Partagez | 

 [ A quand la veangeance ? ] [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Cookie
Tache d'encre

Messages : 66
Féminin Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : Pays de mes confrères, COOKIELAND ! ♥


Message[ A quand la veangeance ? ] [R]   Publié le : Mar 27 Avr 2010 - 10:44

Salutations voyageurs,
Donc, je vous présente une de mes premières fanfictions : A quand les vengeance ?
Elle est basé sur l'univers de D.Gray Man, appartenant à Katsura Hoshino.Mais Tsukiyo, Awako et les autres personnages qui vont apparaitres sont les miens.
Statut : En cours d'écriture.

Rating : R (réadapté, vu ma grosse erreur ^^" )

Un p'tit résumé pour la route :
Vers le début du 19ème siècle, la Congrégation de l'Ombre recherche de jeunes exorcistes pour exterminer les Akumas. Ce sont d'ignobles créatures créé par un certain Comte Millénaire qui enferme des âmes déchue dans le corps d'un mort. Tsukiyo, jeune exorciste maitrisant les éléments va tenté de libéré le monde de ce fléau. Tiraillé entre sa haine du Comte Millénaire et la tristesse qu'elle éprouve en perdant ses amis au fil du temps, elle va devoir faire équipe contre son gré avec une certaine Awako Okihiro, avec lequel va naître une relation très compliqué..

Ma page commentaires
Ma page auteur
Votre gateau au chocolat préféré.

_________________________________________________


"Certains pense que le génie est héréditaire, les autres...ont des enfants." de Dark Vador le sage, mangeur de choucroute paté-gambas.


Dernière édition par Cookie le Dim 16 Mai 2010 - 6:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Cookie
Tache d'encre

Messages : 66
Féminin Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : Pays de mes confrères, COOKIELAND ! ♥


MessageRe: [ A quand la veangeance ? ] [R]   Publié le : Mer 28 Avr 2010 - 2:42

Chapitre 1 : Huidis, ville perdue au beau milieu du désert.


C’était une belle soirée d’automne, la lune brillait et était haute dans le ciel. On percevait le bruit du vent qui résonnait contre les parrois des demeures rocheuses. Cette ville était à l’abandon depuis tant d’années, mais on aurait dit que ces maisons n’avaient pas bougé d’un pouce. Et cette tour ! Elle semblait s’élever jusque dans les étoiles, plus belle que jamais. On racontait qu’une princesse y avait été enfermée pour l’éternité pour avoir massacré sa propre famille. Elle aurait maudit cette cité. Voila pourquoi on appelait cette ville « Huidis, cité maudite ». Elle était si vide que le bruit du sable résonnait.

Tsukiyo était surprise : quand elle était venue dans cette ville il y a longtemps, on entendait les enfants rire, les habitants souriaient, ils étaient heureux de ivre dans cette cité si prospère et gaie, l’eau coulait à flots de la fontaine. C’était une ville vivante et plus rayonnante que jamais. Maintenant, plus aucun enfant ne riait, et plus aucune personne n’envisageait de revenir à Huidis, ville abandonnée de tous y compris de Dieu. Un sentiment de nostalgie et de tristesse envahit Tsukiyo, ce qui la désarma. Jamais elle n’avait ressenti une telle sensation, comme si elle était attachée à cet endroit. Jamais elle n’avait éprouvé ce sentiment- là, même quand elle perdait un innocent, non jamais elle n’avait ressenti ça.

C’était une fille dure, qui depuis la mort de sa sœur, sa seule famille n’avait jamais cessé d’avancer. Elle avait tenu sa promesse, celle faite à sa sœur avant qu’un akuma l’emporte sur elle. Elle revoyait la scène, ce qui l’a déchira une fois de plus. Le moment où, ivre de vengeance et de haine, elle avait tué cette horrible créature, en espérant pouvoir sauvé son sang et sa chair. Elle qui avait promis de protégé sa soeur, elle qui avait fait le serment de se battre au nom de la vie, elle n'avait pas sauvé Roza. On lui avait souvent répétée que ce n'était pas de sa faute, qu'elle était bien trop jeune pour se battre et contrôlé son Innocence. Mais cette scène la hantait, et un jour, au nom de sa soeur, elle anéantirai le comte, et tout ses sbires. La nostalgie de cet endroit se transforma dans un sentiment de haine profonde envers les akumas ! Tsukiyo essaya de chasser ce sentiment, en vain… Son poing se serra, prêt à taper contre un ennemi imaginaire.

Mais elle s’interrompit, car quelqu’un venait d’hurler. Ce cri ne présageait rien de bon, et Tsukiyo se mit à courir vers cette voix, déformée par la peur.

_________________________________________________


"Certains pense que le génie est héréditaire, les autres...ont des enfants." de Dark Vador le sage, mangeur de choucroute paté-gambas.


