Partagez | 

 Les langues étrangères dans les fictions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4Voir le sujet précédent Voir le sujet suivantAller en bas
AuteurMessage

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: Les langues étrangères dans les fictions   Publié le : Lun 28 Fév 2011 - 7:50

J'ai parfaitement compris de quoi il en retournait, je suis juste allé au fond du problème qui est apparu au fil de votre discussion, à savoir la fausse connaissance d'une culture et l'assimilation de clichés par des adolescents. Je suis d'accord avec toi, ça n'a l'air de rien. Mais qui sont ces gens qui écrivent de la sorte encore une fois? Des adolescents, à savoir l'immense majorité des auteurs de fan fiction (le reste étant constitué de jeunes adultes, comme il y en a beaucoup ici). Ils sont pour le moment persuadé que ce qu'ils font est bon, et comment les blâmer? Difficile d'avancer lorsque l'on est persuadé que tout ce que l'on fait est mauvais, croyez-moi j'en sais quelque chose. Cependant ils se rendront bien compte à un moment de leur erreur... Comme ils se rendront compte de leur pauvreté lexicale, de leurs difficultés grammaticales, de leur rapport particulier avec l'orthographe, dans le meilleurs des cas. Sinon, ils resteront comme ils sont et arrêteront d'écrire pour la plus grande partie d'entre eux, ou bien continueront sur cette voie et seront condamnés aux réprimandes et à l'anonymat.

Je reviendrais également sur le statut d'un site de publication. Certes, ce n'est pas une poubelle. Mais nous sommes sur internet. Ça ne nous donne certainement pas tous les droits, mais ça nous laisse à tous la liberté de nous exprimer et de publier notre moindre "trait d'esprit", comme en témoigne la prolifération des blogs dans un premier temps, puis des inventions les plus perverties de l'ère internet du moment à mon sens, Facebook, Twitter et toutes ces abominations (je suis prêt à en débattre quand vous voulez d'ailleurs). Est-ce un bien? Pas entièrement. On laisse ainsi la possibilité à des auteurs en herbe qui n'auraient jamais pu être connu le privilège de pouvoir émerger de la masse, mais également à des artistes divers. De fait, la règle qui régit un site de publication dépend du respect que veut bien accorder l'auteur, et donc de ses valeurs, des valeurs d'un administrateur, mais également des valeurs d'une communauté. Ainsi on trouve des Skyblogs de fanfiction de niveau désastreux. A qui la faute? Aux auteurs? Ils ont écrit un texte, ils demandent à être publiés, le reste n'est pas de leur ressort. D'un administrateur? Très certainement. Néanmoins, imaginons que les lecteurs n'apprécient ce textes, le blog fermera par manque d'activité. C'est donc que ces fictions mal écrites comme tu le dis trouvent leur publique. C'est triste, mais ce n'est pas nouveau: combien existe-t-il de mauvais artistes à succès? Énormément. Seulement, le temps aura raison d'eux. Qui se souviendra de Justin Bieber dans une vingtaine d'années? S'il a bien perdu son succès comme je l'imagine, plus personne. Nous parlons également de Tokio Hotel, parce que ce groupe a marqué notre adolescence par son nombre impressionnant de fangirls. Cependant, leur âge d'or est déjà passé... A peine deux ou trois ans et les voilà déjà remplacés. Et encore, je parle d'eux, mais ces artistes ont connu la notoriété pour diverses raisons, souvent marketing. Nos auteurs de fanfiction ne seront surement jamais publié ailleurs que sur le net, ils ne connaitront au mieux que la reconnaissance passagère de leurs proches ou d'autres adolescents sur des sujets à la mode avant de retomber dans l'oublie et de passer à autre chose.De fait, certes, les sites de publication de sont pas des poubelles. Ils sont ce qu'un administrateur ou une équipe d'administration et une communauté a voulu en faire. Il en va de même pour un forum. J'ai connu des fora très sérieux, particulièrement mal huilés qui se sont effondrés très vites. A l'inverse, un de mes premier fora est toujours en place depuis prêt de cinq ans, pourtant autant le dire, il est assez laid (oui, j'en ai été le designer, ceci explique cela), il a marché pendant deux ans sur le délire -je précise que c'est un forum RP pourtant- avec un administrateur incompétent -pour une fois je ne parle pas de moi-. Comment a-t-il survécu? Grâce à une communauté, et rien d'autre. Quoi d'autre, un concept? Il n'y en a eu aucun d'établi, les règles de base ressemblent à un forum de kikoolol. Un forum et un site n'a rien à voir à mon sens avec ce qu'un individu produit, mais avec ce que l'administration et la communauté, surtout la communauté d'ailleurs, accepte. S'ils acceptent les fanfictions que tu décris, il n'y a pas de manque de respect de la part de l'auteur qui la publie. Il entre dans des normes, voilà tout.

