dessus du sol. Notre long périple au travers du gigantesque continent d'Abbadaïon s'achevait. En vérité, j'ignorais combien de temps s'était exactement écoulé entre la destruction de mon peuple et notre arrivée. Mon compagnon, distrait de nature, ne devait pas non plus être renseigné sur la question. Le soleil effleurait l'horizon de ses mille rayons. La journée avait été longue, car traverser le ciel jusqu'à cet État n'était pas de tout repos, sur le dos de ces dragons turbulents. Nous étions là, épuisés, mais heureux. Notre première préoccupation fut de trouver à manger, contre nos dernières pièces d'or durement gagnées. Nous nous installâmes dans un parc, sur l'herbe tiède, et mangeâmes un peu de main et quelques fruits. Nous n'avions nulle part où dormir, et nous n'y avions pas réellement réfléchi, mais les dieux nous accordèrent une fois de plus un destin clément : alors que le ciel s'assombrissait doucement, et que nous quittions notre table improvisée, une jeune elfe aux pas élégants traversa le parc, occupée à scruter les premières étoiles : Leila. Mon compagnon ne se fit pas attendre et se précipita à sa rencontre. C'est ainsi que commença notre vie dans la cité du ciel.



NB: Ce texte sera probablement modifié car il a été écrit il y a déjà quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pierrot
Tache d'encre

Messages : 10
Masculin Inscrit le : 18/01/2016

MessageRe: Prologues et légendes   Publié le : Dim 24 Jan 2016 - 13:58

Plutôt que de modifier je vais poster une version plus longue et remodelée, comme ça vous pourrez comparer. J'ajoute que sur ce chapitre, on pourra trouver deux ou trois relations homosexuelles, donc pour ceux qui sont pas amis avec ça, bah... Attendez que j'écrive autre chose! En attendant, voici la version longue!

