Partagez | 

 [Recueil Poésie] Le Sanctuaire Miroir (parfois: 13+)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Anayen
Écrivain en herbe

Messages : 311
Masculin Inscrit le : 06/03/2011
Localisation : Tours (37)


Message[Recueil Poésie] Le Sanctuaire Miroir (parfois: 13+)   Publié le : Dim 6 Mar 2011 - 8:41

Sans perdre plus de temps, voici le second recueil (lui-même divisé en deux parties) sur des thèmes plus généraux que Les Hivernales. Il se place plus sur une démarche d'introspection, ainsi dans ce recueil je livre une partie de moi. Certains poèmes s'expriment dans un langage plus violent qu'à l'ordinaire, il seront marqués ci-dessous d'un +13.

Commentaire
Poèmes présents dans Le Sanctuaire Miroir:
01.Palais Cristal (Fantastique)
Un court poème débutant le recueil par une idée très abstraite qu'est le stoïcisme racontée par la description d'un palais de cristal.
02.Le Sanctuaire Miroir (Psychologique)
Ce long poème peut être considéré comme suite directe du premier poème. Les différentes formes de réclusion sur soi sont évoquées par métaphores, ce qui donne au texte un aspect "fragmenté".
03.Serpentine (Réflexion)
Poème en une strophe présentant de manière très stylisée (utilisation excessives d'allitérations consonantique) une question sur l'Homme.
04.Paradigme (Surnaturel)
Sonnet auquel j'ai un peu de mal à donner un genre précis. Il définit ce qu'on peut qualifier de monde utopique.
05.L’Évangélisation (Réflexion)
Court poème poussant plus loin les allitérations jusqu'à l'utilisation répétée d'homonymes rendant la compréhension du texte difficile (le titre aide bien !).
06.Cendres (Noires) +13
Quatre quatrains racontant une catastrophe naturelle.
07.Braises Illusoires (Réflexion)
Sonnet évoquant l'histoire d'une flamme consumant l'air, mais rétrécissant jusqu'à disparaître que celui-ci est totalement épuisé.
08.Lilith (Fantastique)
Poème inspiré des légendes, en particulier de la Bible. Il décrit une femme, celle venue avant Eve et donc première compagne d'Adam, qui est une tentatrice aux influences maléfiques.
09.Le Triomphant Démon Et La Vierge Déchue (Amour/Fantastique)
Très long poème au rythme cassé narrant une histoire assez confuse. Ce texte, bien que Psychologique dans un premier temps, comporte quelques emprunts à l'amour et au fantastique.
10.Abysse (Psychologique)
Poème traitant de la double personnalité aussi nommée schizophrénie.


Dernière édition par Svezh Darvas le Dim 13 Mar 2011 - 13:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Anayen
Écrivain en herbe

Messages : 311
Masculin Inscrit le : 06/03/2011
Localisation : Tours (37)


MessageRe: [Recueil Poésie] Le Sanctuaire Miroir (parfois: 13+)   Publié le : Dim 6 Mar 2011 - 8:50

01. Palais Cristal


Que sont donc ces murs épais recouverts de glace
Et ces hautes colonnes de marbre où trépassent
À chaque seconde tous les bons sentiments
Ainsi qu'à chaque instant les hurlements d'enfants

Tous ces cristaux renvoient tous le même visage
Comme un miroir exhibant sa face hideuse
Le froid envahit les crins noirs de son pelage
Les reflets en capturent toute âme heureuse

Dans une prison la luciole est consumée
Puis de par une létale strangulation
En une palpitation elle s'estompt
Fléau miroitant du coeur de l'abandonné

À l'angle du long corridor défiguré
S'entendaient les rires du monstre caché




02. Sanctuaire Miroir


Prisonnier de ma si douce chair
Dont mes plaintes ne cessent de frapper
Las ! Sortez et jamais ne revenez
Vous n'êtes que le poison des mégères

Jamais non jamais verser une larme
Ô ma grande muraille impénétrable
Je t'envie car toi seule est vénérable
Mes pleurs jamais n'en sonneront l'alarme

Comment savoir quels sont mes ennemis
Ils m'épient, je m'en supplie châtie-moi
Délivre-moi et je serai à moi
Seulement le mien je m'en supplie

Puise dans mon être et purge dedans
Toutes ces affreuses obsessions
Oblige à se révéler le démon
Banni-le et brise-moi l'ignorant

Jamais cesser quand perdurer est vain
Je suis captif d'une bulle sans air
Je suis en sécurité et me perd
Me noyant dans mon sang pour tes desseins

Vas-tu enfin me dire à quoi ça sert
Si doux ange pourquoi me retenir
Ta protection je veux te voir périr
J'ai trop été charmé de tes chimères

Frappe aussi fort mais ne me rate pas
Si je m'en relève tu disparais
Ô beau miroir que tu es mensonger
Brise ! Brise-moi encore une fois !

Faites que je souffre une fois pour toute
Relâches-moi et tu seras libre aussi
Défait cette emprise qui nous maudit
Afin que je sois délivré du doute

Cesse donc tes murmures qui m'assaillent
Ne me dis pas tout ce que je dois faire
J'échapperai à ce mur de fer
Un jour c'est sûr j'en trouverai la faille




03. Serpentine


C'est un soir où la brise caresse les sens
Susurrant sans cesser ses basses tyrannies
Incitant cent sacrifices pour son sang
Serpentines ensemble je vous en supplie
Aspirez mes maux, conservez en cette essence
Suis-je sacré serpent ou alors seulement
Simple servant de mes passions et souffrances?




