Partagez | 

 L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageL'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le : Mar 27 Déc 2011 - 12:11

Hello !
Je me permets d'ouvrir ce débat en parallèle du débat sur le port de l'uniforme à l'école car apparemment certains ont pas mal de choses à dire dessus et ce serait dommage de vous limitez pour éviter de flooder sur le topic en question.
Donc voilà, j'entame avec des citations reprises sur le topic uniforme.

Herr Doktor a écrit:
certaine filles s'habille comme de véritable p....n se que je trouve honteux
Ed Smith mon mari à moi et personne d'autre a écrit:
Le problème en ce moment, le véritable, c'est la sexualisation précoce des jeunes filles de 12 ans qui, parce qu'elles se maquillent et portent des vêtements de plus en plus osés, ont l'air d'en avoir 16. […] la société capitaliste qui se dit qu'il y a un marché à se faire et qui du coup encourage la demande et multiplie les gammes de produits de ce style ? A moins que quelqu'un n'ait une réponse moins antisociale.

A mon humble avis le problème vient surtout des acheteurs de ce type de produits. Les sociétés qui fabriquent ces fringues après tout ils font leur boulot : répondre à la demande et faire du fric avec ce qui marche. Certes c'est eux qui créent la demande mais il ne tient qu'aux consommateurs potentiels de prendre conscience de la futilité de ce qu'on leur propose. Et si ça se vend, c'est bien parce qu'il y a des parents qui aiment acheter des soutifs à leurs gamines de 5 ans qui n'ont rien à mettre dedans (mais les soutifs sont rembourrés comme ça on y croit un peu quand même), des pompes à talons aiguilles pointure 25 pour des fillettes qui finiront avec une mauvaise croissance osseuse et musculaire au nom d'une coquetterie foireuse, du maquillage de grandes pour leur apprendre dès le plus jeune âge qu'au naturel elles ne pourront jamais espérer être trouvées belles (et que les rides ça apparaît dès 8 ans, si si) et autres sacs à main dans lequel c'est trop la louze de mettre les cahiers pour l'école...
Forcément, ce commerce marchera tant qu'il y aura des parents pour acheter et cautionner ça et travestir leurs gamines qui seraient probablement mieux peinardes avec une salopette Petit Bateau et des baskets boueuses pour pouvoir jouer à loisir comme... Des petites filles.

Déjà qu'aujourd'hui il y a recrudescence de puberté précoce chez les gamines, qu'on leur laisse au moins le peu d'années de sursis de l'enfance avant de les catapulter chez les adultes et tous les problèmes d'image de soi qui vont avec.
Le problème selon moi vient donc en premier lieu des parents qui ne réfléchissent pas à ça... J'ai la trentaine, âge d'or des tas de potes/connaissances qui se reproduisent depuis quelques années, et il y a certains refrains récurrents qui ne trompent pas, comme « aaah j'aimerais bien que ça soit une fille pour pouvoir lui acheter des jolis habits, lui faire des jolies coiffures et blablabla » (je me garde en général de répondre « et si c'est un garçon tu lui apprends les rudiments du naturisme chez les bonzes tondus ou tu l'habilles avec un sac poubelle ? »). Enfin voilà quoi, les p'tites filles c'est souvent des poupées pour les parents, et ça m'énerve. Rhôôôô ben quoi c'est tellement mignon de leur faire faire un défilé de mode dès la maternité (en plus entre nous les nouveaux-nés humains sont rarement canons, et c'est un p'tit euphémisme) ! Enfin là on va probablement me sortir que n'ayant pas de gosses, je suis mal placé pour donner des leçons. Bénie soit la stérilité qui me sauvera de bien des tortures éthiques, aucun Vinou-junior ne connaîtra les souffrances de ce monde de tarés

Le Hamster a écrit:
je suis toujours dégoûtée quand je fais les magasin de ne trouver la majorité des vêtements à mon goût que dans les rayons enfants. C'est juste écœurant...
Ecoeurant mais pratique pour les p'tites du genre ma môman qui peut enfin s'habiller sans devoir couper 30cm de jambes sur les pantalons...

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le : Mar 27 Déc 2011 - 13:42

Vinou a écrit:
A mon humble avis le problème vient surtout des acheteurs de ce type de produits. Les sociétés qui fabriquent ces fringues après tout ils font leur boulot : répondre à la demande et faire du fric avec ce qui marche. Certes c'est eux qui créent la demande mais il ne tient qu'aux consommateurs potentiels de prendre conscience de la futilité de ce qu'on leur propose.

