Partagez | 

 Poèmes en vrac !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Anayen
Écrivain en herbe

Messages : 311
Masculin Inscrit le : 06/03/2011
Localisation : Tours (37)


MessagePoèmes en vrac !   Publié le : Dim 6 Mar 2011 - 9:07

Voici les poèmes non publiés avec les autres dans des recueils, alors je les met ici (poèmes écrits à l'occasion d'une fête, ou bien une commande d'un contact).


Listes des poèmes en vrac:
01.Idylle Aquatique (Fantastique)
Un long poème ancré dans la mythologie, sur le thème des sirènes.
02.Aux Amoureux des lettres qui dîneront bien seuls (Amour)
À l'occasion de la Saint-Valentin, ce sonnet en vers de treize syllabes à défaut de célébrer la fête des amoureux honore les célibataires, avec une petite touche d'humour.
03.Sinöé
04.Le Chant des Chrysanthèmes


Commentaires


Dernière édition par Anayen le Lun 16 Juil 2012 - 9:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Anayen
Écrivain en herbe

Messages : 311
Masculin Inscrit le : 06/03/2011
Localisation : Tours (37)


MessageRe: Poèmes en vrac !   Publié le : Dim 6 Mar 2011 - 9:09

01. Idylle Aquatique


Du sommet de la colline je vois au loin
Un beau navire de guerre prêt à partir
Vers le soleil couchant il vogue ce matin
Pour en sentir le feu glacé et en mourir

Le pavillon haut dans le ciel valse au vent
Dont la blancheur le confond à l'arche céleste
L'équipage au rythme identique des serpents
Danse au chant des sirènes venues des fresques

Le soleil est au zénith sa lumière fane
À l'ombre d'une apogée cette terre profane
Où naviguent les hommes avides de richesses
Mais n'y trouvent que maladies et sécheresse

Pourquoi vous hâtez-vous revenez par ici
Le sol tremble puis se fissure sous mes pas
Il m'entraine dans les flots entendez mes cris
Des profondeurs noires et jetez-vous tous à moi

Le soleil est couchant sa lumière n'est plus
Venez braves aventuriers qui êtes perdus
Suivez ma voix dans la plus totale noirceur
Elle vous conduira vers tous vos voeux de bonheur

Laissez-vous guider jusqu'au plus grand des naufrages
Le vôtre rejoignez-moi et vivez jusqu'à la fin des âges




02. Aux Amoureux des lettres qui dîneront bien seuls


Aux amoureux des lettres qui dîneront bien seuls
Puissiez-vous porter l'inspiration sans écueil
Que toute richesse non dévoilée à autrui
Soit par la plume sur le papier mise à l'écrit

Par treize fois l'horloge ainsi sonnera ce soir
Pour qu'une année seul ne soit pas faite de déboires
Après tout même le célibat a ses vertus
Ne pleurez donc pas vous qui ne l'avez point perdu

Quand au matin l'âme soeur viendra sonner aux portes
Résonneront toujours les treize saintes cohortes
D'un battement léger de poignée elle s'ouvrira

L'abondante clarté mais sans présent alors entra
Ne soyez précipités il n'arrive jamais
De rencontrer l'ange au premier son du clocher !

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Anayen
Écrivain en herbe

Messages : 311
Masculin Inscrit le : 06/03/2011
Localisation : Tours (37)


MessageRe: Poèmes en vrac !   Publié le : Mar 3 Juil 2012 - 14:14

03. Sinöé

Sinöé à toi je serai
Pour toi je vivrai par-delà
Les océans de larmes sang
Que tu ériges jusqu'à moi

Si non est la brise d'effroi
Je nagerai vers toi longtemps
Pour te revoir là tout en bas
D'encre et de sang pour moi tu es

Sinöé ne fuis pas là-bas
Je sombre en toi aux instants morts
Ne le vois-tu pas Sinöé
Comme il chavire lentement

Six noyés portent l'océan
Vogue et tremble tendre Sinöé
Je ne suis plus sept fois encore
Que lambeau aux mains d'au-delà

Sinöé jusqu'en toi j'irai
Y sentir tes lames froides
Par-dessus ma chair assaillie
Sois ce que je suis Sinöé

Mes paumes sur toi Sinöé
Grandit une fois de plus saillie
Brise une fois encor le poids
Qui me garde de te mirer

En bas sept silences rugissent
Sinöé sauve-moi de toi
Sinöé ne me fuira pas
Tout en bas sept noyés pourrissent



04. Le Chant des Chrysanthèmes

À la plume du jour, il vole en noirs éclats
Par un matin couchant, quand l'aube ne sera.
Flânez chrysanthèmes sous la rosée infâme,
Au noir des plumages dès lors que les fleurs fanent.

Ô vives éperdus des longs sourires blêmes,
Que brillent vos carnes lorsque la terre saigne.
Ces pétales et veines par-dessous grandissent.
Quand l'aube ne brille toujours elles fleurissent.

Grands seigneurs et vassaux, tous, par-delà les cimes,
Gouvernez le chemin menant aux lueurs blanches,
Soyez le seul flambeau dans la nuit des tréfonds.

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageRe: Poèmes en vrac !   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

Poèmes en vrac !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Jolies petites phrases en vrac
» Vos poètes et poèmes préférés
» Elle est arrivée: Formula TEN HPI photo en vrac bas de page 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Publications :: Fictions Originales :: Fictions :: Poésie-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015