Partagez | 

 Boys don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageBoys don't cry   Publié le : Ven 26 Aoû 2011 - 10:42

Bonsoir !

J'ouvre ce topic pour parler du film Boys don't cry, MeiyaBlah m'ayant indirectement rappelé que personne n'avait encore ouvert de topic sur ce film.
Ce sera l'occasion de présenter ce film pour ceux d'entre vous qui ne le connaissent pas, et d'en parler un peu avec ceux qui ont envie de s'exprimer là dessus

Voici une petite présentation :

jaquette:
 

Il s'agit du récit biographique de Brandon Teena (né Teena Brandon), un Américain transsexuel (physiologiquement femme. Il n'était ni hormoné ni opéré mais se vivait en tant qu'homme, utilisant son nom de famille en guise de prénom) tristement connu comme victime d'un fait divers particulièrement sordide dans les années 90.

Le film montre Brandon âgé d'une vingtaine d'années, quittant sa ville natale pour suivre son cousin. Il va alors faire la connaissance d'une bande de jeunes gens eux aussi plutôt perdus dans une vie tourmentée, dont Lana de qui il tombe amoureux.

Le véritable Brandon:
 

Hilary Swank dans le rôle de Brandon:
 

Il est difficile de parler de ce film sans en dévoiler toute « l'intrigue ». Il est parfois effroyablement réaliste (bien que suite à sa réalisation Lana Tisdel -la véritable amie du vrai Brandon- aie contesté certains faits la concernant).

Je trouve à ce film beaucoup de qualités dans sa façon de montrer les dilemmes et la violence (directe ou indirecte, physique ou verbale...) auxquels sont soumises les personnes transsexuelles/transgenres/qui rentrent mal dans les cases hommes-femmes en général (intersexués et androgynes de tout poil ou simplement les gens qui ne sont pas conformés au modèle « de base »).
Brandon sert le coeur, vraiment. Une souffrance très vraie transpire de ce film, Swank est extrêmement juste à bien des égards.
Se posent avec Brandon les questions autour de l'identité de genre et de l'orientation sexuelle, systématique confondues, souvent emmêlées, toujours source de malentendus pour qui prend le problème dans le mauvais sens (Brandon étant « femme » pour l'état civil il a été copieusement qualifié de lesbienne par son entourage mais également par les médias)... Se montrent aussi les obstacles immenses qui se dressent dans la vie des personnes trans, même si les aspects « juridiques » sont passés au second plan par rapport aux aspects psychologiques et sentimentaux.

Si vous n'avez jamais vu ce film, je vous encourage à y jeter un oeil... C'est cependant un film difficile et l'ambiance y est tantôt glauque tantôt dramatique, mais aussi révoltante du début à la fin. Il est également violent et très imagé, mais à mon sens il était nécessaire de le rendre si écoeurant.
A moins que vous soyez dépourvus d'empathie il ne devrait pas vous laisser indifférents.

MeiyaBlah dans sa présentation a écrit:
Hillary Swank y est juste parfaite. ♥️ La même chose. ^^ Je me sens trop mal. Quand elle se fait interroger par le flic ; il la viole indirectement, par procuration. C'est juste horrible.

Pour ma part je ne saurais pas dire ce qui me brise le plus le coeur dans ce film, que ce soit la misère, le rejet familial et social, la douleur et les dilemmes psychologique de Brandon qui au final reste quand même très seul face à ses problèmes, les multiples agressions physiques et verbales plus ou moins poussées, ou la fin carrément trash à la limite du soutenable (je crois que j'ai pleuré tout le long du film ou presque la première fois que je l'ai vu -c'est un ami très proche lui même transsexuel qui me l'a fait connaître en plus alors bon-).
Ce qui me fait le plus de mal avec ce film au fond, c'est de songer que dans les grandes lignes il s'agit d'une histoire vraie (la véritable petite amie du vrai Brandon a réfuté certains faits mais l'essentiel est véridique), et pire encore cette histoire fait écho à celle de beaucoup de gens qui s'en prendront toujours plein la gueule parce qu'ils sont « différents » (que ce soit un choix ou non, et dans le cas de Brandon ce n'était pas un choix). La société est profondément transphobe et c'était encore plus vrai il y a 15-20 ans en arrière. A l'heure actuelle en France, ce n'est même pas incriminable pénalement en tant que tel si on sort du cadre des droits du travail (comme peuvent l'être à l'inverse l'homophobie et le racisme qui ont droit à des closes dans les textes pénaux). Enfin là je sors un peu du cadre du film, je vais tout de suite enlever mon uniforme de militant LGBT...

Je me suis pris d'une immense affection pour Swank après l'avoir vue dans ce rôle, très difficile à interpréter avec justesse selon moi.
C'est à mes yeux le film « grand public » le plus intelligent qui soit dans le domaine des histoires d'identité de genre. Il a également un petit mérite non négligeable en plus, celui de mettre en scène un homme transsexuel (la grande majorité des films traitant du sujet -que ce soit des histoires vraies ou non- aborde ça avec des femmes trans).
En tout cas je suis bien content de croiser une adepte sur ce forum. Dans mes bras, MeiyaBlah =)

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur
 

Boys don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Boys bands, and another one... and another one
» The Lost Boys : The thirst (Generation perdue 3)
» Abingdon Boys school
» [scan] Fine Boys
» Beastie Boys
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Les folies Phénixiennes :: Les passions phénixiennes :: La salle de ciné-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015