Justement non. tu ne peux pas demander à tout le monde d'être intelligent et d'avoir du bon sens. Tu ne peux pas persuader tout le monde que la Star Academy est une tumeur à la musique et que la Ferme des Célébrités est un cancer à la culture. Tout simplement parce que certains n'ont pas l'éducation pour s'en apercevoir, parce que pour certain ces misérables fast-food du divertissement sont tout ce qu'ils peuvent atteindre. Lorsque j'avance cet argument, j'ai l'impression qu'on croit que j'insulte ces gens qui n'ont pas eu accès à une culture élevée: au contraire, je les respecte bien plus que ceux qui croient qu'avec un peu d'effort ils comprendront Platon. Or, ces rapaces - je suis désolé il n'y a pas d'autres mots - de commerciaux savent très bien que ce genre de choses va marcher. Ils savent très bien comment manipuler une foule: ils ont un siècle de recherches sociologiques pour cela, en plus de certains écrits philosophiques. Ces gens là sont les gens intelligents et cultivés, ceux qui, avec un peu d'efforts, peuvent comprendre Platon. Au lieu de ça ils préfèrent utiliser leur savoir pour s'acheter du caviar et une Ferrari.

Vinou a écrit:
Et si ça se vend, c'est bien parce qu'il y a des parents qui aiment acheter des soutifs à leurs gamines de 5 ans qui n'ont rien à mettre dedans (mais les soutifs sont rembourrés comme ça on y croit un peu quand même), des pompes à talons aiguilles pointure 25 pour des fillettes qui finiront avec une mauvaise croissance osseuse et musculaire au nom d'une coquetterie foireuse, du maquillage de grandes pour leur apprendre dès le plus jeune âge qu'au naturel elles ne pourront jamais espérer être trouvées belles (et que les rides ça apparaît dès 8 ans, si si) et autres sacs à main dans lequel c'est trop la louze de mettre les cahiers pour l'école...

Ce n'est pas seulement "la lose", ça peut être l'enfer. Pratiquement tous les enfants normaux veulent des amis et s'intégrer, et vont faire des choses stupides pour cela. Ça passe de monter sur un poteau électrique et aller jusqu'aux fils parce que sinon tu es un loser à porter du maquillage et des talons hauts. Oui, ils sont bêtes. Et on peut les blâmer pour leur bêtises. Ceux qui les vendent ? Ils sont cupides, ils sont totalement immoraux puisqu'ils encouragent ces pratiques, en toute âme et conscience - ou alors ils n'ouvrent jamais le journal, mais j'ai un peu de mal à y croire -, et ils sont égoïstes au point d'en être dangereux. Les filles ont toujours voulu ressembler à maman, c'est un fait. Je ne dis pas qu'il n'y a pas un problème dans l'éducation, bien que j'aimerais qu'on m'explique cette maladie congénitale qui fait que subitement 50% des mères du monde laissent tout passer pour leurs enfants, sans qu'on me parle du déclin de notre société capitaliste. Mais qu'est ce qui semble le pire: laisser tout passer à sa fille ou se servir de cela pour se faire de l'argent ?

Vinou a écrit:
Déjà qu'aujourd'hui il y a recrudescence de puberté précoce chez les gamines, qu'on leur laisse au moins le peu d'années de sursis de l'enfance avant de les catapulter chez les adultes et tous les problèmes d'image de soi qui vont avec.

Ce n'est pas le problème à mon sens. Toutes les gamines de 12 ans et les gamins de 12 ans, ou presque, voudraient qu'on les prennent au sérieux et donc avoir l'air adulte. Ce phénomène n'est pas nouveau. Le soucis aujourd'hui, c'est que l'on s'en sert sans réfléchir aux conséquences, et que, je suis désolé, mais parfois je suis informés de procès attentés à des majeurs qui auraient eu des relations sexuelles avec des mineurs (attention, je ne parle pas de pédophiles, vous allez comprendre), et lorsque je vois une photo de la fillette je me demande si elle avait 17 ans et demi ou bien 13 comme l'indique l'article. Le soucis ? Cette jeune fille ne se rend pas compte de ce qu'elle fait. comment voulez-vous ? Dois-je vous rappeler l'imbécile que vous étiez à l'adolescence profonde, moi compris - grand Dieu, moi compris - ? Deux personnes à blâmer donc: soit les parents, soit ceux qui vendent ces produits. Et s'il y a sans doute un problème d'autorité, et encore une fois je veux connaître l'explication à ce subit déclin de l'autorité parentale, je continuerais à dire que le plus gros problème vient de ces commerciaux qui cherchent à se faire de l'argent sur tout ce qui est immoral.