La cité du ciel. Une île géante flottante à des centaines de mètres au-dessus du sol. Notre long périple au travers du gigantesque continent d’Abbadaïon trouvait une halte. Aucun de nous deux ne savait combien de temps notre voyage avait duré, faute de moyens ou d’attention. Le soleil effleurait l’horizon de ses mille rayons, et il nous fallait trouver de quoi nous restaurer. Nous quittâmes le port aérien et nous retrouvâmes dans une des nombreuses rues aux vitrines brillantes de richesses. Les passants étaient peu nombreux, la plupart des habitants étaient installés aux terrasses des restaurants, tous complets. De notre petite fortune gagnée à Serdan, il ne restait qu’un fond de bourse. Il faudrait rapidement trouver du travail pour vivre convenablement, bien que le temps soit encore clément. Mais si l’automne venait sans or, nous serions seuls face au froid, et nos tee-shirts et nos pantalons amples d’homme de désert ne nous seraient pas d’une grande utilité. Gred, avec un œil de génie, repéra un vendeur de sandwichs ambulant à l’air sympathique et se promit de calmer sa faim auprès de lui. Son regard suffit à me faire comprendre qu’il avait déjà fait son choix et que rien ne pourrait le détourner de cet homme et de sa marchandise. En revanche, j’ignorais s’il comptait se saisir de la nourriture légalement… Il s’approcha silencieusement, et lorsque le vendeur baissa les yeux sur l’argent qu’il venait d’empocher, s’empara discrètement du précieux bien. Personne ne lui prêtait la moindre attention, son larcin fut invisible. Je déposais les cinq pièces d’or sur le comptoir, en demandant poliment une bouteille d’eau en échange. Il remarqua que la somme offerte était bien trop importante pour quelques centilitres, mais je lui signalais que mon ami s’était déjà servi en désignant ses poches remplies. Il rit aux éclats en déclarant que « s’il avait voulu les voler, il n’aurait jamais rien remarqué ! » Je reçus un regard noir de mon compagnon qui m’emporta par le bras de l’autre côté de la rue piétonne, loin des oreilles indiscrètes.
« Ce sont nos dernières économies, et tu le gaspilles alors qu’on aurait pu s’en tirer gratuitement ! Tu as quoi dans la tête à la place de ton cerveau ? Un bisounours ?! »
La situation était assez paradoxale. Je venais de réparer un de ses méfaits et voilà qu’il me faisait un sermon. Je lui répondis que j’en prenais l’entière responsabilité, et que je ne pourrai pas constamment être derrière son dos. Ses habitudes d’enfant des sables étaient inappropriées dans ce monde responsable fait de lois.
Nous continuâmes d’avancer dans la longue rue piétonne, nous éloignant peu à peu du brouhaha de la ville et de la foule, pour nous approcher d’un coin éclairé par un peu de verdure : un parc. L’endroit n’était pas particulièrement vaste, mais il était désert et nous pourrions y manger tranquillement. J’ouvrai la bouteille d’eau pendant qu’il s’installait sur le banc et mordait à pleines dents dans les sandwichs. Il n’en mangea que la moitié, comme à l’habitude, et j’eu donc droit à une part supplémentaire. Je m’assis sur le banc, contemplant la petite fontaine et deux jeunes filles traversant le parc, pendant qu’il alla jeter les emballages à la poubelle, quelques pas plus loin. Il revint le sourire jusqu’aux oreilles, comme à l’habitude, et s’installa à mes côtés. Une légère brise rafraîchissait l’air brulant de la journée, les nuages viraient à l’orange, puis au violet… Quelques minutes s’écoulèrent pendant que nous contemplions les terres de nos rêves. Alors que mon regard se rapprochait de lui, il prit la parole.
- Tu es l’ami dont ma vie avait besoin. Sans toi, je serais sans doute encore à Serdan pour voler quelques fruits au marché, me cachant sous une tenue de serveur… Merci, Gothelian. Merci de m’avoir tiré hors de l’ombre.
Ce n’était pas la première fois qu’il me remerciait. Je lui avais souvent répété que notre rencontre n’était due qu’à la volonté des Dieux, et que moi non plus, je ne serais pas là sans lui, et sans une petite fée dansant à l’aube du nouveau jour… Mais il ne pouvait s’empêcher de me le redire. Comme un amoureux doit dire « Je t’aime » à l’élu de son cœur. Alors moi aussi, je répétais :
- Tu sais, je n’ai quitté les ruines de mon village que grâce à une fée. J’ai échappé au massacre à cause d’une petite chatte malade qui avait besoin de mon aide pour allaiter ses petits. Et je ne serais pas ici si tu ne m’étais pas rentré dedans, alors que Mélody errait dans les rues de Serdan. Cesse de me remercier, ta présence le fait déjà.
Il rit. Sans doute pensait-il que je ne changerai jamais. Il n’était plus tout à fait le serveur maladroit chutant dans les escaliers d’une auberge, réveillant tous les clients sur son passage, renversant trois tasses par jour et échappant à la mort quotidiennement par on ne sait quel prodige. Mais j’avais aussi changé. J’avais quitté mon enfance brutalement, et nous étions désormais un duo. Deux mages errants dans l’immense continent, à la recherche d’aventure, de rencontre, de vie.
Le ciel continuait de s’obscurcir, le parc restait désert. Les bruits de la ville s’atténuaient doucement. Deux derniers passants traversèrent le parc. Je pensai que nous devrions rester ici pour la nuit. Nous avions un peu d’herbe, deux duvets dans mon sac de voyage, l’endroit était plus accueillant qu’une rue éclairée artificiellement. Ce serait sans doute notre dernière nuit à la belle étoile sans autre endroit où dormir. En déballant les affaires, je lui demandais quand même son accord. Sa réponse, évidemment positive, fut accompagnée de son large sourire habituel. Il ne finirait pas ses jours seul, avec ça !
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageRe: Prologues et légendes   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

Prologues et légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos couples de légendes
» Légendes Médiévales (ou peut-être pas d'ailleurs !)
» Contes et Légendes Nathan
» Légendes de fleuves volés
» Esch sur Sûre - Nuit des Légendes
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Fictions Originales :: Fictions :: SF / Fantastique / Fantasy-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015