De ce fait, je pose en réalité la question suivante: un tel débat a-t-il lieu d'être? Ou plutôt, est-ce bien le débat que de savoir si oui ou non il est acceptable d'un point de vue littéraire d'user de mots étrangers sans justification -ce qui par ailleurs me semble déjà fortement dirigé vers la réponse négative de part la tournure de la question-? Par ailleurs, où définir cette limite? Je prends un exemple. Ou plutôt, je vais reprendre le tiens en le sortant du contexte de Tintin (qu'il me tarde de visionner version manga avec Tintin en Super-guerrier, mais je m'égare).

"Ohayô Karasuma-sensei.
- Ohayô Keitarô-kun.
- Je peux vous parler ?
- Hai
- C'est à propos de Fujioka-san.
- Mais voyons ! Daijôbu !
- Ah ! Bien ! Arigatô Karasuma-sensei. Sayonara."

(Ces noms sont bien entendu tout à fait originaux et ne révèlent absolument pas mon attrait pour les manga School Rumble, Love Hina et Host Club)

Cela fait certes beaucoup. Maintenant imaginons ceci.

Blabla argumentatif et descriptif annonçant que la scène se passe au Japon et que même en arrière plan on voit le Mont Fuji et que la scène est rythmée par le son du Shinkansen et d'un I-Pod passant à fond le dernier titre de la Hinoi Team.

"Ohayô Karasuma-sensei.
- Ohayô Keitarô-kun.
- Je peux vous parler ?
- Hai
- C'est à propos de Fujioka-san.
- Mais voyons ! Daijôbu !
- Ah ! Bien ! Arigatô Karasuma-sensei. Sayonara."

C'est stupide. C'est minable. Nous sommes d'accord. Je pense même que tu as du faire exprès de mal employé les termes japonais, mes connaissances en la matière ne sont pas assez étendues. Cependant, l'emploi des termes est justifié... Alors comment classer cette fiction? Je vous pose ici la question de la limite à tolérer dans l'emploi de ces termes. Et là, j'imagine que si toi, Mikan, ou même Vinou qui m'a l'air de disposer une sacré culture sur l'Asie, bien que plutôt portée sur la Chine si j'ai bien tout compris, font une crise de nerf en se jurant de rencontrer de type dans la rue, de l'attacher et de lui passer un Remix techno du dernier single de Justin Bieber, d'autres personnes comme moi seront simplement vaguement ennuyés. Certains peut être même trouveront la fiction intéressante. Je pense que s'il y a un vrai débat à avoir, c'est sur cette propension de termes à utiliser et sur la connaissance qu'il faut en avoir pour les utiliser. Peut-on pardonner à l'auteur de s'être montré incapable d'employer des mots étrangers correctement? Son intention n'est pas forcement mauvaise, il tenait juste à l'immersion. L'immersion au prix de l'exactitude? Ou bien rester sur l'efficace phrase "si tu sais pas ferme-la"? Je pense que là est l'intéressant du débat, et vous pose de fait la question. Je pense personnellement que, même avec une grande inexactitude, l'immersion peut avoir son effet. J'ai tendance à rire plus facilement du personnage étranger qui parle parfaitement une langue, ou qui n'intègre pas du tout d'éléments de langage de sa langue, que d'un personnage qui au contraire abuse de ce tique de langage. Et j'imagine sans mal qu'il n'en va pas de même pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mikan
Dictatrice au fouet d'argent

Messages : 6870
Féminin Inscrit le : 20/03/2010
Profil d'auteur : Une mandarine plume à la main
Localisation : Je suis passée par ici, je repasserai par là...

Disponibilité : Moyenne

MessageRe: Les langues étrangères dans les fictions   Publié le : Lun 28 Fév 2011 - 8:10

Mais justement, en ce qui nous concerne, il ne s'agit pas de personnages étrangers mais bien de personnages d'une même culture qui se mettent d'un coup à employer par-ci par-là des mots d'une autre langue sans qu'on sache trop pourquoi. (moi aussi, ça me fait rire les perso étrangers qui parlent tous très bien une langue étrangère) Personnellement, je suis de l'école "si tu sais pas ferme-la" comme tu dit, d'autant que les personnes ayant des bases en japonais, ce n'est pas ce qui manque, un rapide clique sur internet permet de trouver pas mal d'info sur la langue. Je suis bien d'accord qu'on ne peut pas publier du bon voire très bon du premier coup, et que grâce à internet, on peut échanger nos textes et nos points de vue, et ainsi progresser, mais là, il ne s'agit même pas de ça, enfin pour moi. C'est un état d'esprit surtout, et je ne le comprends pas, un peu comme ceux qui écrivent sur un fandom qu'ils croient connaitre juste parce qu'ils ont lu quelque fic sur le sujet. Moi j'ai besoin d'être à l'aise pour écrire, et pour cela, j'ai besoin de connaitre, mais ce que je ne comprends pas, c'est qu'on puisse trouver "intéressant" de montrer qu'on connait quelques mots en les glissants dans un textes où ils n'ont rien à faire (quelque soit l'exemple, j'avais choisi Tintin pour bien grossier la chose XD).
Je sais bien que ces fictions trouvent leur public et c'est justement ce que je déplore. Moi aussi j'ai eu entre 12 et 15 ans, mais même à cet âge là, ça m'aurait fait grincer des dents de lire ça. Après, chacun son truc, aucun de nous n'a raison, mais ça ne m'empêchera pas de ne pas apprécier ce genre "d'intrusion linguistique", d'autant qu'à mes yeux, ces personnes qui cherchent surtout à faire valoir leur connaissances se déprécient, et je trouve ça dommage. Après tout, on ne voit pas ça avec les autres langues. Ceux qui écrivent sur Harry Potter, par exemple, ne glissent pas des mots d'anglais pour "faire style".