Je ne reviens pas sur ton dernier paragraphe, j'ai déjà parlé de ce que je pensais de la responsabilité parentale. Évidemment je ne t'en veux pas personnellement, je m'excuse de la dureté de mes propos. Mais disons que j'en ai un peu assez de voir ce motif récurent des mamans permissives qui apparait sans aucune explications, juste... comme ça, subitement le monde s'est rempli de parents irresponsables en une vingtaines d'années, et personne ne me donne ne serait-ce que l'ombre d'une explication. De fait, je trouve ma respnsabilité des "chevaliers du capitalisme" légèrement plus crédible...

_________________________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le : Mar 27 Déc 2011 - 14:10

Citation :
Le Hamster a écrit:

je suis toujours dégoûtée quand je fais les magasin de ne trouver la majorité des vêtements à mon goût que dans les rayons enfants. C'est juste écœurant...

Écœurant mais pratique pour les p'tites du genre ma môman qui peut enfin s'habiller sans devoir couper 30cm de jambes sur les pantalons...

Ah, un peu d'humour quand même ! Je suis pas super grande, et je pourrai sûrement trouver quelques hauts pour peu qu'ils soient légèrement extensibles, mais mieux vaut éviter les bas... Je réponds de mon tour de taille

J'ai entendu parler de cette mode du sac à main... Non mais vraiment, quel besoin y a-t-il d'avoir un sac à main au collège ? Vous n'allez pas me faire croire qu'on peut trouver des sacs à main solides au point de supporter deux ou trois kilos d'affaires scolaires (plus pour peu que l'enfant mange à la cantine, et donc ait son sac pour toute la journée) alors que les cartables et sacs à dos prévus pour cassent tous au bout d'un an ??!

Bon, après, je trouve qu'il y a de jolies choses dans les rayons enfants sans que ça ait l'air de faire "pouffiasse" ou "hypersexy" ou même "trop adulte". Il y a aussi des vêtements très mignons qui ne font pas spécialement petite fille (des robes-pull, des jupes, ...) et que je trouve à mon goût aussi. En réalité, je parlais plutôt de ce genre de vêtements, je crois...

Vinou a écrit:

Déjà qu'aujourd'hui il y a recrudescence de puberté précoce chez les gamines

Contrairement à Mr Smith, je pense que ça fait partie du problème. Je rappelle qu'il fût une époque où l'apparition des règles avait lieu aux alentours de 14/16 ans. Quand on entend dire d'une ancienne civilisation que les jeunes filles à peine pubères étaient mariées de force, elles n'avaient pas 12 ans à l'époque. C'est une chose qui m'énerve régulièrement... Alors quand on entend des choses du genre "tu es une femme quand tu as enfin tes règles"... et bien non, plus de nos jours. À 12/13 ans, oui on a nos règles, mais on est loin d'être une "femme"...
(Ce problème-là, c'est essentiellement l'alimentation et les produits industriels qui le provoquent. Mais je ne suis pas assez renseignée sur le sujet pour approfondir...)


Mr Smith a écrit:
lorsque je vois une photo de la fillette je me demande si elle avait 17 ans et demi ou bien 13 comme l'indique l'article.

Il y a ça, certes, mais il y a aussi les mots des journalistes. Quand ils parlent d'une "jeune fille" pour une enfant de 12 ans, je suis désolée, mais à 12 ans il ne s'agit pas d'une "jeune fille" mais d'une enfant. Tout comme ils peuvent parler de "jeune fille" pour une adulte. Cet abus de langage contribue, je pense, à confondre enfant et adolescente... Et c'est surtout préjudiciable pour les enfants...