Dernière édition par Cookie le Jeu 29 Avr 2010 - 6:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Cookie
Tache d'encre

Messages : 66
Féminin Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : Pays de mes confrères, COOKIELAND ! ♥


MessageRe: [ A quand la veangeance ? ] [R]   Publié le : Mer 28 Avr 2010 - 2:44

Chapitre 2 : Le cri de la délivrance
Elle se laissa guider par son instinct qui était la plupart du temps, de bon conseil. Un autre cri retenti, mais cette fois plus long, bien plus long et effrayé. Cette personne (car il était impossible de savoir si c’était une femme ou un homme) se trouvait dans cette tour, elle en était sûre. Difficile d'accès, d'ailleurs. Comment pouvait-elle monté dans cette tour ? Elle se rappela les enseignements de son maître, et refit les mêmes mouvements qu'il lui avait apprit, en espérant que ça marche. Les mains de Tsukiyo pointaient vers le sol, et un vent violent la fit s’élever dans le ciel. Elle attrapa le rebord d’une fenêtre, et s’introduisit à l’intérieur...

Un akuma était là, canon tiré et près à faire feux sur une pauvre femme. Elle avait un visage magnifique, mais qui lui donnait des frissons : elle avait l'air d'avoir peur, mais d'accepté la mort, ce qui est une preuve de grande sagesse d'esprit. Tsukiyo pris son sceptre à deux mains, et hurla : Innocence, activation ! Son sceptre changea de forme, pour laisser place à une grande épée. Et le cristal vert qui était incrusté sur la poignée de l'arme ce mit à étincelé. Cette lumière, si pure, et qui lui rappelait les arbres du Japon où elle avait passée une bonne partie de son enfance, était ci magnifique que Tsukiyo ce surprenait parfois à l’admiré… Mais à ce moment précis, l’Akuma tira ces balles empoisonnées pour l’atteindre, mais elle les évitèrent de justesse. Tsukiyo s'exclama : Avalanche de rochers mais sans conviction que son plan fonctionnerait. Une pluie violente de pierre s’abattu sur l’Akuma, qui tomba à terre.

Notre héroïne sauta par-dessus le tas de roches, et attrapa par le bras la jeune fille, qui n'avait pas l'air de réalisé. Elle était terrorisée, au bord de la psychose. Elle fonça droit vers la fenêtre, et plongea dans le vide. Tsukiyo avait l’agilité d’une panthère, et était tout aussi dangereuse. Elle atterrit sans difficulté, mais voyait bien que son attaque ne retiendrait pas longtemps cette créature. En plus de tout ça, elle avait secouru cette femme, mais n’avais pas fait attention à elle. Mais pourquoi attaquée une humaine ? Quel profit pouvait-il en tiré ? Et surtout, que faisait-elle ici, dans une ville déserte ou rien de vivant n’existait ? Il était hors de question de la posée là pour aller régler son compte à l’Akuma.

Il fallait absolument trouver une cachette, un endroit ou il pourrait ce reposé quelque temps, et apprendre ce qu’elle faisait là ! Mais Tsukiyo ne reconnaissait plus rien, cette ville lui était étrangère aujourd’hui ! Sans qu’elle est prononcée un mot, la fille lui murmura
« - L’église, il y a un passage qui mène à un sous-terrain. On pourra être tranquille un moment ».
Sans savoir si elle pouvait lui faire confiance, elle partit en direction de l’église qui ne lui semblait pas de bon présage...

_________________________________________________


"Certains pense que le génie est héréditaire, les autres...ont des enfants." de Dark Vador le sage, mangeur de choucroute paté-gambas.


Dernière édition par Cookie le Jeu 29 Avr 2010 - 6:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Cookie
Tache d'encre

Messages : 66
Féminin Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : Pays de mes confrères, COOKIELAND ! ♥


MessageRe: [ A quand la veangeance ? ] [R]   Publié le : Jeu 29 Avr 2010 - 6:33

Chapitre 3 : Dieu ne t’a pas épargné, Huidis.

Quand Tsukiyo arriva, elle fut stupéfaite. Cette église, était immense ! Mais dans un sal état : une croix gigantesque gisait au sol, de même que des draperies couleurs pourpres. Tombes ouvertes, laissant entrevoir les morts troublés dans leurs repos éternel. Des cierges et autres objets étaient en parties utilisés, souillés par le sable, qui prenaient peu à peu possession des lieux. Les vitraux, à moitié cassés, étaient poussiéreux et vraiment dans un sal état. Le Christ, représenté sur l’une de ces œuvres, avaient l’air de pleurer. On se demandait si c’était à cause de l’église détruite, ou bien de la disparition de toute vie à Huidis. Les bancs, fait pour la prière, avaient été coupés et étaient éparpillés dans toute la salle. Cette église devait être autrefois magnifique, mais maintenant, elle n’était que désolation. Tout était à l'abandon.