04. Paradigme


Je rêve d'un monde où la guerre ferait place
À toute cette foule de gens qui s'enlacent
Et faire que les armes dignes de mourir
Ne soient jamais plus qu'un malheureux souvenir

Que les nuages laissent passer les lueurs
Afin de tout purifier de la rancoeur
Et on pourrait voir au delà des plus hauts monts
Les colombes gravir au ciel les échelons

D'une trève anarchique le tyran n'est plus
À l'aube de la paix que le simple fétu
Disparaissant peu à peu au rythme des rires

Aux rivages les brises vont s'y accourir
Douces comme l'hiver chaudes comme l'été
Regardons unis le grand soleil à jamais




05. L'Évangélisation


Ainsi entre en l'antre en le centre de son ventre
Feu pieux heureux des lieux et de ceux mieux des dieux
Un mensonge qui longe et ronge les songes entre
Et parvient au sein des saints les desseins du gueux




06. Cendres


Une lumière parvenait dans la nuit
Il n'était plus le faible bruissement des feuilles
Elles n'existaient plus les aurores du matin
Soudain balayées par les lueurs infernales

Un enfant se relève parmi les débris
Le visage couvert de crasse il erre seul
De sombres silhouettes remuent au lointain
L'encerclant de cette obscurité anormale

La tête rabaissée il marche anéanti
Regardant le sol brisé de son unique oeil
Il vacille longuement puis perd son chemin
Vagabondant jusqu'à tomber dans une faille

Les grondements sourds ont fait place aux cris
Une nature elle-même qui est en deuil
La chaleur règne mais le soleil est éteint
Le ciel pleure un millier de larmes d'opales



07. Braises Illusoires


Au loin résonne le faible crépitement
D'un brasier de flammes hautes et glacées
Empreintes d'une flamboyante volonté
Le feu grandit encore d'un mouvement lent

Parasite de sa propre personne insipide
Il consume l'air et pourtant permet la vie
Mais cette ressource sera bientôt finie
Et le feu se réduit d'un mouvement rapide

Le fluide devient trésor quand les âmes nuisent
Une denrée d'or que chaque souffle amenuise
Quand l'existence n'est qu'un simple vent passant

Au crépuscule le feu brille intensément
Puis s'éteint peu à peu englouti dans la nuit
Avant de sombrer à tout jamais dans l'oubli




08. Lilith


Déesse trompeuse aux centaines de visages
Première mais pourtant toujours la seconde
Apportant l'idolatrie à travers les âges
Et la débauche sous les sept lunes fécondes

Les chacals des déserts y hurleront ton nom
En précédant le déluge infernal de flammes
Tes ailes serpentines alors apparaitront
Et d'un battement priveront les faibles âmes

Tel le satyre ton offrande est le mensonge
Sirène clairvoyante de ton chant malsain
Tu t'élèveras en la maîtresse des songes

En détentrice des plus noires vérités
Tu corrompras puis prendras les hommes en ton sein
Afin de devenir déesse de beauté.




09. Le Triomphant Démon Et La Vierge Déchue


Il marche dans la rue seul parmi les pénombres
L'homme lève la tête mais n'apercoit rien
Devant un cadavre assoiffé par la faim
À l'homme il prend la main et jusqu'aux catacombes
Restitue sa chaleur la source de ma vie
Dont je n'ai plus besoin prend-la je te la lie
Et fait tout comme moi ce don aux innocents

Ma douce torture qui m'a tant fait souffrir
Oublie-la mon amour puisque tous mes désirs
Ne seront que les tiens ceux coulant dans mon sang
Ce n'est plus important tu es auprès de moi
Oppresseur de ma vie je serai juste à toi
Ensemble nous sommes à jamais condamnés
Usurpateur de ma vue tu m'as gracié
Remet-moi à présent ce que j'étais avant

Je ne supporte plus subir tous leurs regards
Est devenue ma peine mais pourtant je t'aime
N'aurai-je donc jamais tout ce que toi tu es
Sur les braises elle l'avait dit je brulerai
Un papier sacré d'où provient ma peine
Il me tarde d'être calciné avec toi
Surement mon coeur l'est déjà depuis longtemps
Mes cendres seront blanches et tous verront alors
Ô diable mes cicatrices du haut firmament
Reçues comme tous ceux qui m'ont jugés avec tord
Tu n'es pas Dieu c'est toi l'abomination

Le triomphant démon et la vierge déchue
Que je ne désire plus tu es hors de vue
Je deviens sourd aux mensonges de vos sermons
Triomphant démon emmènes-moi dans ton monde
Afin que j'y trouve cette terre féconde
Où nous pourrions vivre nous les deux démons
Les triomphants démons et la vierge déchue




10. Abysse


M'entends-tu du fond de l'abîme
Crier ton nom toujours plus fort
Gisant au centre de tes ruines
De ce temple où je meurs encore

M'entends-tu toi que je méprise
Hurler tes voeux de délivrance
Ton souffle euphorique m'épuise
Je sombre alors dans la démence

Continue de river tes fers
Ne vivant que de ton dépit
Nous ne serons jamais des pairs
Ton regard n'est que d'agonie

Las ! Je te hais toi que je suis
Je ne peux t'en blâmer frérot
Nos chemins encrassés de suie
Ne nous conduirons pas là-haut.

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur
 

[Recueil Poésie] Le Sanctuaire Miroir (parfois: 13+)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La maison, le miroir et la petite fille
» Obtenir un chrome effet miroir sur une piece plastique
» [TEST] Protège ecran miroir + Protège écran anti reflet
» Miroir bloqué sur Nikon D70 !!!! ggggrrrrrrrrrrrr....
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Fictions Originales :: Fictions :: Poésie-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015