Je suis aussi d'accord avec Vinou au sujet des parents "irresponsables", "permissifs", ou encore qui veulent "jouer à la poupée", ou bien "assouvir leurs rêves à travers leurs enfants" (parce que c'est aussi valable avec les garçons). J'ai pu le constater, mais je ne saurai donner d'explication(s) au phénomène...
La société, encore une fois ? Dans laquelle les parents ont été malheureux, ou du bien n'ont pas eu la vie qu'ils souhaitaient, et qui essaient de se rattraper ou de revivre au travers des enfants ?

Citation :
De fait, je trouve ma respnsabilité des "chevaliers du capitalisme" légèrement plus crédible...

Au final, on y revient toujours... Et quelques soient les problèmes actuels, si vous remarquez bien...

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

avatar

Vinou
Factrice suprême et fourbe

Messages : 7309
Inscrit le : 22/03/2010
Localisation : Un esprit sain dans un porcin.

Disponibilité : MP-tisez-moi au besoin, la magie de la boîte mail me téléportera à vous même en cas d'absence sur le forum

MessageRe: L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le : Mar 27 Déc 2011 - 14:53

Mais nous sommes tout à fait d'accord là-dessus mon mari, évidemment que la société et les multinationales qui font ses produits, en font la pub et les glissent insidieusement dans les esprits sont les plus grands fautifs de l'affaire. Evidemment que ce sont des enfoirés et des pourritures. Je suis le premier à leur cracher dessus.

Néanmoins, la seule façon de contrer le truc c'est encore du côté des consommateurs parce qu'il n'y a que par là qu'on arrêtera l'hémorragie de l’obscénité infantile. C'est pas les gros patrons de ces usines qui vont écouter leur bonne conscience et arrêter les productions de mini-string et autres. Ils n'arrêteront que s'ils ne vendent plus.

Evidemment que je ne juge pas « crétins » les parents qui n'ont pas fait de hautes études de sociologie, mais je pense qu'un parent est censé avoir au moins une once de bon sens qui lui permet de penser que « mon enfant affublée d'une tenue pareil est une proie facile pour les gros pédobear du quartier ». C'est pas de la culture, c'est de l'instinct, ou ce qu'on veut qui s'y rapproche... Comme de ne pas laisser un gosse de deux ans jouer au bord de l'autoroute. Quand j'étais gamin tous les parents avaient cette conscience du danger et les mises en garde c'était constamment ("ne suis pas le monsieur qui te donne des bonbons" et tout le bazar).

Donc là dessus je peux rebondir sur ta question de la perte quasi-totale d'autorité parentale : je serais totalement incapable de te répondre car je me demande la même chose. Qu'est-ce que qui s'est passé dans ce monde de fous pour que les parents n'aient plus cette conscience qui les rendait limite paranoïaques il y a 25 ans ? Pourquoi cette permissivité ? Bien honnêtement je n'en sais rien et comme toi j'aimerais bien une réponse.
L'enfant-roi c'est tout sauf mon idéal. Ca m'arrange d'ailleurs bien de pas avoir de gosses parce que je suis sûr qu'on m'aurait collé un procès pour maltraitance parce que je leur aurais interdit de se faire tatouer « nique l'école » dans le dos à l'âge de 6 ans.

mon mari a écrit:
Évidemment je ne t'en veux pas personnellement, je m'excuse de la dureté de mes propos.
Excuse-moi si je pose une question bête mais de quoi tu t'excuses ? Tu avais remis mes compétences parentales en doute ? En tout cas j'avais pas compris dans ce sens

Donc voilà pour résumer ma pensée : oui, les gros fautifs de l'histoire ce sont les gros capitalistes qui ne jurent que par le fric et le profit. Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point
Mais on ne peut pas écarter la responsabilité du parent qui rentre dans le jeu, et qui souvent ne le fait même pas pour répondre à une demande de son enfant mais incite carrément l'enfant à virer du côté obscur parce que « ooooh ce serait trop mignon ce corset sado-maso en latex pour ma petite Lilou de 3 ans et demi » et « ben quoi ? Oui je laisse mon gosse de 5 ans tout seul devant un ordinateur toute l'après-midi et il regarde du porno, j'vois pas où est le problème ».
Et ces irresponsabilités ça vient d'ailleurs rarement de parents « sans culture », je peux t'assurer que dans mon entourage les plus enclins à ce genre de bêtises ce sont au contraire les gens avec bonne éducation et longues études bien garnies qui sont techniquement capables de réfléchir sur n'importe quel sujet de société sauf si ça touche leur marmaille (et en général justement quand tu ramènes le sujet sur le tapis ils te renvoient dans tes cordes à coup de « toi t'as pas d'enfants tu ne peux donc pas exprimer un avis valable. Procrée, et ensuite tu pourras ramener ta fraise »). Effet de mode, tendances bobos débilisantes, que sais-je... Pas cool pour les gamins en tout cas.