Ensuite, c'est vrai qu'on avait d'abord pas mal parlé de ça en flood avant de créer ce topic et nombre de choses sont passées à la trappe, mais ce qui nous met "hors de nous", ce sont surtout ceux qui n'acceptent pas le reproche justement au nom du lectorat qu'ils se sont trouvé.

Par contre, comment ça j'ai mal employé les termes japonais ?
(si tu veux débattre de FB, je crois qu'il y a déjà un topic )

_________________________________________________

Mon blogounet "Chaque auteur doit écrire comme s'il était le premier, il doit se réinventer une façon d'écrire." Santiago Gamboa.
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://mikansama.skyrock.com/

avatar

Edward Smith
Romancier

Messages : 658
Masculin Inscrit le : 06/11/2010
Localisation : France


MessageRe: Les langues étrangères dans les fictions   Publié le : Lun 28 Fév 2011 - 8:28

Ah non non loin de moi la pensée que tu ai mal employé les termes japonais! Je me demandais simplement si tu les avais mal employé dans l'optique de me démontrer justement à quel point ils pouvaient être mal employés, mais mes connaissances en la matière ne me permettent pas de discerner une erreur quelconque, je n'insinue pas que tu ais fait une erreur, je serai bien incapable d'en relever une!
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mikan
Dictatrice au fouet d'argent

Messages : 6870
Féminin Inscrit le : 20/03/2010
Profil d'auteur : Une mandarine plume à la main
Localisation : Je suis passée par ici, je repasserai par là...

Disponibilité : Moyenne

MessageRe: Les langues étrangères dans les fictions   Publié le : Lun 28 Fév 2011 - 8:37

Ah d'accord XD Autant pour moi, désolée, j'avais mal compris ta phrase. Non j'ai été tentée de le faire, mais j'ai pas voulu pousser le vice jusque là ^^" Mais c'est vrai qu'on trouve souvent "ohayô" (et encore, quand c'est pas ohayo... ) à n'importe quel moment de la journée
Avant d'apprendre le japonais, moi aussi j'avais retenu quelques mots entendus dans les animés, mais le problème c'est que, si bien faite soit la traduction, les subtilités de nos langues ne sont pas les mêmes et donc, ce qu'on croit savoir peut s'avérer bancal. Enfin bon après, c'est particulier, j'ai plutôt tendance à vérifier quinze fois mes phrases même quand je suis sûre qu'elles sont bonnes et tout le monde n'est pas comme ça (heureusement d'ailleurs sinon les communications pourraient s'en trouver limitées XD) Mais ce que je déplore un peu, c'est que ces auteurs là ne sont pas forcément idiot, (c'est cette mode qui l'est, pour moi), et il suffit parfois de leur pointer du doigt pour qu'ils en prennent conscience.
M'enfin encore bon, pour les fandom manga, j'aime pas vraiment ça, mais soit, ça entre dans le cadre des gros délires qu'on trouve parfois, mais aller jusqu'à en mettre dans Harry Potter... avoues qu'il y a des limites quand même XD

_________________________________________________

Mon blogounet "Chaque auteur doit écrire comme s'il était le premier, il doit se réinventer une façon d'écrire." Santiago Gamboa.
Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre : Voir le profil de l'utilisateur http://mikansama.skyrock.com/

Contenu sponsorisé


MessageRe: Les langues étrangères dans les fictions   Publié le :

Revenir en haut Aller en bas
Contacter le membre :
 

Les langues étrangères dans les fictions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Examens de langues étrangères en Europe
» Les langues étrangères
» Le Département de français de l'Université des Langues étrangères de Beijing vient de fêter ses 60 ans
» Pourquoi les Français ont-ils autant de difficultés avec les langues étrangères ?
» Les langues étrangères sur le forum
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix Fictions  :: Les folies Phénixiennes :: La culture Phénixienne :: Débats/Actualité-

Suivre Phoenix Fictions

FacebookTwitter
Myspace

Design et contenu faits pour Phoenix Fictions, merci de ne pas les utiliser sans permission
Forum propulsé par Forumactif.
Webmaster : MikanThème : Phoenix Fictions v 5.0©.
Dernière mise à jour le 03/03/2015