La fille désigna un tapis, qu’elle souleva. Une trappe y était cachée et elle s’avança à l’intérieur, en prenant bien le temps de remettre l’objet de dissimulation à sa place. Une fois qu’elle était sûre que tout était recouvert de la piteuse couverture, elle s’engagea dans le tunnel. Une odeur de roussit mêlée à du sang rendait le tout encore plus infecte. On pouvait voir sur les murs des traces de craies, comme si quelqu’un avait comptés les jours. Depuis combien de temps cette fille était ici ? Que faisait-elle ici ? Pendant tous ce temps elle a attendu ? Mais quoi Depuis l'attaque de l'akuma, elle ne parlait pas. Tsukiyo ne pouvait la jaugée, savoir si elle pouvait lui faire confiance. La confiance se gagne, et elle n’avait pas l’habitude qu’on lui force la main, mais il fallait reconnaître qu’elle n’avait pas le choix. Elles étaient pourchassées par un akuma, un chasseur assoiffé de sang, près à tout pour les retrouvés, et les tués sur l’ordre du Comte Millénaire. D’ailleurs, Tsukiyo était sûre que quelqu’un la surveillait. Mais qu’est-ce que cette humaine avait avoir avec lui ? Elle se promit d’élucidé ce mystère, mais pour le moment, il y avait un peu plus important.

Au bout d’un moment de marche qui avait l’air d’être une éternité, le tunnel déboucha dans une pièce éclairée par des torches, avec des livres et autres objets empilés aux quatre coins de la salle. Tsukiyo était à l’affut d’un bruit, mais n’entendit rien. Elle s’assit sur un lit vulgairement fait, et la femme fit de même. Tsukiyo lui dit aussi doucement qu’elle pu :
« -Tu faisais quoi ici ? Aucune réponse.
-Une question plus facile : ton nom c’est quoi ?
-Je m’appelle Awako, dit-elle d’une voix qui paraissait aussi fragile que de la porcelaine, prête à casser.
–Très joli prénom, moi c’est Tsukiyo. Pourquoi es-tu ici ? Silence. Et puis merde, je sauve cette fille (Awako c’est ça ?), je manque de me faire tuée… et je devrais faire dans la délicatesse ? -Tu va m’écouter clairement : on a faillit y passez, alors tu vas me dire ce que tu fichais ici ok ?
-J’étais ici, pour régler une histoire...Mais ce serait bien trop long à t’expliquer !
-J’ai tout mon temps tu sais. Ici on est en sécurité pour un petit moment.
Les yeux d’Awako prirent soudainement une autre expression. Ils ne reflétaient pas la peur, mais le désarroi. La fille prit une grande respiration, et compta son histoire.
- Il y a longtemps cette cité était prospère et très visité. On accueillait les voyageurs à bras ouvert. Peut-être que nous étions trop naïfs…
-Que veut dire par là ?
-Un jour, un aventurier plutôt étrange arriva à Huidis. On lui donna un toit pour quelques jours, même s’il ne nous inspirait pas confiance.

Elle avait l’air si terrorisée par son récit, que Tsukiyo hésita à lui demander de continuer. Mais il faillait qu’elle sache, c’était primordial.

-Et que c’est-il passé ensuite ?
-Ce voyageur était un akuma ! Il a décimé tout le village, en commençant par les enfants. A l’époque j’avais six ans...Ma mère m’a ordonné de me cache. Cela a duré pendant des jours, voyant tout le village se faire tuer. Je regardais, impuissante.
- Et donc, tu te punis en affrontant des akumas c’est ça ? Tu crois réellement que ta famille apprécierait ?
-De toute façon, ils ne sont plus là...Peut-être que si j’avais bougé, peut-être qu’ils auraient survécus, dit-elle en hurlant presque. Est-elle assez stupide pour pensée qu’as 6 ans elle pouvait battre un akuma ? pensa-t-elle. (Malgré elle, Tsukiyo éprouvait presque de la compréhension dans ces propos).
-Tu avais 6 ans, tu n’étais qu’une gosse. Tu crois réellement que tu aurais pu sauver Huidis ? C’est triste à dire, mais tu n’aurais rien pu faire. Arrête de te lamenté, la vie continue.
Tsukiyo essaya vainement de la rassurer, mais elle n’était pas bonne dans ce jeu là.

Awako n’ut pas le temps de répondre, qu’on entendit des bruits dans l’entrée du tunnel. Elles échangèrent un regard, et espérèrent que la créature ignoble ferait demi-tour…

_________________________________________________


"Certains pense que le génie est héréditaire, les autres...ont des enfants." de Dark Vador le sage, mangeur de choucroute paté-gambas.
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageRe: [ A quand la veangeance ? ] [R]   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

[ A quand la veangeance ? ] [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» TSR HD, c'est pour quand?
» La télé depuis quand ?
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Animés/Manga :: Fanfictions :: D. Gray Man-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015