Le Hamster a écrit:
(Ce problème-là, c'est essentiellement l'alimentation et les produits industriels qui le provoquent. Mais je ne suis pas assez renseignée sur le sujet pour approfondir...)
Oui je confirme. Si ça intéresse je peux sortir l'exposé-médical-long-et-peut-être-chiant-pour-certains mais ça risque d'être un peu indigeste alors je préfère vous demander avant (et j'ouvrirais ça dans le flood ou sur un autre sujet ici parce que là ça ferait HS).
En fait quand je soulevais ce problème de puberté précoce, c'était surtout parce que ça me gonfle de voir des gamines fardées comme des ados/adultes alors qu'aujourd'hui elles ont environ 10 ans d'existence innocente avant de se retrouver projetées dans le monde merveilleux des ragnagnas, des soutifs qui grattent (oui j'en ai déjà mis un -non je vous montre pas les photos-, je sais ce que ça fait xD) et autres joyeusetés de la féminité adulte. Elles sont contraintes de s'adapter à un corps sexualisé à un âge très jeune, et forcément elles sont maladroites avec ça. Donc si en plus on les pare d'accessoires qui accentuent l'affaire, forcément ça pose problème.

Le problème du capitalisme il se pose pour tout, et c'est bien pour ça que je rêve de l'utopique société sans fric depuis de nombreuses années. C'est toujours le fric la base de toutes les merdes qu'on se ramasse, de tout ce qui nous bloque, de tout ce qui nous corrompt. S'il n'y avait pas de question d'argent on aurait trouvé un vaccin contre le VIH depuis 20 ans, personne ne mourrait de faim ou de maladies qu'on sait soigner, personne ne dormirait dans la rue...
Evidemment que c'est la base de tout. Et évidemment que c'est idyllique à mort de penser qu'un jour on abolira cette gangrène boursière.
Mais je trouve qu'il est dangereux de tout mettre sur le dos des industries et de la société, parce que c'est là justement qu'on dédouane encore une fois les parents de leur rôle. Ils se sentent déjà tellement peu impliqués que ce serait con de les conforter là-dedans.

@Le Hamster : si tu as des adresses de boutiques pour enfants intéressantes que je puisse transmettre à ma mère (et à ma tante qui est encore plus petite -mais qui refuse de l'avouer-)...

_________________________________________________
Frère de Kiki, beauf' d'Edo-choue, Chinois du sud-est contrefait, Mongol fier, empereur autoproclamé des Nains, floodeur invétéré, alcool frelaté
Troisième bras de la dictatrice è_é
Accessoirement vieux et fourbe.
(AKA Damdin')

Interviewer: ''So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?''
Frank Zappa: ''You have a wooden leg. Does that make you a table?''
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hamtaro
Bettapouale

Messages : 2356
Féminin Inscrit le : 22/03/2010
Profil d'auteur : Hamtaro
Localisation : Sur le Trône de fer


MessageRe: L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le : Mer 28 Déc 2011 - 3:28

[FLOOD] @ Vinou : Je recommande La Halle aux vêtements, et La Halle aux chaussures fait de jolies choses aussi si vous avez de petits pieds, mesdames ! Si vous cherchez des vêtements normaux, pas trop petite fille et pas trop sexy non plus, leurs rayons enfants sont superbes (enfin je trouve). [/FLOOD]

Je veux bien connaître l'exposé médical, et tant pis si c'est un peu indigeste, moi ça m'intéresse ! Merci beaucoup !

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/1378297/

Contenu sponsorisé


MessageRe: L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

L'hypersexualisation des petites filles dans notre société actuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vision de la Mort dans la société actuelle : un tabou ?
» Le physique dans notre société.
» La place des femmes dans la société, peut on vraiment parler de parité?
» [Almassy, Eva] Petit éloge des petites filles
» La comtesse de Ségur - Les petites filles modèles
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Les folies Phénixiennes :: La culture Phénixienne :: Débats/Actualité-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015